10 ANS DANS LEVENT

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE -

À l’été 2003, quatre amis fa­nas de mu­sique élec­tro­nique ont dé­ci­dé de sor­tir cette mu­sique des clubs pour la pré­sen­ter dans un contexte plus sain, et à des heures moins res­tric­tives. C’est ain­si que les Pik­nic Élec­tro­niks sont nés, sous le sta­bile de Cal­der du Parc Jean-dra­peau. En 10 ans, l’évé­ne­ment est de­ve­nu un in­con­tour­nable de l’été mon­tréa­lais et s’est ac­quis une renommée mon­diale. Pour fê­ter ça, les gars ont dé­ci­dé de ré­in­vi­ter des DJS qui ont mar­qué l’his­toire des Pik­nics, et de se payer une vi­rée à Qué­bec et Bar­ce­lone, en plus des sa­tel­lites à Van­cou­ver et Ga­ti­neau. La sai­son dé­bute ce di­manche avec le To­ron­tois Ken­ny Glas­gow, et se pour­suit ex­cep­tion­nel­le­ment le len­de­main lun­di fé­rié avec l’ex Deep Dish Dub­fire, qui avait at­ti­ré 6900 dan­seurs l’an der­nier, un re­cord. La marque se­ra-telle dé­pas­sée ? « On l’es­père, mais pas tant que ça, tem­père Mi­chel Quin­tal, di­rec­teur de la pro­gram­ma­tion et l’un des quatre amis du dé­but. On a vé­cu as­sez de pro­blèmes de crois­sance en dix ans pour sa­voir que ça a un prix ! En­core tout ré­cem­ment – en 2010 -, on a dû ré­agir à une vague de po­pu­la­ri­té monstre qui nous avait ame­né une strate de gens, di­sons, moins fa­mi­liale. On a lé­gi­fé­ré sur l’al­cool, entre autres, et si on a per­du des clients, on a pu pré­ser­ver l’es­prit ori­gi­nal des Pik­nics. » La ma­gie, elle, vient évi­dem­ment des DJS, choi­sis main­te­nant par­mi la crème élec­tro­nique du globe, mais aus­si et sur­tout du lieu, bu­co­lique, et de l’am­biance dé­con­trac­tée qui ca­rac­té­rise l’évé­ne­ment.

EX­PLO­RER AVANT DE SOR­TIR

Pas be­soin d’être ver­sé en mu­sique élec­tro­nique pour ap­pré­cier les Pik­nics, et pas be­soin non plus de connaître les DJS, puisque les gen­tils or­ga­ni­sa­teurs ont pris la peine de ras­sem­bler des liens d’écoute de tous les ar­tistes au pro­gramme. Sur le site, on clique « pro­gram­ma­tion », puis on choi­sit un ar­tiste et on ap­puie sur « écou­ter ». Puis on ferme les yeux et on s’ima­gine au so­leil par­mi des cen­taines de dan­seurs, com­mu­niant à 120 BPM au mi­lieu du fleuve. À moins que ça ne soit à Van­cou­ver ou Ga­ti­neau, où les Pik­nics sont dé­jà im­plan­tés, ou en­core à Qué­bec ou Bar­ce­lone, on tente l’ex­pé­rience ? Tous les dé­tails de la pro­gram­ma­tion 2012 sont sur le site in­ter­net : gar­dez­vous des di­manches en ville ! pik­ni­ce­lec­tro­nik.com

Les Pik­nic Élec­tro­niks cé­lèbrent une dé­cen­nie de di­manches es­ti­vaux pas­sés à pro­gram­mer le meilleur de la mu­sique élec­tro­nique, sous le so­leil du parc Jean-dra­peau.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.