PAR DES­SUS LE MAR­CHÉ

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION - Yves Leclerc Agence QMI

Pré­sen­tée de­puis huit ans sur les ondes du ré­seau TVA, l’émis­sion Par- des­sus le mar­ché, ani­mée par Chan­tal Fon­taine, dé­mé­nage à V Té­lé à comp­ter de ven­dre­di.

Cette émis­sion consa­crée aux ri­chesses agroa­li­men­taires du Qué­bec change de ré­seau, mais la for­mule de­meu­re­ra la même, avec des re­por­tages, des por­traits d’ar­ti­sans du mi­lieu et des re­cettes.

« Il y a tou­jours quelques chan­ge­ments ici et là, an­née après an­née, mais la for­mule de l’émis­sion est tou­jours la même. On se pro­mène sur les routes du Qué­bec et on va à la ren­contre des dé­taillants et des gens qui vivent de cette in­dus­trie et qui ont des choses in­té­res­santes à nous faire dé­cou­vrir », a lan­cé la co­mé­dienne et res­tau­ra­trice, qui est à la barre de l’émis­sion pour la troi­sième sai­son.

Le seul élé­ment nou­veau de cette neuvième an­née se­ra la pré­sence du chef Gio­van­ni Apol­lo, qui était juge à l’émis­sion Et que ça saute dif­fu­sée à V Té­lé, pour le vo­let re­cettes.

« Ce dé­mé­na­ge­ment de ré­seau ne change ab­so­lu­ment rien pour moi dans la réa­li­té. C’est la même équipe qui est en place et le même man­dat. C’est l’fun de se re­trou­ver sur un nou­veau ré­seau et on se sent très bien ac­cueillis », a-t-elle men­tion­né lors d’un en­tre­tien té­lé­pho­nique.

REN­CONTRES

Chan­tal Fon­taine adore par­cou­rir les vil­lages du Qué­bec et al­ler à la ren­contre des ar­ti­sans du monde agroalimentaire.

« Ce n’est pas d’hier que je m’in­té­resse à ce monde et que ça m’anime. C’est un show que j’adore faire. On fait face à notre ali­men­ta­tion tous les jours et il est né­ces­saire d’être in­for­mé et bien éclai­ré. Il était très im­por­tant pour moi de pou­voir me pro­me­ner et d’al­ler tour­ner à l’ex­té­rieur après toutes ces an­nées pas­sées en stu­dio. C’était même une condi­tion », a pré­ci­sé celle qui a in­car­né le per­son­nage de Vir­gi­nie Boi­vin pen­dant 12 ans dans la quo­ti­dienne de Fabienne La­rouche.

LE CÔ­TÉ HU­MAIN

Par-des­sus le mar­ché a pour mis­sion d’al­ler au-de­là des étapes de fa­bri­ca­tion des pro­duits et du cô­té tech­nique de la chose.

« On veut mon­trer le cô­té hu­main de ces gens qui sont de­ve­nus pro­duc­teurs de gé­né­ra­tion en gé­né­ra­tion ou qui ont choi­si de de­ve­nir des gent­le­men far­mer. On a ren­con­tré des avo­cats et un mi­cro­bio­lo­giste qui sont de­ve­nus fer­miers à temps plein », a-t-elle fait re­mar­quer.

Dans une des 26 émis­sions qui se­ront dif­fu­sées cette sai­son, Par-des­sus le mar­ché trai­te­ra du fi­nan­ce­ment qui est dis­po­nible pour un jeune de 30 ans qui choi­sit de se lan­cer dans l’agroalimentaire.

« Il y a tou­jours quelque chose à dire. C’est un mi­lieu hy­per dy­na­mique et où ça bouge tout le temps », a in­di­qué la co­mé­dienne, qui a en­tre­pris, en mars der­nier, le tour­nage de la pro­chaine sai­son de la sé­rie Ya­mas­ka. Par-des­sus le mar­ché est dif­fu­sé tous les ven­dre­dis, à 19 h 30, à comp­ter du 1er juin, à V Té­lé.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.