Vo­ler la vie de Pa­ris Hil­ton...

Pré­sen­té au Fes­ti­val de Cannes en mai der­nier, The Bling Ring suit un groupe de jeunes qui cam­briolent des mai­sons de ve­dettes. Gros plan sur une his­toire très contem­po­raine, qui met en évi­dence la cul­ture ac­tuelle du ve­det­ta­riat.

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - Isa­belle Hontebeyrie Agence QMI

Le scé­na­rio, ins­pi­ré de faits réels, n’au­rait pu être écrit il y a dix ans! Dans son nou­veau film, So­fia Cop­po­la s’in­té­resse en ef­fet à un groupe d’ado­les­cents qui uti­lise In­ter­net pour suivre les faits et gestes de ve­dettes comme Pa­ris Hil­ton et Lind­say Lo­han afin de pou­voir cam­brio­ler leurs ré­si­dences en leur ab­sence... et qui, en­suite, mettent en ligne des pho­tos de leurs ex­ploits sur Fa­ce­book!

«J’étais en avion quand l’idée m’est ve­nue. Je li­sais Vanity Fair et je suis tom­bée sur un ar­ticle. J’ai été fas­ci­née, c’était un su­jet par­fait de film! J’ai ren­con­tré la jour­na­liste, elle m’a mon­tré les trans­crip­tions de ce que lui avaient ra­con­té les en­fants, leur point de vue sur les évé­ne­ments. J’ai été fas­ci­née!», a dé­cla­ré la réa­li­sa­trice.

«Ça en dit long sur la cul­ture d’au­jourd’hui. Les jeunes pro­viennent de fa­milles aux sta­tuts so­ciaux très dif­fé­rents. Ces jeunes ha­bi­taient près d’Hol­ly­wood, de ce monde de bling bling et de gla­mour et vou­laient sim­ple­ment en faire par­tie.»

Comme il s’agit d’un scé­na­rio ti­ré de faits vé­cus, les ac­teurs ont dû ef­fec­tuer un cer­tain nombre de re­cherches et ont eu à se pré­pa­rer à in­car­ner des jeunes à des an­nées-lu­mière de ce qu’ils sont. Em­ma Wat­son, l’an­cienne Her­mione de

Har­ry Pot­ter a ain­si pas­sé des heures à re­gar­der des émis­sions de té­lé­réa­li­té afin de se plon­ger dans la psy­cho­lo­gie de son per­son­nage, Ni­cki. Car, fait ex­tra­or­di­naire, les «vrais» jeunes du Bling Ring avaient leur propre show té­lé­vi­sé!

«Il au­rait été fa­cile d’abor­der Ni­cki comme une es­pèce de pa­ro­die, comme une per­sonne qui n’était pas vrai­ment vraie. Il a fal­lu que je m’iden­ti­fie au per­son­nage, et ça, ça a re­pré­sen­té un grand dé­fi! Il fal­lait aus­si que je maî­trise son ac­cent et ce­la m’a pris du temps», a ain­si com­men­té Em­ma Wat­son.

STYLE DE VIE

Dans une in­dus­trie do­mi­née par l’ap­pa­rence, la té­lé­réa­li­té, la course au ve­det­ta­riat et l’ar­gent, il est presque lo­gique que des jeunes dé­cident, au mé­pris de la loi, de s’amu­ser à cam­brio­ler les ré­si­dences de ve­dettes.

«Je ne pense pas que le vol ait été le mo­tif prin­ci­pal de leurs actes, a ren­ché­ri Em­ma Wat­son. Ces en­fants vou­laient se prendre pour Pa­ris Hil­ton pen­dant quelques heures. Ils vou­laient faire sem­blant de me­ner un tel train de vie. Pour eux, ce qu’ils fai­saient n’était pas grave.»

So­fia Cop­po­la, qui a tour­né dans la mai­son de Pa­ris Hil­ton, in­siste sur le fait qu’elle a vou­lu mon­trer «le cô­té ex­ces­sif de la vie des ve­dettes, le cô­té ex­ces­sif d’Hol­ly­wood.» Pour la ci­néaste, «c’était très in­té­res­sant de ren­con­trer Pa­ris Hil­ton et d’en­trer dans sa mai­son.» Et, après avoir lu tant d’ar­ticles sur la ve­dette, elle a été fas­ci­née de pou­voir ob- ser­ver son style de vie.

«Los An­geles joue un rôle cen­tral dans la cul­ture amé­ri­caine. C'est ce qu'on voit dans ce film: un monde de cé­lé­bri­tés, de té­lé­réa­li­té. Cette his­toire n'au­rait pu se pas­ser ailleurs. Ces en­fants vi­vaient tout près de ces ve­dettes», a-t-elle d’ailleurs ajou­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.