DE GAR­DY FURY AU-DE­LÀ

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Éli­za­beth Mé­nard Le Jour­nal de Mon­tréal

Doit-on l’ap­pe­ler co­mé­dien, dan­seur ou chan­teur? Avec tous les pro­jets sur les­quels il tra­vaille pré­sen­te­ment, Gar­dy Fury re­dé­fi­nit l’ex­pres­sion mul­ti­dis­ci­pli­naire. À 35 ans, il sent qu’il est en­fin au mo­ment de sa car­rière où la «mayon­naise com­mence à po­gner», comme il le dit lui­même. Cet été, il jon­gle­ra entre un rôle dans la co­mé­die mu­si­cale Hairs­pray, une chan­son à la ra­dio, un rôle à la té­lé, un autre au ci­né­ma et quelques spec­tacles. Pour en ra­jou­ter une couche, il est éga­le­ment un nou­veau pa­pa. Mais c’est avec le sou­rire qu’il constate que son agen­da est bien rem­pli.

Si son vi­sage vous est fa­mi­lier, ce n’est pas un ha­sard, c’est qu’on le voit un peu par­tout de­puis le mi­lieu des an­nées 90. En 1995, alors qu’il était en­core au cégep, Gar­dy a fon­dé le groupe ONE en com­pa­gnie de ses amis Gage et Cor­neille. Lorsque les trois ont dé­ci­dé de pour­suivre des car­rières so­los, Gar­dy, dé­jà bon dan­seur, a mi­gré vers la co­mé­die mu­si­cale. On a pu le voir dans Notre-Dame de Pa­ris, Rent, Ge­ne­ra­tion Mo­town et Big Ba­zar.

RE­TOUR DANS LES AN­NÉES 60

Cet été, Gar­dy tient le rôle de Sea­weed dans la co­mé­die mu­si­cale Hairs­pray, pré­sen­tée au Théâtre Saint-De­nis du 20 juin au 14 juillet. «Ça se passe dans les an­nées 60 après la chute de l’Église. Les gens veulent prendre leur place, mais il y a en­core des pro­blèmes so­ciaux au ni­veau de la sé­gré­ga­tion, ex­plique-t-il. Par le biais de la musique, les gens vont faire une ré­vo­lu­tion.» Mal­gré le fait que l’ac­tion se dé­roule il y a 50 ans, Gar­dy croit que les va­leurs vé­hi­cu­lées par Hairs­pray sont en­core ac­tuelles. «Ça ne fait pas si long­temps cette abomination. Au­jourd’hui, il y a en­core des pré­ju­gés ra­ciaux dans la so­cié­té.»

Le co­mé­dien par­tage la scène avec Va­nes­sa Du­chel, Louis Cham­pagne, Bryan Audet, Oli­vier Dion et plu­sieurs autres.

Après plu­sieurs an­nées de la­beur et de re­mises en ques­tion, Gar­dy Fury a lan­cé son pre­mier al­bum so­lo en mai 2012. Ti­rée de cet al­bum, la chan­son Au-de­là a été lan­cée sur les ra­dios. Il s’agit tou­te­fois d’une ver­sion re­tra­vaillée, en duo avec Sté­pha­nie Bé­dard.

Au-de­là est pré­sen­te­ment en quin­zième po­si­tion du pal­ma­rès Rythme FM, juste avant Je t’em­porte avec moi, d’An­nie Villeneuve. «Je me suis dit: pour­quoi ne pas épi­cer un peu avec une éner­gie fé­mi­nine? J’avais dé­jà tra­vaillé avec Sté­pha­nie et je sa­vais qu’on avait beau­coup d’af­fi­ni­tés. Elle peut groo­ver, mais elle a aus­si du rock», ra­conte-t-il.

La pièce Pour Gar­dy est un mes­sage à la so­cié­té pour dire qu’on ac­corde trop d’im­por­tance à l’ap­pa­rence. «On met trop d’ac­cent sur le ma­té­riel, l’en­ve­loppe char­nelle. Mais la chose qui ne mour­ra ja­mais, c’est l’éner­gie, dit-il. Je suis ac­ti­viste à ma fa­çon», in­dique Gar­dy, qui a écrit une par­tie de la chan­son en pen­sant à sa femme Alexandra Roy.

LES JEUNES LOUPS

Dès l’au­tomne, on pour­ra voir Gar­dy au pe­tit écran dans une nou­velle sé­rie de Ré­jean Trem­blay qui se­ra dif­fu­sée à TVA. La sé­rie Les jeunes loups prend place dans le monde très com­pé­ti­tif du jour­na­lisme et met en ve­dette Luc Pi­card, Ju­lie Per­reault, France Cas­tel, Ca­the­rine Bérubé et Pierre-Yves Car­di­nal.

«Je suis seule­ment dans trois épi­sodes. J’y joue le rôle d’un mé­chant loup, un chef de crime or­ga­ni­sé hy­per ma­ni­pu­la­teur. Il y a un jeune de 16 ans qui veut faire par­tie de ma meute et je l’en­voie tuer une po­li­cière, c’est son ini­tia­tion.»

Le co­mé­dien a fait ses pre­miers pas au ci­né­ma en 2004 dans le film Jack Pa­ra­dise où il avait un pe­tit rôle. Cet été, on pour­ra le voir dans le film Lac Mys­tère, du réa­li­sa­teur Erik Ca­nuel, qui prend l’af­fiche le 23 août. Le réa­li­sa­teur a vu Gar­dy jouer un per­son­nage lors d’un ga­la Juste pour rire l’an der­nier et a dé­ci­dé de lui don­ner un rôle dans son film.

«Érik était le met­teur en scène et il a ado­ré jouer avec moi. Il m’a dit: “laisse-moi ton nu­mé­ro parce que j’ai­me­rais ça t’en­ga­ger”. J’ai pas­sé une pe­tite au­di­tion et ça l’a per­sua­dé», ra­conte-t-il.

C’est éga­le­ment Ca­nuel qui réa­lise la sé­rie Les jeunes loups. «Pour ça, je n’ai pas pas­sé d’au­di­tion. Dans son oeil de réa­li­sa­teur, il a vu que j’étais fait pour ce rôle.»

Gar­dy est aus­si en tour­nage cet été pour un nou­veau film du réa­li­sa­teur Yves Ch­ris­tian Four­nier ( Tout est par­fait) qui s’in­ti­tu­le­ra N.O.I.R.

«J’y joue en­core un chef de gang. Ça se passe dans les ghet­tos, il y a un cô­té très do­cu­men­taire, dit-il. Le prin­cipe des ghet­tos, c’est qu’il y a une mau­vaise ré­par­ti­tion des ri­chesses. Cer­tains veulent s’en sor­tir et d’autres en pro­fitent.»

EN SPEC­TACLE

Après avoir fait les Fran­co­fo­lies sous la pluie la se­maine der­nière, Gar­dy es­père qu’il y au­ra plus de so­leil pour son spec­tacle à l’In­ter­na­tio­nal de Mont­gol­fières de Saint-Jean-surRi­che­lieu le 11 août. Le chan­teur au­ra 30 mi­nutes pour ré­chauf­fer la foule avant le pas­sage de Sté­phane Rousseau. Hairs­pray est pré­sen­té au Théâtre SaintDe­nis jus­qu’au 14 juillet. Pour plus d’in­fos: ha­ha­ha.com. L’In­ter­na­tio­nal de Mont­gol­fières de SaintJean-sur-Ri­che­lieu a lieu du 10 au 18 août. Pour se pro­cu­rer des billets: mont­gol­fières.com.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.