UN CONTE MA­GIQUE AU SUC­CÈS SANS PRÉ­CÉ­DENT

Le Journal de Montreal - Weekend - - THÉÂTRE - Louise Bour­bon­nais Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

C’est un vé­ri­table ex­ploit dans l’uni­vers des spec­tacles pour en­fants et des concepts de ma­rion­net­tistes puisque l’on cé­lé­brait hier, le 13 dé­cembre, la 3000e re­pré­sen­ta­tion du spec­tacle La che­nille qui fait des trous et autres pe­tits contes à la Mai­son Théâtre de­puis sa créa­tion en 1999.

L’his­toire a dé­bu­té par l’adap­ta­tion du livre du même nom que le Mer­maid Theatre de la Nou­velle-Écosse, mon­dia­le­ment connu pour ses adap­ta­tions théâ­trales de livres pour en­fants, a adap­té au théâtre. La pièce a en­suite fait le tour du monde pour être sa­luée dans treize pays.

Il s’agit d’un spec­tacle pour en­fants aux­quels les adultes y trou­ve­ront leur compte. «C’est une belle fa­çon de re­trou­ver son coeur d’en­fant», fait re­mar­quer le nar­ra­teur Jean-Fran­çois Ca­sa­bonne qui a pris plai­sir à prê­ter sa voix pour ce spec­tacle.

UNE CHE­NILLE PAS COMME LES AUTRES

L’his­toire est celle d’une pe­tite che­nille qui passe son temps à man­ger. Ra­pi­de­ment, elle de­vien­dra énorme. Lors­qu’elle se trans­for­me­ra en pa­pillon, son spectre de cou­leur se­ra in­éga­lé. Outre celle du fa­meux pa­pillon, on sui­vra en pa­ral­lèle deux autres his­toires dont celle d’un nuage en constance trans­for­ma- tion puis celle d’un ca­mé­léon.

«Le spec­tacle fait place à la rê­ve­rie», sou­ligne Jean-Fran­çois Ca­sa­bonne.

JEU D’IL­LU­SION

Ce qui fait la par­ti­cu­la­ri­té de ce spec­tacle est la ma­gie d'une lu­mière noire, une tech­nique par­ti­cu­lière qui rend les ma­ni­pu­la­teurs in­vi­sibles lais­sant toute la place aux ma­rion­nettes vi­brantes de cou­leur, for­mant un jeu d’il­lu­sion. À ce­la s’ajoute une par­ti­tion mu­si­cale digne des grands contes.

«Une belle fa­çon d’ini­tier les jeunes au théâtre», es­time le co­mé­dien et nar­ra­teur.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.