BARRYMORE

Le grand ac­teur ca­na­dien Ch­ris­to­pher Plum­mer est au som­met de son art dans Barrymore, une version ci­né­ma­to­gra­phique de la pièce de théâtre du même titre réa­li­sée par le ci­néaste qué­bé­cois Érik Ca­nuel.

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - Maxime De­mers MAXIME. DE­MERS@ QUE­BE­COR­ME­DIA. COM

Écrite par William Luce, la pièce Barrymore — qui est pra­ti­que­ment un one­man-show — re­late un épi­sode de la vie du cé­lèbre ac­teur amé­ri­cain John Barrymore, consi­dé­ré comme l’un des plus grands ac­teurs sha­kes­pea­riens de tous les temps.

L’ac­tion nous trans­porte dans les cou­lisses d’un théâtre de Broad­way, en 1942, soit peu de temps avant sa mort. Barrymore tente de don­ner un nou­veau souffle à sa car­rière théâ­trale en louant pour une jour­née une salle afin de ré­pé­ter pour le rôle de Ri­chard III de Sha­kes­peare.

Mais l’ac­teur, qui a un pen­chant pour la bou­teille, som­bre­ra ra­pi­de­ment dans l’al­cool et se met­tra à ré­flé­chir à voix haute à son mé­tier et sur les hauts et les bas de sa vie et de sa car­rière.

TO­NY AWARDS

Jouée ré­gu­liè­re­ment sur Broad­way et au El­gin Theatre de To­ron­to de­puis une quin­zaine d’an­nées, la pièce Barrymore a va­lu à Ch­ris­to­pher Plum­mer un To­ny Award en 1997 et on com­prend ra­pi­de­ment pour­quoi: l’ac­teur de 82 ans ré­cem­ment os­ca­ri­sé pour son rôle dans Be­gin­ners y est for­mi­dable.

Tan­tôt drôle, tan­tôt émou­vant, Plum­mer campe son rôle avec aplomb et sen­si­bi­li­té. Il in­carne avec ten­dresse la frus­tra­tion, le cy­nisme et la tor­ture in­té­rieure de cet ac­teur lé­gen­daire sur la pente des­cen­dante.

Der­rière la ca­mé­ra, Érik Ca­nuel ( Bon Cop, Bad Cop, Nez Rouge, Ca­davres, La loi du co­chon) a su évi­ter le piège du simple théâtre fil­mé, sans tou­te­fois s’éloi­gner de l’es­sence et du texte de la pièce.

Quelques scènes, dont une sé­quence oni­rique nous trans­por­tant sur un bal­con avec vue sur Ve­nise, nous per­mettent à l’oc­ca­sion de sor­tir du théâtre et de ses cou­lisses (le film a été tour­né en haute dé­fi­ni­tion au El­gin Theatre de To­ron­to).

À no­ter que Barrymore a pris l’af­fiche cette se­maine dans quelques salles seule­ment à tra­vers la pro­vince. Des sor­ties sont éga­le­ment pré­vues aux États-unis et en Eu­rope au cours des pro­chains mois.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.