QUATRE FOIS N’EST PAS COU­TUME

Ani­ma­teurs du ga­la Les Oli­vier pour une qua­trième an­née de suite, les Chick’n Swell ti­re­ront leur ré­vé­rence à la fin du ga­la de di­manche soir. Pour mar­quer le coup, les trois co­miques ont dé­ci­dé de réa­li­ser des fan­tasmes d’ani­ma­tion de ga­la qu’ils ca­ress

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION - Ra­phaël Gen­dron-mar­tin RA­PHAEL.GEN­DRON-MAR­TIN@QUE­BE­COR­ME­DIA.COM

Ce sont trois hu­mo­ristes vi­si­ble­ment ex­té­nués que nous avons ren­con­trés, à la ca­fé­té­ria de Ra­dio-ca­na­da, à quelques jours de la pré­sen­ta­tion du ga­la. « On est en train d’éteindre des feux », dit Ghys­lain Du­fresne.

Ne man­quant ja­mais d’am­bi­tion, les Chick’n Swell se sont em­bar­qués dans un nu­mé­ro d’ou­ver­ture qui en met­tra en­core une fois plein la vue, mais qui a aus­si gran­de­ment com­pli­qué les ré­pé­ti­tions des der­niers jours.

« Je crois que notre pro­chain show va être du stand-up ! lance Ghys­lain, un peu dé­cou­ra­gé. Lun­di, il a fal­lu qu’on ar­rête de pra­ti­quer, car notre dé­cor d’ou­ver­ture était trop pé­té pour qu’on puisse conti­nuer. »

LE PLUS DUR ÉMO­TI­VE­MENT

Eux qui ont ha­bi­tué les spec­ta­teurs des Oli­vier à des nu­mé­ros flam­boyants et très ori­gi­naux, veulent évi­dem­ment sur­pas­ser la qua­li­té des trois ga­las pré­cé­dents. « Mais si ça peut être égal, on va être content ! dit Fran­cis Clou­tier. On amène quelque chose de dif­fé­rent. »

« Le nu­mé­ro d’ou­ver­ture est très mé­ca­nique. Il n’y a pas de vi­déo. Donc ça se peut qu’il y ait des choses qui ne fonc­tionnent pas », dit Ghys­lain.

« C’est comme une montre. Chaque en­gre­nage est im­por­tant. Il faut que ça roule, que ça se tienne. Si­non, l’heure ne se­ra pas bonne ! On est 11 per­sonnes à tra­vailler sur ce nu­mé­ro-là », in­dique Fran­cis.

Aux dires des trois hu­mo­ristes, même s’il s’agit de leur qua­trième ga­la, la pré­pa­ra­tion n’en est pas moins fa­cile. « Je di­rais même que c’est le ga­la où il y a le plus d’ajus­te­ments », dit Ghys­lain.

« Pour moi, émo­ti­ve­ment, ç’a été le pire, re­con­naît Da­niel Gre­nier. Le nu­mé­ro d’ou­ver­ture, quand vous al­lez le voir, il va avoir l’air simple. Mais ça ne l’est pas né­ces­sai­re­ment quand tu le fais. Pour créer ce nu­mé­ro-là, ça prend une équipe. Il faut que tout le monde y croie tout le long, si­non le nu­mé­ro ne marche plus. C’est tel­le­ment fra­gile que ça peut flo­per. J’ai hâte de prendre une bière di­manche soir après le ga­la ! »

LE GA­LA LE PLUS ÉCLA­TÉ

Sur le ga­la, les Chick’n Swell pré­fèrent gar­der le plus d’in­for­ma­tions confi­den­tielles. « On a une grande pa­lette d’hu­mo­ristes sur le show cette an­née », dit Ghys­lain. « Il y a des gros noms qu’on est content d’avoir, dit Fran­cis. Et vu que c’est notre der­nier ga­la, on veut réa­li­ser des fan­tasmes d’ani­ma­teurs de ga­la qu’on a de­puis long­temps. On va faire des trucs qu’on se re­tient de faire de­puis un bout. »

À voir tout le tra­vail que de­mande l’ani­ma­tion du ga­la pour les Chick’n Swell, c’est à se de­man­der pour­quoi le trio a dé­ci­dé de s’em­bar­quer de nou­veau dans cette aven­ture. « C’est une bonne ques­tion qu’on se pose tout le temps, jus­qu’au di­manche ! », dit Fran­cis.

« À la base, ils nous l’ont of­fert, dit Ghys­lain. On n’a pas pen­sé bien long­temps avant de dire oui. » « C’est une belle vi­trine, ajoute Fran­cis. De tous les ga­las, je trouve que c’est le plus fun, le plus écla­té. »

PRA­TIQUE ET PRO­MO

C’est en sep­tembre der­nier que le trio a su qu’il était de re­tour pour sa qua­trième ani­ma­tion des Oli­vier. À par­tir de jan­vier, les trois hu­mo­ristes se sont vus chaque se­maine pour pré­pa­rer des concepts. « Ce qu’il fal­lait trou­ver en pre­mier, c’était vrai­ment le nu­mé­ro du dé­but, dit Fran­cis. Après, ça nous don­nait la drive pour le reste. »

À quoi res­semble la se­maine avant le ga­la pour eux ? « Pra­tique, pra­tique, pra­tique, pra­tique, un peu de pro­mo, pra­tique, pra­tique », ré­pond Ghys­lain, sous les rires de ses deux ca­ma­rades.

WEB­SÉ­RIE ET SKETCHES

Une fois le ga­la ter­mi­né, les Chick’n Swell n’au­ront pas trop le temps de chô­mer puisque le trio se met­tra sur la créa­tion d’une web­sé­rie qui de­vrait être dif­fu­sée sur tou.tv.

Les trois co­miques pré­pa­re­ront aus­si deux émis­sions spé­ciales, qui de­vraient être pré­sen­tées à Ra­dio-ca­na­da en sep­tembre. « L’émis­sion com­pren­dra un sketch d’ou­ver­ture as­sez flyé et des sketches en vi­déo et sur scène, dit Da­niel. Ce se­ra comme une heure de sketches flyés avec un in­vi­té, qui se­ra un co­mé­dien, un groupe ou un mu­si­cien. » « Ce ne se­ra pas loin de Sa­tur­day Night

Live », ajoute Fran­cis. Le ga­la Les Oli­vier se­ra dif­fu­sé ce di­manche, à 19 h 30, à Ra­dio-ca­na­da.

Da­niel Gre­nier, Ghys­lain Du­fresne et Fran­cis Clou­tier sont de re­tour à l’ani­ma­tion du ga­la Les Oli­vier, ce di­manche soir.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.