LA PLA­NETE EL­VIS

À quelques jours de la grande pre­mière du nou­veau spec­tacle El­vis Ex­pe­rience, Martin Fon­taine file le par­fait bon­heur. «Jeme sens comme un ga­min avec plein de jouets dans un car­ré de sable… Je ca­pote!»

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Pierre O. Na­deau PIERRE.NA­DEAU@JOUR­NAL­DE­QUE­BEC.COM

Re­nouer avec

Six ans plus tard, le chan­teur re­noue avec son cé­lèbre per­son­nage, qui semble lui col­ler en­core da­van­tage à la peau. «J’ai l’im­pres­sion de re­trou­ver un vieux chum dont je me suis ap­pro­ché en­core da­van­tage à la suite de mes ex­pé­riences en so­lo des der­nières an­nées. La pre­mière fois que l’ai per­son­ni­fié, j’avais 26 ans; j’en ai main­te­nant 48; j’ai pris de la ma­tu­ri­té et j’ai le sen­ti­ment qu’on parle en­core plus le même lan­gage sur scène. Je contrôle en­core mieux ma voix, mon corps et mes pen­sées.»

«Je pen­sais bien le connaître, mais je l’ai dé­cou­vert en­core da­van­tage en me­nant mes re­cherches sur son époque de gloire à Las Ve­gas, qui a ins­pi­ré notre nou­veau spec­tacle. J’ai étu­dié toutes ses vi­déos. Je me sens comme un ex­plo­ra­teur qui dé­couvre un nou­veau pays et en scrute tous les ra­coins.»

El­vis Pres­ley avait ali­gné 837 re­pré­sen­ta­tions, de 1969 à 1977, au Las Ve­gas Hil­ton. «Vous ren­dez-vous compte? Il of­frait deux spec­tacles par soir, sept soirs par se­maine», sou­ligne Martin Fon­taine avec ad­mi­ra­tion.

En sa nou­velle qua­li­té de di­rec­teur ar­tis­tique, ce der­nier voit aux moindres dé­tails du nou­veau concept El­vis Ex­pe­rience, qui réuni­ra 32 mu­si­ciens et cho­ristes sur la scène du Ca­pi­tole à Qué­bec. Il don­ne­ra même son ap­pro­ba­tion au choix des cos­tumes, des per­ruques et des mous­taches de ses cho­ristes et mu­si­ciens, qui af­fi­che­ront les cou­leurs vin­tage de l’époque.

1971 ET 1972

«Ce qu’on va of­frir au pu­blic, c’est la meilleure pé­riode d’El­vis à Ve­gas, soit les an­nées 1971 et 1972. C’était son époque gran­diose. Il était en pleine gloire, au meilleur de lui-même, il avait en­core la joie de vivre et le goût de per­for­mer avant de som­brer dans le dé­clin. Son ré­per­toire était aus­si le plus riche…»

RE­PAR­TIR À ZÉ­RO

Même après 1200 re­pré­sen­ta­tions d’El­vis Sto­ry, Martin Fon­taine a «presque l’im­pres­sion de re­par­tir à zé­ro» avec El­vis Ex­pe­rience, en pro­fi­tant bien sûr du ba­gage ac­cu­mu­lé. «Sur les 32 chan­sons que nous of­fri­rons, la moi­tié se­ront nou­velles. Je pour­rai en­fin pré­sen­ter des chan­sons d’El­vis à grand dé­ploie­ment pour or­chestre, comme The Won­der of You et Don’t Cry Dad­dy, en plus, bien sûr, des in­con­tour­nables comme Love Me Ten­der, See See Ri­der et My Way. » «Dans le pré­cé­dent spec­tacle, on ali­gnait une sé­rie de ta­bleaux; cette fois, on va se concen­trer sur un seul ta­bleau, et ça, je trouve ça fa­bu­leux parce qu’on va pou­voir l’ap­pro­fon­dir.»

Martin Fon­taine risque-t-il de voir sa mobilité ré­duite par l’im­por­tance de la struc­ture or­ches­trale? «Les mu­si­ciens d’El­vis lui obéis­saient au doigt et à l’oeil. Il pou­vait mo­di­fier son par­cours à tout mo­ment, et les mu­si­ciens sui­vaient. Notre dé­fi — et nous y tra­vaillons très fort — c’est d’ar­ri­ver à dé­ve­lop­per cette com­pli­ci­té ex­cep­tion­nelle», nous dit Martin Fon­taine, en ga­ran­tis­sant que «ce ne se­ra pas un show sta­tique».

«On va tri­per et le pu­blic aus­si va tri­per. On va bien s’amu­ser», sou­ligne l’in­ter­prète, heu­reux que l’aban­don du vo­let his­to­rique de l’an­cienne pro­duc­tion fa­vo­rise «en­core plus de mou­ve­ment et d’éner­gie, en lais­sant toute la place aux chan­sons».

Où cette nou­velle grande aven­ture le mè­ne­ra-t-il? «Je n’en ai au­cune idée. La pre­mière fois qu’on m’avait ap­pro­ché pour El­vis Sto­ry, c’était pour une sai­son seule­ment, et ça a du­ré 10 ans. J’em­barque de nou­veau à fond de train comme si c’était une aven­ture sans len­de­main et je laisse la ba­lance au des­tin», lance ce­lui qui rêve tou­jours de trou­ver sa place sous le so­leil de Las Ve­gas, et pour­quoi pas? au Las Ve­gas Hil­ton!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.