DOUBLE AN­NI­VER­SAIRE

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - Va­nes­sa Gui­mond Le Jour­nal de Mon­tréal

Maxime Lan­dry n’ou­blie­ra ja­mais sa pre­mière par­ti­ci­pa­tion aux Fran­co­Fo­lies de Mon­tréal. Ce soir, sur la place des Fes­ti­vals, l’ar­tiste sou­li­gne­ra non seule­ment le 25e an­ni­ver­saire de ce grand ren­dez-vous des amou­reux de la chan­son fran­co­phone, mais éga­le­ment son propre an­ni­ver­saire de nais­sance. Lorsque mi­nuit son­ne­ra, ce­lui que le pu­blic a connu à Star Aca­dé­mie, en 2009, souf­fle­ra ses 26 bou­gies.

«Les Fran­cos, cette an­née, c’est un peu mon ca­deau de fête, a af­fir­mé Maxime Lan­dry lors d’une en­tre­vue ac­cor­dée au Jour­nal. Je vais vieillir tout de suite après le concert. C’est vrai­ment su­per. Évi­dem­ment, toute ma fa­mille et mes amis se­ront pré­sents pour cé­lé­brer en ma com­pa­gnie.»

Étran­ge­ment, ce­lui qui peut se van­ter d’avoir rem­pli la Mai­son sym­pho­nique (lors du lan­ce­ment de son deuxième al­bum L’ave­nir entre nous) et qui s’est dé­jà pro­duit au Centre Bell à 11 re­prises (dont deux fois en so­lo) n’avait ja­mais pen­sé être de la pro­gram­ma­tion des Fran­cos un jour.

«Je ne sais pas pour­quoi, mais c’était réel­le­ment ce que je croyais, a-t-il af­fir­mé. Ça me rend d’au­tant plus heu­reux de faire par­tie de cette belle gang-là. En plus, je trouve qu’ils ont vrai­ment une belle pro­gram­ma­tion, cette an­née. J’ad­mire plu­sieurs des ar­tistes qui en font par­tie.»

UN CONCERT UNIQUE

Maxime Lan­dry, qui a ter­mi­né la tour­née de L’ave­nir entre nous il y a un peu plus d’une se­maine, a mon­té un concert spé­cia­le­ment pour les be­soins des Fran­cos.

«J’ai dû m’adap­ter, car j’ai l’ha­bi­tude de ja­ser pas mal sur scène et de tes­ter du nou­veau ma­té­riel avec mes mu­si­ciens, a-t-il ex­pli­qué. Je dois m’ajus­ter, car je ne peux pas faire un show de deux heures et de­mie. J’ai mon­té un pro­gramme que j’ai bien hâte de pré­sen­ter aux gens.»

Afin de faire de cet évé­ne­ment une soi­rée unique, Maxime ac­cueille­ra deux in­vi­tés sur scène. Il se­ra entre autres ac­com­pa­gné de sa bonne amie So­phie Vaillan­court, avec qui il in­ter­prète la chan­son Fuir le bon­heur de peur qu’il ne se sauve sur son al­bum Vox Pop. D’ailleurs, la chan­teuse pré­sen­te­ra les pièces de son pre­mier opus His­toires de filles et de gar­çons sur la même scène, juste avant la pré­sen­ta­tion du spec­tacle de Maxime. Va­lé­rie Car­pen­tier, grande ga­gnante de l’émis­sion La Voix, se­ra la deuxième in­vi­tée spéciale de ce concert.

«Elle va l’ap­prendre en li­sant l’ar­ticle, mais j’ai com­po­sé un duo spé­cia­le­ment pour elle et moi, nous a confié Maxime. Nous ne pour­rons pas le faire aux Fran- cos, mais j’ai­me­rais vrai­ment qu’on la chante en­semble un jour. Je trouve qu’elle a une voix unique et c’est ce qui me plaît. Elle se dé­marque vrai­ment. Elle va al­ler loin, c’est cer­tain.»

SUR SCÈNE AVEC PAUL

En plus de prendre part à quelques fes­ti­vals, Maxime Lan­dry au­ra l’oc­ca­sion de mon­ter sur scène à plu­sieurs re­prises aux cô­tés de Paul Da­raîche, cet été. Rap­pe­lons que le chan­teur a par­ti­ci­pé à l’al­bum de duos Mes amours, mes amis en prê­tant sa voix à la pièce Dis pa­pa. En tout, une cin­quan­taine de spec­tacles sont pré­vus d’ici l’au­tomne.

«Sin­cè­re­ment, cette col­la­bo­ra­tion avec Paul, c’est un im­mense ca­deau, a af­fir­mé Maxime avant de nous mon­trer une pho­to de lui en com­pa­gnie de son idole, cro­quée alors qu’il n’avait que 14 ans. J’ai tou­jours été fan de Paul. En fait, je connais toutes les chan­sons de la fa­mille Da­raîche. J’ai gran­di avec leur musique.»

Ques­tion de rendre sa pre­mière ex­pé­rience aux Fran­co­Fo­lies en­core plus ma­gique, Maxime se­ra du concert de Paul Da­raîche qui se­ra pré­sen­té au Théâtre Mai­son­neuve de Place des Arts, le 21 juin. Maxime Lan­dry se pro­dui­ra ce soir sur la grande scène de la place des Fes­ti­vals. Le spec­tacle dé­bu­te­ra à 21h.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.