LE CV DU DJ DE L’HEURE

Skrillex qui ? Ce nom mys­té­rieux et in­con­nu pour bien des gens se­ra une des têtes d’af­fiche de la 45e édi­tion du Fes­ti­val d’été de Qué­bec, qui se dé­rou­le­ra du 5 au 15 juillet.

Le Journal de Montreal - Weekend - - NEWS - Yves Leclerc Agence QMI

Skrillex est un DJ ca­li­for­nien de 24 ans. Il se­ra la ve­dette d’une soi­rée élec­tro sans pré­cé­dent sur les plaines d’abra­ham, le 11 juillet, avec éclai­rages la­sers et so­no­ri­sa­tion de cir­cons­tance. Le DJ ca­li­for­nien, né Son­ny John Moore, mé­lange les so­no­ri­tés dubs­tep, elec­tro house, glitch et post-hard­core. C’est l’une des grosses poin­tures de la mu­sique élec­tro en ce mo­ment. Il a un son et une ap­proche qui ne sont pas très éloi­gnés du DJ ca­na­dien Dead­mau5, mais avec une touche un peu plus trash. La pièce WEE­KENDS!!!, de son pre­mier al­bum My Name is Skrillex, est par­mi les plus té­lé­char­gées sur les vo­lets ca­na­dien et amé­ri­cain de Itunes. Il ne s’agi­ra pas pour le DJ amé­ri­cain d’une pre­mière vi­site dans la Vieille Ca­pi­tale. Skrillex s’est pro­duit au Centre des congrès le 30 dé­cembre der­nier, lors de l’évé­ne­ment Re­so­lu­tion 12 qui met­tait aus­si en ve­dette Dead­mau5. Il s’est aus­si poin­té dans la Vieille Ca­pi­tale à quelques re­prises comme chan­teur du groupe punk hard­core From First to Last, avec qui il a com­men­cé sa car­rière. Son­ny John Moore a fait deux disques avec cette for­ma­tion si­gnée sur l’éti­quette Epi­taph en 2004 et en 2006.

CAR­RIÈRE SO­LO

Moore a souf­fert des pro­blèmes de voix qui ont ame­né l’an­nu­la­tion de plu­sieurs spec­tacles et il a quit­té le groupe en 2007 pour en­tre­prendre une car­rière so­lo sous le nom de Twipz. « J’ai eu beau­coup de plai­sir avec From First to Last. J’avais 17 ans et j’ai fait le tour de monde avec ce groupe. Je n’ai­mais pas chan­ter et j’avais en­vie de faire de la mu­sique », a-t-il dit dans une en­tre­vue pu­bliée dans le ma­ga­zine spé­cia­li­sé Spin.

Il a lan­cé, sous le nom de Son­ny, en 2009, un pre­mier EP so­lo in­ti­tu­lé Gypsy

hook. Skrillex est ve­nu au monde un an plus tard. Le DJ mu­si­cien et réa­li­sa­teur était, plus jeune, ad­mi­ra­teur de la for­ma­tion élec­tro Aphex Twins, du groupe is­lan­dais Si­gur Ros et de la mu­sique qui jouait dans les clubs de Los An­geles. Son pre­mier disque, My Name is

Skrillex, a été lan­cé en 2010 et il est tou­jours pos­sible de le té­lé­char­ger gra­tui­te­ment. Il a ef­fec­tué en 2010 une tour­née avec Dead­mau5 et c’est sur l’éti­quette de ce der­nier, bap­ti­sée Mau5trap, qu’il a lan­cé son deuxième EP, Sca­ry Monsters and Nice Sprites.

NU­MÉ­RO 1

Il a en­suite lan­cé, coup sur coup, en six mois, les EP More Monsters and Sprites et Ban­ga­rang, qui est son plus grand suc­cès de vente. Ce disque a été nu­mé­ro un du pal­ma­rès Dance du ma­ga­zine Bill

board. Skrillex a rem­por­té en no­vembre der­nier trois tro­phées Gram­my, pour le meilleur en­re­gis­tre­ment dance, le meilleur disque élec­tro­nique et dance et pour le meilleur re­mix pour la pièce

Ci­ne­ma de Ben­ny Be­nas­si. Le DJ a ef­fec­tué plu­sieurs re­mix au cours des der­nières an­nées avec le ma­té­riel de Snoop Dogg, La­dy Ga­ga, Bru­no Mars ou en­core Ro­byn. Skrillex se­ra sur les plaines d’abra­ham le 11 juillet et à Mon­tréal le 15 juillet.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.