ÉLI­SA (1994) PA­RA­DIS PAR CINQ

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

NOCE BLANCHE (1989)

Va­nes­sa Pa­ra­dis avait à peine 15 ans quand Jean-Claude Bris­seau lui a confié le rôle prin­ci­pal de ce drame ma­gni­fique et dé­rou­tant, dans le­quel elle campe une Lo­li­ta qui s’ignore de­vant un en­sei­gnant (Bru­no Cre­mer) qui suc­combe à son charme au point de mettre toute sa vie sens des­sus des­sous. Ins­pi­ré d’un fait di­vers, le film pose un re­gard trou­blant sur le mal de vivre à l’ado­les­cence. La com­po­si­tion de l’ac­trice a été sa­luée par le Cé­sar du meilleur jeune es­poir fé­mi­nin.

Ma­rie (Pa­ra­dis), or­phe­line en fuite, forme le pro­jet de re­trou­ver et de tuer son père, qu'elle tient res­pon­sable du sui­cide de sa mère alors qu'elle n'avait que trois ans. C’est là l’amorce de ce très beau film du réa­li­sa­teur de L’Été meur­trier, Jean Be­cker. La construc­tion dra­ma­tique en dents de scie cor­res­pond par­fai­te­ment à l'état d’âme d'une hé­roïne en plein désar­roi. Im­po­sant comme à l'ac­cou­tu­mée, Gé­rard De­par­dieu donne la ré­plique à une Pa­ra­dis in­can­des­cente.

LA FILLE SUR LE PONT (1998)

Pa­trice Le­conte ( Ri­di­cule) a confié à Va­nes­sa Pa­ra­dis un de ses plus beaux rôles dans ce conte de fées pour adultes, soit ce­lui d’une mal­chan­ceuse chro­nique et sui­ci­daire, qui croise la route d’un lan­ceur de cou­teaux (Da­niel Au­teuil) dont elle de­vient l’as­sis­tante. L'uti­li­sa­tion du noir et blanc confère au film un charme un peu vieillot, qui n'est pas sans rap­pe­ler les grands films fran­çais po­pu­laires d'avant la Nou­velle Vague. La pres­ta­tion du tan­dem culmine dans une sé­quence d'un éro­tisme très feu­tré où, sans même se tou­cher, les deux co­mé­diens im­plosent.

UN MONSTRE À PA­RIS (2011)

Dans ce très beau film d’ani­ma­tion, on ne voit pas Va­nes­sa Pa­ra­dis. Mais on l’en­tend, puis­qu’elle prête sa voix à la chan­teuse d’un ca­ba­ret pa­ri­sien où une puce de­ve­nue géante trouve re­fuge à la suite d’un ac­ci­dent de la­bo­ra­toire. Ce di­ver­tis­se­ment soi­gné, truf­fé de ré­fé­rences à de mul­tiples genres ci­né­ma­to­gra­phiques, est por­té par une trame so­nore ins­pi­rée et des mé­lo­dies ac­cro­cheuses si­gnées Ma­thieu Chédid.

CA­FÉ DE FLORE (2011)

Comment ne pas ou­blier la com­po­si­tion vi­brante de Va­nes­sa Pa­ra­dis dans le film de Jean-Marc Val­lée, qui lui a d’ailleurs va­lu le Ju­tra de la meilleure ac­trice? En 1969, à Pa­ris, une coif­feuse qui élève seule son fils tri­so­mique s’ef­force de sé­pa­rer ce­lui-ci d’une ca­ma­rade ren­con­trée à l’école, at­teinte du même han­di­cap et is­sue d’une fa­mille bour­geoise. Le réa­li­sa­teur de C.R.A.Z.Y. signe ici un film per­son­nel, sous le signe de l’amour et de la pas­sion pour la musique.

Elle n’a pas tou­jours fait les meilleurs choix, comme en té­moignent les quelques bides ap­pa­rais­sant à sa filmographie. Mais au ci­né­ma comme en chan­son, Va­nes­sa Pa­ra­dis mû­rit bien. En fait foi son der­nier al­bum, Love Songs, qui car­tonne pré­sen­te­ment à la ra­dio. En té­moigne aus­si, plus con­fi­den­tiel­le­ment, le très jo­li film Cor­nouaille, qui pa­rais­sait cette se­maine en DVD. Afin de mar­quer le coup, mediafilm.ca vous pro­pose un sur­vol de ses meilleurs coups au ci­né­ma, dans l’ordre chro­no­lo­gique.

Mediafilm.ca

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.