LES ÎLES FALK­LAND, DES ÎLES TRÈS BRI­TAN­NIQUES

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES - Gilles Proulx Col­la­bo­ra­tion spéciale

Ce mor­ceau de Royaume-Uni éga­ré au large de l’Ar­gen­tine – la­quelle re­ven­dique tou­jours ces îles que l’on ap­pelle aus­si les Ma­louines – a don­né lieu à la guerre des Falk­lands de 1982 entre Londres et Bue­nos Aires. À au­cun autre en­droit du globe Mar­ga­ret That­cher n’est aus­si adu­lée que sur ces terres qui re­gorgent de trou­peaux de mou­tons. Mais c’est sur­tout en rai­son du pé­trole que l’An­gle­terre tient au­tant à ces îles per­dues et y en­tre­tient 2500 mi­li­taires pour les pro­té­ger… C’est beau­coup de sol­dats pour seule­ment 3000 ha­bi­tants! Énor­mé­ment de ba­teaux de croi­sières viennent ici, mais peu de tou­ristes font de longs sé­jours. Quelque 70 000 voya­geurs foulent son sol pour quelques heures, mais ils as­surent quand même aux îles leur deuxième source de re­ve­nus en im­por­tance.

1

3

2

4

6

5

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.