Le pays des vi­gnobles

Niagara, ce ne sont pas seule­ment les chutes. La ré­gion a bien plus à of­frir ! Il y a son ma­gni­fique ter­roir, ses vins, ses fruits, ses vil­lages pit­to­resques, et aus­si ses ca­naux et ses forts, té­moins d’un fa­bu­leux hé­ri­tage his­to­rique.

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES - Sé­ve­rine Ga­lus Col­la­bo­ra­tion spéciale

Avez-vous dé­jà ad­mi­ré et res­sen­ti la puis­sance des chutes du Niagara à bord du Maid of the mist ? Faites-le, vous ne le re­gret­te­rez pas! C’est as­su­ré­ment l’ac­ti­vi­té à ne pas man­quer aux chutes du Niagara, un clas­sique, un in­con­tour­nable, une ex­pé­rience qu’il faut vivre au moins une fois. Voi­ci quelques bonnes sug­ges­tions pour pro­fi­ter au­tre­ment de cette belle ré­gion.

LA ROUTE DES VINS

En rai­son du cli­mat très doux, la ré­gion est par­ti­cu­liè­re­ment pro­pice à la culture de la vigne. De Niagara Falls à Brimb­sy, la route bor­dée de char­mants vil­lages et de vi­gnobles offre un vrai dé­pay­se­ment. Pas moins d’une qua­ran­taine d’éta­blis­se­ments vi­ti­coles s’y suc­cèdent. Cer­tains vi­gne­rons vous ouvrent leur porte pour une vi­site gui­dée de leur do­maine, de grandes mai­sons comme Châ­teau des Charmes ou Jack­son Triggs et des plus pe­tites comme le Vi­gnoble Ran­court. Vous y ap­pren­drez toutes les étapes de la fa­bri­ca­tion du vin, de la ré­colte du rai­sin à la mise en bou­teille. La vi­site se ter­mine bien en­ten­du par une dé­gus­ta­tion de leur pro­duc­tion - Char­don­nay, Ries­ling. Sau­vi­gnon blanc, Ca­ber­net, Ga­may, Mer­lot et le fa­meux vin de glace, spé­cia­li­té de la ré­gion. La ré­colte pour le vin de glace doit se faire en hi­ver. Les rai­sins ge­lés sont alors ex­trê­me­ment su­crés, condi­tions idéales pour pro­duire ce nec­tar qui se boit ha­bi­tuel­le­ment comme diges- tif ou pour ac­com­pa­gner un des­sert. Au­tre­fois dé­ni­gré par nombres d’ex­perts, le vin de glace a dé­cro­ché ses lettres de no­blesse en 1991, quand le do­maine In­nis­killin dé­cro­cha la mé­daille d'or au Vi­nex­po de Bor­deaux 1991 pour son vin de glace Vidal 1989, le pre­mier grand prix in­ter­na­tio­nal of­fert à un vin ca­na­dien. Un prix qui a fait la ré­pu­ta­tion du vin de glace dans le monde en­tier.

BONNES TABLES ET CHARME D’AN­TAN

Si le cli­mat est pro­pice à la culture de la vigne, il l’est aus­si pour de nom­breux fruits et lé­gumes. Les res­tau­ra­teurs se font d’ailleurs un de­voir de mettre en va­leur les pro­duits du ter­roir (fruits et lé­gumes, mais aus­si viandes et fro­mages) en met­tant à leur carte un éven­tail éton­nant de spé­cia­li­tés ré­gio­nales. Sur la liste des bonnes tables à fré­quen­ter, no­tons Hill­brand à Niagara-on-the-lake, le Zest à Fon­thill, ain­si que le Tread­well Cui­sine qui res- pecte la règle des 100 milles. C'est-à-dire que tous les ali­ments au me­nu doivent avoir été ré­col­tés ou pro­duits dans un rayon de 160 km. Vous re­trou­ve­rez éga­le­ment les pro­duits lo­caux en vente dans de char­mantes bou­tiques de ter­roirs à Niagara-on-the-lake, que l’on sur­nomme, à rai­son, « la plus jo­lie ville du Ca­na­da ». De­ve­nue dans les an­nées 1790 la pre­mière ca­pi­tale de l’on­ta­rio, elle a gar­dé son charme de l’époque et est consi­dé­rée comme l’une des villes du 19e siècle les mieux pré­ser­vées d’amé­rique du Nord. On y trouve plu­sieurs lieux his­to­riques, dont le Fort George qui contient un mu­sée fort ins­truc­tif sur l'his­toire du Ca­na­da et de cette ré­gion ja­dis convoi­tée par les États-unis. À une ving­taine de ki­lo­mètres de là, Port Dal­hou­sie, dans St-ca­tha­rines à l’em­bou­chure des ca­naux Wel­land, a lui aus­si gar­dé son charme vic­to­rien avec ses ma­gni­fiques bâ­ti­ments pa­tri­mo­niaux, son car­rou­sel et sa pro­me­nade où l’on peut ad­mi­rer le cou­cher de so­leil sur le lac On­ta­rio.

PA­RA­DIS DU PLEIN AIR

Ama­teurs de vé­lo, sa­chez que les pistes cy­clables sont nom­breuses dans la ré­gion. Des boucles de 20 à 70 km vous font vi­si­ter la mon­tagne Grim­sby, les villes de Niagara-on-the-lake, St.ca­tha­rines, Fort Érié, Port Ro­bin­son, ou en­core dé­cou­vrir le ca­nal Wel­land et ses écluses sur une cin­quan­taine de ki­lo­mètres. Vous pou­vez aus­si pro­fi­ter des ma­gni­fiques pay­sages du sen­tier ré­créa­tif qui longe la ri­vière Niagara sur 56 km. Les mar­cheurs ne sont pas en reste, que ce soit pour des ba­lades au bord du lac On­ta­rio ou le long de la ri­vière Niagara. Non loin des ra­pides, l’as­cen­sion du Niagara Glen, sur un sen­tier très es­car­pé de 4 km, vaut vrai­ment le dé­tour. Avec l’ai­mable col­la­bo­ra­tion de Voya­ge­son­ta­rio.com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.