La té­lé amé­ri­caine fait ses choix pour la pro­chaine sai­son

Chez nos voi­sins du sud, la sai­son des pi­lotes est of­fi­ciel­le­ment ter­mi­née. Le ver­dict est tom­bé cette se­maine. Re­ba Mcen­tire, Lu­cy Liu, Den­nis Quaid, Bill Pull­man, Mat­thew Per­ry, Anne Heche, Ke­vin Ba­con sont quelques-uns des vi­sages que nous ver­rons ré­gu

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Em­ma­nuelle Plante Col­la­bo­ra­tion spéciale

Tour­ner un pi­lote, émis­sion test pour convaincre le dif­fu­seur de don­ner suite au pro­jet, coûte très cher. Chaque an­née, dif­fu­seurs et stu­dios in­ves­tissent donc des sommes co­los­sales afin de voir abou­tir de nou­velles émis­sions ac­cro­cheuses sur leurs ondes. Ain­si, un dif­fu­seur peut fa­ci­le­ment fi­nan­cer l’écri­ture d’une soixan­taine de pro­jets, tour­ner une di­zaine de pi­lotes et ne voir que deux de ses pou­lains faire le grand saut.

Il s’agit là d’un sys­tème pou­vant at­teindre plu­sieurs cen­taines de mil­lions de dol­lars. Mais le bas­sin de té­lé­spec­ta­teurs po­ten­tiels est consi­dé­rable et, quand l’émis­sion fonc­tionne, l’in­ves­tis­se­ment est ra­pi­de­ment amor­ti. Rien à voir avec la pro­duc­tion té­lé­vi­suelle de chez nous, qui ne peut se per­mettre de telles dé­penses. Ain­si, au Qué­bec, en fic­tion, les pi­lotes sont in­exis­tants.

QUELQUES CONSTATS

Pre­mier constat, la plu­part des grosses chaînes de té­lé ont aban­don­né des sé­ries lourdes après une seule sai­son. C’est le cas de Mis­sing, The Ri­ver, CSI : Mia­mi, The Fin­der, Awake, Al­ca­traz, GCB, Pan Am ou Ter­ra No­va. Quelques co­mé­dies ont aus­si le­vé le pied, dont Rob, Chel­sea, Breaking in ou I Hate My Tee­nage Daugh­ter.

Au rang des nou­veau­tés que nous ver­rons chez nous, plu­sieurs co­mé­dies tour­nées avec une seule ca­mé­ra ont pas­sé le test. Des émis­sions à suc­cès comme Mo­dern Fa­mi­ly ou How I Met Your Mo­ther prouvent que cette tech­nique, mo­derne, rap­pe­lant un peu la té­lé­réa­li­té donc très convi­viale et moins coû­teuse fonc­tionne et plaît au pu­blic. En ce sens, les grands stu­dios en avaient com­man­dé plu­sieurs.

On re­marque aus­si que les suc­cès qua­si in­at­ten­dus de New Girl et 2 Broke Girls ont ins­pi­ré les créa­teurs. Toute chaîne veut ain­si avoir son vi­sage frais, les filles drôles ont donc la cote. Idem pour la fa­mille, sous toutes ses formes, de la plus conven­tion­nelle à la plus ex­cen­trique, qui est au centre de la plu­part des co­mé­dies adop­tées.

Cô­té dra­ma­tique, no­tons qu’après les po­li­ciers, les avo­cats et les mé­de­cins, les pom­piers dé­barquent à notre pe­tit écran. Mais les phé­no­mènes étranges, les thril­lers, la ma­fia et la po­li­tique se­ront aus­si au ren­dez-vous. Voi­ci, par­mi les pi­lotes re­te­nus, ceux qui ont at­ti­ré mon at­ten­tion sur les quatre grandes chaînes aux­quelles nous avons ac­cès.

AU RAYON DES SÉ­RIES LOURDES

Les mé­dias amé­ri­cains ont dé­jà beau­coup d’at­tentes pour 666 Park Ave, adap­tée d’un ro­man de Ga­briel­la Pierce qui met en ve­dette Ter­ry O’quinn, vu dans Lost, et Va­nes­sa Williams dans la peau d’un couple qui ac­cepte de s’oc­cu­per d’un édi­fice his­to­rique de New York. Ils sont confron­tés à des phé­no­mènes pa­ra­nor­maux qui mettent en dan­ger la vie des lo­ca­taires.

Last Re­sort at­tire aus­si l’at­ten­tion. Réa­li­sé par Mar­tin Camp­bell ( Ca­si­no Royale, Green Lan­tern, La lé­gende de Zor­ro), ce thril­ler met en scène l’équi­page d’un sous-ma­rin nu­cléaire qui, après avoir re­fu­sé d’obéir à l’ordre de ti­rer sur un mis­sile, se fait pour­chas­ser et prend en otage un ter­ri­toire des Na­tions Unies, le dé­cla­rant pays nu­cléaire.

Ze­ro Hour, un pi­lote tour­né à Mon­tréal dans le­quel jouent An­tho­ny Ed­wards et Mi­chael Ny­q­vist ( Millenium), sus­cite de l’in­té­rêt de par la bi­zar­re­rie de la pré­misse. Un homme qui a pas­sé sa car­rière à di­ri­ger un ma­ga­zine pour scep­tiques se re­trouve au centre d’une énorme conspi­ra­tion. Ces trois sé­ries se­ront chez ABC.

CBS nous pro­pose une version mo­derne de Sher­lock Holmes. Dans Ele­men­ta­ry, John­ny Lee Miller ( Trains­po­ting) donne ses traits au dé­tec­tive et Lu­cy Liu à ceux de… Wat­son. L’ac­tion se dé­roule à New York. C’est aus­si le re­tour de Den­nis Quaid dans la peau de Ralph Lamb, un cham­pion de ro­déo shé­rif de Las Ve­gas dans les an­nées 1960. Ce bio­pic s’in­ti­tule sim­ple­ment Ve­gas.

Chez NBC, Chi­ca­go Fire est un drame d’ac­tion qui suit le quo­ti­dien hé­roïque de pom­piers. Tay­lor Kin­ney ( Castle), Jesse Spen­cer ( Dr House) sont du groupe. Autre sé­rie at­ten­due, celle de J.J. Abrams ( Star Trek, Mis­sion im­pos­sible, Su­per 8), réa­li­sée par Jon Fa­vreau et met­tant en ve­dette Billy Burke ( Twi­light). Ame­ri­can Land­scape nous en­traîne dans un monde apo­ca­lyp­tique où tous les ob­jets tech­no­lo­giques se sont ar­rê­tés.

La grosse sé­rie sur la­quelle mise Fox est The Fol­lo­wing, un thril­ler dans le­quel un ex-agent du FBI in­ter­pré­té par Ke­vin Ba­con est sur la trace d’un tueur en sé­rie dia­bo­lique. L’en­goue­ment pour cette sé­rie vient du fait qu’elle est écrite et pro­duite par Ke­vin William­son, qui est der­rière les suc­cès de Daw­son et Vam­pire Diaries.

CÔ­TÉ CO­MÉ­DIES

La chan­teuse coun­try Re­ba Mcen­tire voit sa vie por­tée au pe­tit écran dans une co­mé­die pour la ABC. Ma­li­bu Coun­try ra­conte le quo­ti­dien de Re­ba, dont le ma­ri la trom­pait et di­la­pi­dait son ar­gent, qui dé­cide de quit­ter Na­sh­ville pour Ma­li­bu avec sa mère (Li­ly Tom­lin) et ses quatre en­fants.

La chaîne pro­pose aus­si Fa­mi­ly Tools, une adap­ta­tion d’une sé­rie an­glaise dans la­quelle un homme est for­cé de mettre ses rêves de cô­té pour re­prendre l’en­tre­prise de son père, un homme à tout faire; How to live with your pa­rents for the rest of your life dans la­quelle une jeune mère di­vor­cée doit re­tour­ner vivre chez ses pa­rents ex­cen­triques, et

Go On

The Fol­lo­wing

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.