PRISEDE PO­SI­TION

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE -

Deux chan­sons de Kark­wa – Le bon sens et Le coup d’état – se sont ré­cem­ment re­trou­vées dans un lip­dub (mi­mo­clip) réa­li­sé par des étu­diants en grève de l’uni­ver­si­té du Qué­bec à Mon­tréal. En en­tre­vue, les membres du groupe semblent ra­vis de voir leur mu­sique ser­vir le mou­ve­ment de pro­tec­tion contre la hausse des frais de sco­la­ri­té.

Et comme la ma­jo­ri­té de la po­pu­la­tion, ils ont une opi­nion tran­chée sur la ques­tion.

« Tu ne touches pas à l’édu­ca­tion ! », s’ex­clame Ju­lien.

Quelques se­condes plus tard, Louis-jean ajoute son grain de sel : « Les Li­bé­raux disent : “Mais checke en On­ta­rio. Checke aux États-unis… C’est ben plus cher qu’ici !” Cette ma­nie de tou­jours vou­loir se com­pa­rer à pire, c’est tan­nant. »

Même son de cloche du cô­té de Stéphane. « On s’en câ­lisse de ce qui se passe ailleurs !, lance le bat­teur du quin­tette. Est-ce qu’on peut es­sayer d’être chef de file dans quelque chose ? »

Aux dires de ce der­nier, le dé­bat per­dure en rai­son de la pau­vre­té des ar­gu­ments mis de l’avant. « Ça m’en­rage quand j’en­tends les gens dire : “Ils veulent re­fi­ler la fac­ture aux autres.” C’est comme si per­sonne ne réa­li­sait que le gars qui étu­die au­jourd’hui, dans trois ans, il va avoir a fi­ni. C’est lui qui va de­voir payer any­way ! »

Pour leur part, François et Mar­tin craignent que le conflit dé­gé­nère da­van­tage. « Per­sonne ici n’est pour la vio­lence. On trouve ça in­ac­cep­table. C’est in­utile et ça ne mène nulle part. Mais il y a quel­qu’un à blâ­mer dans tout ça et ce n’est pas les étu­diants ; c’est le gou­ver­ne­ment qui ne gère pas la crise comme il faut. »

« C’est comme si on at­ten­dait que quelque chose de vrai­ment plate ar­rive, comme la mort de quel­qu’un… », dé­clare Mar­tin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.