PAS DE DE­MI-ME­SURE !

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 100 000 billets ven­dus, 2 548 heures de ré­pé­ti­tion, 496 pan­neaux DEL, 200 pro­jec­teurs, 65 cos­tumes, 40 mi­cros, 20 gui­tares, 7 ca­mions de 53 pieds… À Star Aca­dé­mie, on ne fait pas les choses à moi­tié. La tour­née de l’émis

Le Journal de Montreal - Weekend - - NEWS - Marc-an­dré Le­mieux MARC-ANDRE.LE­MIEUX@QUE­BE­COR­ME­DIA.COM

DES SUR­PRISES ET DES « CLAS­SIQUES »

L’en­goue­ment du pu­blic pour cette nou­velle sé­rie de concerts rap­pelle ce­lui de 2003, alors que la com­pé­ti­tion n’en était qu’à sa pre­mière sai­son, in­dique Mme Gif­fard.

« Au pal­ma­rès des tour­nées les plus lu­cra­tives de l’an­née, on s’était clas­sé 43e à l’échelle mon­diale, dé­clare-t-elle fiè­re­ment. Cette fois-ci, on es­père se his­ser par­mi les 100 pre­miers. »

Au cours des se­maines à ve­nir, les aca­dé­mi­ciens par­cour­ront près de 4 400 km pour di­ver­tir les gens de Ri­mous­ki, Chicoutimi, Qué­bec, Ot­ta­wa, Ba­thurst et Sher­brooke. Pour l’ins­tant, 30 re­pré­sen­ta­tions sont ins­crites à leur pro­gramme. Des sup­plé­men­taires pour­raient tou­te­fois s’ajou­ter en cours de route.

Ju­lie Sny­der re­con­naît qu’une aven­ture de cette en­ver­gure re­pré­sente un risque fi­nan­cier, sur­tout dans un mar­ché li­mi­té comme le Qué­bec. « On ne peut pas faire comme les grosses stars in­ter­na­tio­nales et don­ner 200 à 300 shows pour ren­ta­bi­li­ser nos dé­penses, note la pro­duc­trice. Mais c’est un risque qu’on doit prendre parce que la for­ma­tion des aca­dé­mi­ciens ne se­rait pas com­plète sans cette ul­time étape. C’est la plus ma­gique et la plus im­por­tante. »

« Pour les can­di­dats, c’est pro­ba­ble­ment la plus belle par­tie de l’aven­ture parce qu’il n’y a plus de stress, in­dique le concep­teur du spec­tacle, Stéphane La­porte. Per­sonne n’est mis en dan­ger. Per­sonne ne va quit­ter la tour­née avant la fin ! »

En cou­lisse, on in­siste : Stéphane La­porte et son équipe ont concoc­té un spec­tacle qui sur­pren­dra même les fans as­si­dus de l’émis­sion. Les ama­teurs ne doivent pas s’at­tendre à une ba­nale com­pi­la­tion des meilleurs mo­ments des ga­las do­mi­ni­caux.

« À la mise en scène, Jean La­mou­reux peut vrai­ment s’écla­ter, in­dique Stéphane La­porte. Il est au som­met de son art. Il dé­borde d’ima­gi­na­tion. Il se dé­fonce. » et conti­nue Jean La­mou­reux « On a choi­si des chan­sons qui étaient sus­cep­tibles de plaire aux jeunes. On veut que ce soit fes­tif. On veut voir le monde chan­ter et dan­ser dans la salle. »

« C’est im­por­tant d’avoir un équi­libre entre les chan­sons du patrimoine et les hits de l’heure », pré­cise Ju­lie Sny­der.

L’UNION FAIT LA FORCE

On l’a ré­pé­té plu­sieurs fois du­rant la sai­son, les membres de la cu­vée 2012 de Star Aca­dé­mie forment un groupe uni. Cet es­prit de com­mu­nau­té se­ra mis de l’avant du­rant la tour­née. Ou­bliez les nu­mé­ros in­di­vi­duels des édi­tions an­té­rieures. Les 14 pro­ta­go­nistes pas­se­ront la to­ta­li­té du spec­tacle sous les pro­jec­teurs.

« Ça vient tel­le­ment nous tou­cher quand ils chantent en­semble. On ne pou­vait pas l’igno­rer », dit Jean La­mou­reux.

« PAS UNE BANDE D’AMA­TEURS »

Jean La­mou­reux avoue être im­pres­sion­né par l’ef­fi­ca­ci­té et les com­pé­tences de ses pro­té­gés. « Ils ont ac­quis énor­mé­ment d’ex- pé­rience en peu de temps. Je n’ai pas l’im­pres­sion de di­ri­ger une bande d’ama­teurs. Ce sont des ar­tistes com­plets. » Pour sa part, Stéphane La­porte dit ré­col­ter les fruits d’une an­née d’ef­forts. Se­lon lui, l’ajout d’au­di­tions té­lé­vi­sées ex­plique en par­tie la qua­li­té des par­ti­ci­pants re­cru­tés. « Ça nous a per­mis de faire la sé­lec­tion la plus juste pos­sible, sou­ligne-t-il. On dit sou­vent qu’une chaîne est aus­si forte que son maillon le plus faible. Cette fois-ci, on n’a que des maillons forts. » La tour­née Star Aca­dé­mie 2012 s’ar­rête au Centre Bell du 31 mai au 3 juin. Des re­pré­sen­ta­tions sont éga­le­ment pré­vues à Ri­mous­ki, Chicoutimi, Qué­bec, Ot­ta­wa, Ba­thurst et Sher­brooke.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.