« JE VAIS M’AMU­SER COMME UN PE­TIT FOU » – Jean-Mi­chel Anc­til

Aux com­mandes de la pro­chaine sai­son de Tes­té sur des hu­mains, l’hu­mo­riste, co­mé­dien et ani­ma­teur Jean-Mi­chel Anc­til s’es­time chan­ceux de s’as­seoir sur la chaise lais­sée va­cante par son bon ami André Ro­bi­taille, un pro­jet qui tombe à point dans sa car­rièr

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION - San­dra Go­din Agence QMI

Co­mé­dien dans 30 vies, ani­ma­teur d’Une fois c’t’un clip à Mu­simax, Jean-Mi­chel Anc­til a mis un terme à sa tour­née Tel quel en dé­cembre 2012, et pro­fite fi­na­le­ment de sa pause hu­mo­ris­tique pour se consa­crer à la té­lé. C’est l’équipe de Fort Boyard, la même qui tra­vaille sur Tes­té sur des hu­mains, qui lui a glis­sé un mot pour savoir si l’ani­ma­tion de ce type d’émis­sion l’in­té­res­se­rait.

«J’aime m’amu­ser, j’aime les choses lu­diques, et j’aime les ar­tistes aus­si, a-t-il confié. C’est une émis­sion qui re­groupe tout ça. Je suis quel­qu’un qui aime faire des mau­vais coups, tes­ter le monde, pous­ser leurs li­mites. Je me suis même dé­jà fais tes­ter!»

Ef­fec­ti­ve­ment, l’an der­nier, alors que l’hu­mo­riste était en pleine tour­née, il a re­çu du­rant plu­sieurs se­maines, aux salles de spec­tacle ain­si qu’à son do­mi­cile, des toutous de pin­gouins ac­com­pa­gnés de lettres d’ad­mi­ra­tion. Puis, on lui a de­man­dé de par­ti­ci­per à une émis­sion de Tes­té sur des hu­mains qui por­tait sur les grou­pies, là où il a dé­cou­vert le pot-aux-roses.

SOUFFLE NOU­VEAU

Sans au­cune pré­ten­tion, Jean-Mi­chel Anc­til sou­haite ap­por­ter sa cou­leur à l’émis­sion, en res­tant lui-même. Son contrat est d’une sai­son, re­nou­ve­lable si l’émis­sion re­vient.

«Je suis ner­veux, car ce n’est pas un nou­veau show, ça exis­tait dé­jà et les gens ai­maient André (Ro­bi­taille), a-t-il com­men­té. Je veux uti­li­ser mes forces pour re­don­ner une nou­velle cou­leur. Quand on a fait les tests d’ani­ma­teur, je suis res­té moi-même et c’est ce que je compte faire. Sur scène, j’aime beau- coup im­pro­vi­ser avec le pu­blic et je veux ame­ner ça en stu­dio, peut-être pour que le pu­blic teste des choses sur nos in­vi­tés. Je ne me vois pas comme un rem­pla­çant d’André, je ne fais que prendre le relais.»

Le concept de Tes­té sur des hu­mains ne chan­ge­ra pas, mais Mé­la­nie May­nard se gref­fe­ra à l’équipe de tes­teurs, alors qu’Anaïs Fa­vron quitte l’aven­ture. «Elle a le sens de la ré­par­tie, c’est une bonne im­pro­vi­sa­trice, très drôle et vite d’es­prit», a com­men­té l’ani­ma­teur.

Jean-Mi­chel Anc­til a don­né un aper­çu de ce qui s’en ve­nait pour la 5e sai­son ce prin­temps. Guy Jo­doin a fait un test sur la vi­gi­lance des em­ployés dans un bu­reau, France d’Amour s’est pen­chée sur l’im­por­tance ac­cor­dée aux per­sonnes âgées, Do­mi­nic et Mar­tin ont tes­té la gé­né­ro­si­té des Qué­bé­cois. De­nis Lévesque, Pe­ter McLoad et Pierre-Fran­çois Le­gendre s’ajoutent éga­le­ment à la liste d’in­vi­tés.

ONE MAN SHOW

Ce­lui à qui ont doit l’ex­cen­trique per­son­nage de Pris­cil­la n’aban­donne pas la scène pour au­tant. L’écri­ture d’un pro­chain spec­tacle est dans ses plans.

«Je m’étais don­né deux ans de pause. Un an pour ne rien faire au ni­veau de l’hu­mour, et l’autre pour écrire le pro­chain show, pour une sor­tie en 2015 ou 2016. Il y au­ra d’autres tour­nées de spec­tacles, c’est cer­tain, et la pause entre les deux se­ra moins grande que la der­nière fois, qui a été de presque sept ans.»

«Je suis bien chan­ceux dans la vie. Avec le mé­tier, j’ai fait de la ra­dio, de la té­lé, je conti­nue de jouer dans 30 vies… j’adore ça. La scène, c’est la li­ber­té, je ne mets pas ça de cô­té.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.