IL DI­VO

Il Di­vo connaît le par­fait bon­heur. Le qua­tuor pop-clas­sique, qui a ven­du plus de 26 mil­lions de disques, par­court le monde de­puis le dé­but de l’an­née avec les chan­sons de son nou­vel al­bum, Wi­cked Game. Le suc­cès se pour­suit.

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - Yves Leclerc Agence QMI Il Di­vo est au Centre Bell mar­di, à 20 h, avec Nik­ki Ya­nof­sky en pre­mière par­tie.

Urs Büh­ler, Sé­bas­tien Izam­bard, Car­los Ma­rin et Da­vid Miller, qui mon­te­ront sur les planches du Centre Bell mar­di, ont eu l’oc­ca­sion de chan­ter di­manche der­nier pour la reine Éli­sa­beth II.

Ils ont par­ti­ci­pé, avec Joss Stone et Su­san Boyle, aux pre­mières ac­ti­vi­tés sou­li­gnant le ju­bi­lé de dia­mant de la reine d’angleterre au châ­teau de Wind­sor.

« On a été in­vi­té à prendre le thé avec la reine d’angleterre. Ça va être dingue », a lan­cé Sé­bas­tien Izam­bard, quelques jours avant la pré­sen­ta­tion de ce spec­tacle équestre avec 500 che­vaux et 800 dan­seurs re­tra­çant les voyages de la reine.

Les membres d’il Di­vo, mal­gré le suc­cès, sont re­con­nais­sants et sont conscients que la gloire est par­fois éphé­mère.

« On ne s’at­tend ja­mais à un suc­cès comme ça. Je suis tou­jours pé­tri­fié lors­qu’on sort un nou­vel al­bum. Je ne sais ja­mais si les gens vont tou­jours bien nous ac­cueillir et ai­mer notre mu­sique. Je me sens très pri­vi­lé­gié et j’ap­pré­cie. Je re­mer­cie tous les Ca­na­diens et le monde en­tier de nous don­ner cette chance tous les jours. C’est ex­tra­or­di­naire ! » a-t-il lais­sé tom­ber.

DUR LA­BEUR

Le qua­tuor dit avoir tra­vaillé fort pour Wi­cked Game, qui a été lan­cé en no­vembre der­nier.

« Il était très im­por­tant de ne pas se ré­pé­ter. On a sen­ti, lors­qu’on a com­men­cé à tra­vailler sur les pièces de notre nou­veau disque, qu’on était en train de tour­ner en rond. On a pris la dé­ci­sion, avec notre mai­son de disques, de ne pas sor­tir ces nou­velles chan­sons qui n’avaient rien d’ex­cep­tion­nel. C’est im­pos­sible de don­ner du plai­sir aux gens si toi tu t’en­nuies », a-t-il fait re­mar­quer lors d’un en­tre­tien té­lé­pho­nique.

Il Di­vo avait en­vie, avec ce sixième disque en stu­dio, d’es­sayer des choses et de sur­prendre son pu­blic. La sug­ges­tion de leur mai­son de disque de re­prendre Wi­cked Game de Ch­ris Isaac a été le point de dé­part de cette nou­velle col­lec- tion de chan­sons.

« J’étais très scep­tique lorsque nous sommes al­lés en stu­dio pour en­re­gis­trer cette pièce. Je suis un fan, mais je me de­man­dais comment c’était pour son­ner avec les voix de mes col­lègues chan­teurs d’opé­ra. Nous avons mo­di­fié les ar­ran­ge­ments et wow ! nous nous sommes re­trou­vés dans une autre di­men­sion. On n’avait ja­mais fait quelque chose comme ça. C’était plus mas­cu­lin et plus cha­ris­ma­tique. Cette chan­son a don­né la di­rec­tion à notre nou­vel al­bum », a dit Sé­bas­tien Izam­bard.

Il y a en­suite eu les pièces Stay des Sha­kes­pears Sis­ter, Fal­ling Slow­ly du film Once, Crying de Roy Or­bi­son et Come What May de Mou­lin Rouge.

« Les chan­sons étaient toutes dif­fé­rentes et on a eu énor­mé­ment de plai­sir à en­re­gis­trer ce disque. Ce fut un pur bon­heur », a-t-il fait sa­voir.

SUR LA ROUTE

Le qua­tuor est en tour­née de­puis fé­vrier der­nier avec un or­chestre de 35 mu­si­ciens.

« C’est une tour­née qui est très dif­fé­rente de celles que nous avons faites dans le pas­sé. Il y a plus d’in­ter­ac­tion avec le pu­blic et je trouve que c’est plus cha­leu­reux qu’avant. Il y a moins d’ef­fets spé­ciaux et tout est ba­sé sur nos voix. C’est notre meilleure tour­née jus­qu’à main­te­nant », a-t-il dit.

La chan­teuse mont­réa­laise Nik­ki Ya­nof­sky a été choi­sie pour faire les pre­mières par­ties des sept spec­tacles d’il Di­vo au Ca­na­da. Le qua­tuor au­ra peu­têtre une sur­prise à pré­sen­ter lors du spec­tacle de Mon­tréal.

« On ver­ra si le cou­rant passe lorsque nous la ren­con­tre­rons et ce se­rait su­per de faire une chan­son en­semble si la chi­mie fonc­tionne et si c’est pos­sible. Nik­ki Ya­nof­sky a un style unique et elle est bour­rée de ta­lent », a-t-il dit.

CONSÉ­CRA­TION

Il Di­vo a été consa­cré ar­tiste de la dé­cen­nie lors du ga­la Clas­sic Britt en 2011.

« Ça, ça m’a don­né un coup de vieux. J’ai pris 10 ans dans la gueule avec ce prix d’ar­tiste de la dé­cen­nie. C’est fan­tas­tique ! J’ha­bite Londres et c’est ma mai­son de­puis 10 ans. La presse, en Angleterre, a ten­dance à vous des­cendre lorsque vous connais­sez du suc­cès. C’est elle qui nous a ren­du cet hom­mage et c’est un hon­neur. Je suis ra­vi et ce qui me rend plus fier en­core, c’est de don­ner au­tant de bon­heur à au­tant de per­sonnes. J’es­père que mes en­fants se­ront fiers de moi », a lan­cé en riant ce père de ju­meaux de quatre ans et d’un pe­tit der­nier, Jude, qui au­ra un an de­main.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.