JOYEUX NOËL & bonne té­lé !

Le Journal de Montreal - Weekend - - ACTUALITÉS - Marc-André Le­mieux MARC-ANDRE.LE­MIEUX@QUE­BE­COR­ME­DIA.COM

Les ha­bi­tudes d’écoute des té­lé­spec­ta­teurs changent du­rant les Fêtes. Entre deux par­tys de Noël, trois réunions de fa­mille et quelques séances de magasinage de der­nière mi­nute, re­trou­ver son té­lé­vi­seur à heure fixe pa­raît presque im­pos­sible. Les dif­fu­seurs sont conscients des ho­raires cham­bou­lés des Qué­bé­cois pen­dant ce long congé. Voi­là pour­quoi les té­lé­ro­mans font re­lâche en dé­cembre. Mais at­ten­tion! Les ren­dez-vous ré­gu­liers ont beau prendre une pause, les chaînes par­viennent quand même à rem­plir leurs grilles d’émis­sions fort in­té­res­santes, comme vous pour­rez le consta­ter en par­cou­rant ce ca­hier spé­cial.

Pour bo­ni­fier leurs grilles du temps des Fêtes, les dif­fu­seurs optent sou­vent pour des édi­tions spé­ciales de leurs émis­sions ré­gu­lières. Di­rec­trice gé­né­rale des pro­grammes de Ra­dio-Ca­na­da, Louise Lan­tagne adopte cette stra­té­gie de­puis plu­sieurs an­nées. Les exemples de 2013? La grosse soi­rée du 31 dé­cembre en re­gorge. Un air de fa­mille, La­flaque, En di­rect de l’uni­vers et In­fo­man ar­rivent tous avec une pro­po­si­tion dif­fé­rente.

«Le plus grand dé­fi, c’est de re­nou­ve­ler le conte­nu des émis­sions qu’on pro­pose le 31 dé­cembre, in­dique Mme Lan­tagne. Pré­sen­ter une grille qui doit plaire à cinq mil­lions de per­sonnes d’un seul coup, c’est tout un chal­lenge! »

Les gros ca­nons de TVA su­bissent éga­le­ment cette trans­for­ma­tion «fes­tive», à com­men­cer par Ac­cès illi­mi­té. Trois émis­sions spé­ciales de Deux filles le ma­tin sont aus­si pré­vues.

OB­JEC­TIF: FA­MILLE

Cô­té ci­né­ma, le ton change. Les ré­seaux tiennent compte des en­fants qui sont en congé d’école pen­dant deux se­maines, in­dique Na­tha­lie Bri­gitte Bus­tos, la di­rec­trice stra­té­gie, conte­nu et pro­gram­ma­tion de V. «On bâ­tit notre grille pour toute la fa­mille», dé­clare-telle.

En dé­cembre, les co­mé­dies de Noël pleines de bons sen­ti­ments font la loi. V en pré­sen­te­ra plu­sieurs. «Les té­lé­spec­ta­teurs aiment re­voir les bons vieux clas­siques, ex­plique Na­tha­lie Bri­gitte Bus­tos. L’es­prit du temps des Fêtes, c’est quelque chose d’autre. Les gens aiment re­voir des films qui ont pas­sé 50 fois. Des films comme Ro­cky, qui ont mar­qué notre ima­gi­naire. Des films qui touchent à notre fibre nos­tal­gique…»

Ra­dio-Ca­na­da pro­fite des Fêtes pour pré­sen­ter plu­sieurs pri­meurs made in Qué­bec, dont Les amours ima­gi­naires de Xa­vier Do­lan et Mon­sieur Laz­har de Phi­lippe Fa­lar­deau. L’em­pire Bossé et Les boys 4 sont aus­si au pro­gramme. «On es­saie de fa­vo­ri­ser le ci­né­ma qué­bé­cois», sou­ligne Louise Lan­tagne.

LA MANNE DE TÉ­LÉ-QUÉ­BEC

La grille du temps des Fêtes re­vêt une im­por­tance par­ti­cu­lière pour Té­léQué­bec, qui fait le plein de cotes d’écoute grâce à Ci­né-Cadeau. Di­manche der­nier, la chaîne a ob­te­nu ses meilleurs scores de 2013 avec Les douze tra­vaux d’As­té­rix: 428 000 té­lé­spec­ta­teurs étaient au ren­dez-vous. Elle es­père ob­te­nir d’aus­si bons ré­sul­tats ce week-end avec As­té­rix le Gau­lois, entre autres.

«Les As­té­rix at­tirent un pu­blic com­po­sé d’en­fants, mais aus­si d’adultes qui ont gran­di avec Ci­né-Cadeau, ex­plique Lu­cie Lé­ger, di­rec­trice des pro­grammes jeu­nesse à Té­lé-Qué­bec. Du­rant les Fêtes, on dif­fuse des films que toute la fa­mille peut ap­pré­cier. Les pa­rents vont com­prendre des blagues de deuxième de­gré. Les plus jeunes vont rire pour d’autres rai­sons.» Alors, ins­tal­lez-vous confor­ta­ble­ment dans un fau­teuil, al­lu­mez votre té­lé et com­men­cez à zap­per!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.