POUR LA MÉ­MOIRE ET POUR L’AVE­NIR

C’est par amour pour le grand homme et ar­tiste qu’il a été que Do­mi­nic Cham­pagne a ac­cep­té de si­gner la mise en scène du spec­tacle Les chants d’amour de Fé­lix, nou­vel hom­mage à Fé­lix Le­clerc pré­sen­té dans le cadre du 25e an­ni­ver­saire des Fran­co­Fo­lies de M

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE - Va­nes­sa Gui­mond VA­NES­SA.GUI­MOND@QUE­BE­COR­ME­DIA.COM

Cinq ans après avoir pi­lo­té Fé­lix, L’homme de pa­roles — hom­mage qui avait été pré­sen­té dans le cadre de la 20e édi­tion du fes­ti­val —, Do­mi­nic Cham­pagne re­plonge dans l’uni­vers du poète, fi­gure mar­quante du pay­sage cultu­rel qué­bé­cois dé­cé­dée le 8 août 1988.

«Il y a cinq ans, nous avions pré­sen­té un spec­tacle ma­gni­fique, qui s’était fait avec beau­coup d’hu­ma­ni­té. J’ai donc dé­ci­dé de ré­in­vi­ter plu­sieurs ar­tistes qui y avaient par­ti­ci­pé», a ex­pli­qué le met­teur en scène, qui pré­vient qu’il n’a pas ten­té de «ré­in­ven­ter la roue» avec cet hom­mage. «Il y a cinq ans, c’est Na­tha­lie Le­clerc, la fille de Fé­lix, qui m’avait ap­pro­ché pour mon­ter ce spec­tacle. Il faut dire que je suis un vé­ri­table amou­reux de Fé­lix. J’ai connu ses chan­sons quand j’étais en­core en­fant. Je me sou­viens même que, lors de ma pre­mière peine d’amour, à l’âge de 11 ans, Bo­zo était comme ma ber­ceuse.» Ce­lui qui se qua­li­fie de «vrai fan de Fé­lix» a ac­cep­té de se lan­cer dans ces pro­jets parce qu’il croit sin­cè­re­ment que les Qué­bé­cois ont un de­voir de mé­moire en­vers l’oeuvre de l’ar­tiste.

«Il a été une vé­ri­table ins­pi­ra­tion pour moi, a af­fir­mé ce­lui qui, au fil de sa car­rière, a tou­ché au théâtre, au ci­né­ma et aux arts de la scène. En plus, il y a un vé­ri­table bon­heur à re­trou­ver sa pa­role, qui est tel­le­ment forte... Elle pos­sède une belle âme.»

TOU­JOURS AC­TUEL

Pour Do­mi­nic Cham­pagne, Fé­lix Le­clerc est un ar­tiste qui re­pré­sente bien le

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.