9 JOURS en Is­lande

L’Is­lande est une des­ti­na­tion de plus en plus po­pu­laire au­près des Qué­bé­cois et la rai­son est simple: le pays est ma­gni­fique. L’en­droit a la ré­pu­ta­tion d’être dis­pen­dieux, mais en réa­li­té, beau­coup d’ac­ti­vi­tés y sont abor­dables (l’ac­cès aux parcs na­tio­nau

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES -

L’Is­lande est tel­le­ment vaste qu’on croise ra­re­ment d’autres tou­ristes, une fois que l’on quitte Reyk­ja­vik. On se sent seul au monde; peut-être même seul sur une autre pla­nète, car bien des pay­sages semblent tout à fait im­pro­bables.

Les op­tions d’hé­ber­ge­ment sont peu nom­breuses, ré­ser­ver est donc es­sen­tiel. Pour les ba­ckpa­ckers comme nous, des au­berges de jeu­nesse (de qua­li­té va­riable!) se trouvent un peu par­tout sur la route.

Pour bien vi­si­ter le sud du pays, de Reyk­ja­vik à Höfn, il fau­drait pré­voir en­vi­ron 12 jours. Avec seule­ment 9 jours de­vant nous, nous avons pri­vi­lé­gié les ac­ti­vi­tés ex­té­rieures. Et, nous avons sur­tout pro­fi­té des 18 heures d’en­so­leille­ment par jour du mois de juin pour rem­plir nos jour­nées au maxi­mum.

Dans la ca­pi­tale Reyk­ja­vik, la rue mar­chande, Lau­ga­ve­gur, est un in­con- tour­nable. La vue de­puis le som­met de l’église Hall­grim­skirk­ja est éga­le­ment à ne pas man­quer, tout comme le Sun Craft (une sculp­ture), l’Ís­lens­ka Ópe­ran et lac Tjorn. Ce jour-là, nous avons eu le pri­vi­lège d’une tem­pé­ra­ture éton­nam­ment clé­mente, soit du so­leil et une tem­pé­ra­ture au­tour des 20 de­grés. Sou­per sur la ter­rasse du ré­pu­té Ice­lan­dic Bar s’im­po­sait donc afin d’ap­pré­cier cette mer­veilleuse ville, tout en dé­gus­tant une Vi­king, cette bière is­lan­daise an­non­cée par­tout.

Idéal pour les back­pa­ckeuses que nous sommes, SAD­cars une com­pa­gnie de lo­ca­tion de voi­tures se spé­cia­li­sant en voyages avec bud­get ré­duit, nous a loué une voi­ture, pas dans le meilleur des états, mais elle roule et nous per­met­tra de faire la route pré­vue jus­qu’à Höfn.

LE GOL­DEN CIRCLE

Nous nous di­ri­geons alors vers le Gol­den Circle pour vi­si­ter le parc na­tio­nal Þing­vel­lir, pour voir le lac Þing­val­la­tan et la chute Öxar­foss ain­si que le cé­lèbre Gey­sir et la chute Gull­foss. Sa­chez qu’il est éga­le­ment pos­sible d'ap­pré­cier le Gol­den Circle en tour or­ga­ni­sé de­puis Reyk­ja­vik. À Þing­vel­lir, nous avons choi­si un tour d’Arc­tic Ad­ven­tures pour mar­cher dans une grotte for­mée par une érup­tion vol­ca­nique il y a plu­sieurs mil­liers d’an­nées et pour faire du snor­kel­ling à la fis­sure Sli­fra, où nous pou­vons voir les conti­nents se sé­pa­rer dans l’eau in­croya­ble­ment claire.

LE BLUE LA­GOON

Bien sûr, je ne pour­rais pas par­ler d’Is­lande sans men­tion­ner le Blue La­goon, le plus cé­lèbre en­droit du pays. Sans GPS, les in­di­ca­tions rou­tières (en is­lan­dais seule­ment) sont peu claires… Après un dé­tour dans un gi­gan­tesque chan­tier de construc­tion et deux ou trois de­mi-tours, nous sommes fi­na­le­ment ar­ri­vées sur place. For­fait Ex­pé­rience en main, nous avons pu pro­fi­ter du spa et de ses ver­tus ma­giques. Après une de­mi-jour­née sur place (un mi­ni­mum), nous avons re­pris la route, re­po­sées, pour dé­cou­vrir la ré­gion des Reyk­janes et ses pay­sages qui semblent tout droit sor­tis de Mars – sur­tout Gun­nuh­ver et Seltún. Il ne faut pas ou­blier l’ar­rêt pho­to obli­ga­toire au Bridge bet­ween 2 conti­nents. Im­pres­sion­nant.

Reyk­ja­vik

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.