DI­JON, VILLE DE LA GAS­TRO­NO­MIE

Le pain d’épices, la crème de cas­sis, la moutarde… au­tant de pro­duits sa­vou­reux font de Di­jon une ville de la gas­tro­no­mie fran­çaise. Dé­cou­vrez quelques plai­sirs riches en sa­veurs et en his­toire dans la ca­pi­tale de la Bour­gogne-Côte d'Or et ses alen­tours.

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES - An­nie Gi­rard Col­la­bo­ra­tion spéciale

DES PAINS D’ÉPICES PLEINS DE GOÛT

Le vé­ri­table pain d’épices de Di­jon, par­fu­mé d’anis, de can­nelle et de gi­rofle, a été créé en 1796 chez Mu­lot & Pe­tit­jean. De­puis, la re­cette de base est la même; fa­rine de fro­ment, miel et ma­tières su­crantes. Le pain d’épices se consomme à toute heure de la jour­née; au pe­tit-dé­jeu­ner, na­ture ou avec du beurre, au goû­ter ou même en des­sert. Na­ture, aux amandes, aux fruits confits, à la confi­ture ou au cho­co­lat, il se dé­cline en plu­sieurs for­mats fan­tai­sies (es­car­got bour­gui­gnon, poule, sa­bot, cou­ronne…). Plu­sieurs grands chefs de la Côte d’Or in­cor­porent les dé­li­cieux pains d’épices dans leurs plats. La bou­tique de la rue de Bos­suet est im­pré­gnée d’his­toire. Elle sé­dui­ra les épi­cu­riens.

Info: www.mu­lot­pe­tit­jean.fr

LA CRÈME DE LA CRÈME DE CAS­SIS

En 1841, la Crème de cas­sis de Le­jay La­goute de­vient l’am­bas­sa­drice de Di­jon à l’étran­ger. Son cas­sis, 100 % fran­çais, s’ins­crit dans le sa­voir-faire de la mai­son qui ne lé­sine pas sur l’ex­cel­lence de ses fruits. Avec ses par­te­naires, elle veille à la qua­li­té de la pro­duc­tion en sui­vant le bon dé­rou­le­ment de toutes les étapes de la cul­ture du cas­sis, du bour­geon au fruit mûr. Les deux va­rié­tés de cas­sis, le Noir de Bour­gogne (re­con­nue pour sa ri­chesse gus­ta­tive et ol­fac­tive) et le Black Down (moins acide et plus su­crée), ma­cèrent dans des al­cools sur­fins de 8 à 10 se­maines. Il en ré­sulte une crème sa­vou­reuse. Celle-ci né­ces­site des as­sem­blages pour ob­te­nir la re­cette ori­gi­nale qui tra­verse les époques. Au dé­but des an­nées 1950, le cha­noine Kir, dé­pu­té maire de Di­jon, offre à ses in­vi­tés l’al­liance d’un Bour­gogne ali­go­té et de cas­sis de Di­jon. Le Kir naît! De­puis, son suc­cès est in­ter­na­tio­nal. La mai­son Le­jay La­goute ex­porte par­tout dans le monde. Sa crème de cas­sis s’avère le re­flet de la tra­di­tion fran­çaise.

Info: www.le­jay-la­goute.com

COUP DE COEUR À FLA­VI­GNY !

Un gramme ou moins de sim­pli­ci­té et dé­jà quatre siècles de gour­man­dise! C’est ce qu’offre la fa­brique ar­ti­sa­nale des Anis de Fla­vi­gny dans le vil­lage de Fla­vi­gny-sur-Oze­rain. Si­tuée dans l’un des 100 plus beaux vil­lages de France, à moins d’une heure de Di­jon, une char­mante ab­baye da­tant de 719 tient place de fa­brique. La douce pe­tite bille blanche au goût ex­quis ren­ferme une graine d’anis. Celle-ci est en­ve­lop­pée de sirop de sucre dé­li­ca­te­ment aro­ma­ti­sé (anis, cas­sis, rose, fleur d’oran­ger, ci­tron, vio­lette…) qui la re­couvre pa­tiem­ment pen­dant ses 15 jour­nées de ro­ta­tion dans d’im­menses cuves. Par vent d’ouest, la fa­brique laisse échap­per un agréable souffle ani­sé. La crypte ca­ro­lin­gienne et la bou­tique valent le dé­tour. Au Qué­bec, on trouve les dra­gées dans cer­taines épi­ce­ries et bou­tiques spé­cia­li­sées de même que chez Ar­cham­bault.

Info: www.anis-fla­vi­gny.com

Mu­lot & Pe­tit­jean

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.