UN PONT ENTRE LA POP ET LE JAZZ

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE -

Nik­ki Ya­nof­sky a l’in­ten­tion de bri­ser les conven­tions avec le lan­ce­ment de son pro­chain disque, Lit­tle Se­cret, à pa­raître dans les mois à ve­nir. En ef­fet, la chan­teuse, qui se pro­dui­ra trois fois plu­tôt qu’une au Fes­ti­val de Jazz de Mon­tréal cette an­née, tra­vaille sur un al­bum qui a pour ob­jec­tif d’in­té­res­ser le jeune pu­blic au genre mu­si­cal qui fait battre son coeur de­puis l’en­fance.

Les an­nées filent, mais la pas­sion de Nik­ki Ya­nof­sky pour la musique ne di­mi­nue guère. Du haut de ses 19 ans, la chan­teuse mont­réa­laise qui a amor­cé sa car­rière en 2005 s’est don­né pour dé­fi de tou­cher les ado­les­cents et les jeunes adultes avec les chan­sons qui com­po­se­ront son pro­chain al­bum.

«Je veux que les jeunes de ma gé­né­ra­tion ap­prennent à dé­cou­vrir et à ai­mer le jazz. Je veux cas­ser l’image du genre, a-t-elle af­fir­mé lors d’une en­tre­vue ac­cor­dée au Jour­nal. Je sais que cer­taines per­sonnes per­çoivent le jazz comme un “vieux style”. Je sou­haite qu’elles puissent dé­cou­vrir tout ce que le jazz peut of­frir.»

Ce­la fait dé­jà trois ans que Nik­ki tra- vaille à la concep­tion de son troi­sième al­bum. Après nous avoir pré­sen­té El­la... of Thee I Swing (2008) et Nik­ki (2010), l’ar­tiste a choi­si de se di­ri­ger vers un uni­vers plus pop en col­la­bo­rant avec Rob Klei­ner, pro­duc­teur qui a entre autres oeu­vré avec Cee Lo Green et Flo Ri­da. «Je suis contente du ré­sul­tat, car c’est un son que nous n’avons pas en­ten­du jus­qu’à pré­sent, a ex­pli­qué l’ar­tiste qui, à l’ex­cep­tion de quelques re­prises, dont People Are Strange de The Doors, pré­sen­te­ra du ma­té­riel ori­gi­nal. On peut s’at­tendre à un al­bum co­lo­ré sur le­quel on pour­ra dan­ser.»

QUIN­CY JONES

Les ad­mi­ra­teurs de Nik­ki Ya­nof­sky n’ont pas à craindre un vi­rage ex­trême de la part de l’ar­tiste, puisque cette der­nière s’est as­su­rée que chaque chan­son pos­sède des élé­ments liés au jazz, à la soul ou au blues. Après tout, la jeune femme est épau­lée par un al­lié de taille, son co-gé­rant et pro­duc­teur Quin­cy Jones, un as dans l’al­liage des genres.

«Nous nous sommes ren­con­trés lorsque j’avais 15 ans, par l’en­tre­mise d’un ami com­mun, a ra­con­té Nik­ki. Je suis al­lée le voir chez lui. Il a fait son en­trée dans la pièce où je l’at­ten­dais vê­tu d’un pei­gnoir, un smoo­thie à la main (rires). J’étais in­ti­mi­dée au dé­part, mais il s’est ré­vé­lé tel­le­ment gen­til... Vrai­ment, c’est un être ex­tra­or­di­naire. J’ai chan­té pour lui et, à par­tir de ce mo­ment, nous avons com­men­cé à dé­ve­lop­per une belle re­la­tion. Au fil des ans, j’ai par­ti­ci­pé à plu­sieurs spec­tacles qu’il a pro­duits.»

Si elle a l’ha­bi­tude de cô­toyer les grands du monde du jazz (elle a réa­li­sé l’un de ses rêves en chan­tant aux cô­tés de Ste­vie Won­der, au mois d’avril), Nik­ki dit être cons­ciente de la chance qu’elle a.

«Quin­cy, c’est vrai­ment le king lors­qu’on parle d’al­lier pop et jazz. Qu’il ait tra­vaillé sur mon disque et qu’il pré­sente ma tour­née, c’est tout un pri­vi­lège», a dé­cla­ré la jeune femme qui, sur son nou­vel al­bum, rend hom­mage à son men­tor en uti­li­sant un échan­tillon­nage de la pièce Soul Bos­sa No­va sur une chan­son in­ti­tu­lée So­me­thing New.

«Il me dit sou­vent que de la bonne musique, c’est de la bonne musique, a-t-elle pour­sui­vi. Ça m’a fait beau­coup de bien du­rant la créa­tion de mon nou­vel al­bum, puisque j’étais un peu in­quiète à l’idée d’al­ler vers quelque chose de dif­fé­rent. C’est un es­prit libre, c’est une per­sonne qui res­pire la joie de vivre. Il est un mo­dèle à mes yeux.»

UN AVANT-GOÛT

His­toire de faire pa­tien­ter ses fans jus­qu’à la sor­tie de l’al­bum, Nik­ki s’est lan­cée dans une mi­ni-tour­née qui lui per­met de don­ner un avant-goût de l’uni­vers de Lit­tle Se­cret. Pour l’oc­ca­sion, la chan­teuse, qui se pro­dui­ra en Amé­rique du Nord, en Eu­rope et au Ja­pon au cours des pro­chaines se­maines, a cru bon de for­mer un nou­veau groupe de mu­si­ciens.

«Comme je vais pré­sen­ter du nou­veau ma­té­riel pu­blic, je me suis dit que ce se­rait bien que mon groupe soit à l’image de ma musique, a af­fir­mé la chan­teuse, qui est dé­sor­mais en­tou­rée de mu­si­ciens âgés de 20 à 24 ans. J’ai vrai­ment l’im­pres­sion que j’amorce une nou­velle étape de ma car­rière. J’ai l’im­pres­sion d’avoir dé­cou­vert mon son, d’avoir dé­cou­vert qui je suis en tant qu’ar­tiste.» Nik­ki Ya­nof­sky se pro­dui­ra au Théâtre du Nou­veau Monde les 4, 5 et 6 juillet dans le cadre du Fes­ti­val de Jazz de Mon­tréal.

Va­nes­sa

Gui­mond

VA­NES­SA.GUI­MOND@QUE­BE­COR­ME­DIA.COM

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.