METTRE SES RE­GRETS DE CÔ­TÉ

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - Li­sa Wil­ton Agence QMI

NEW YORK | Syl­ves­ter Stal­lone n’avait pas l’in­ten­tion de re­mon­ter sur un ring de boxe après avoir joué dans six films de la fran­chise Ro­cky.

Et il n’était pas non plus convain­cu que les gens avaient en­vie de le voir.

«Je trou­vais ça ab­surde», a-t-il ad­mis en con­fé­rence de presse à pro­pos du film Com­bat re­vanche ( Grudge Match).

«Je leur ai dit que je ne pou­vais pas faire ça. Per­sonne n’a en­vie de me voir dans un autre film de boxe, sur­tout lorsque vous ap­pro­chez les 160 ans!»

Mais le réa­li­sa­teur Pe­ter Se­gal ( Max la me­nace, Le der­nier es­sai) a ma­noeu­vré ser­ré pour per­sua­der l’ac­teur de 67 ans d’en­fi­ler ses gants de boxe pour cam­per Hen­ry «Ra­zor» Sharp, un an­cien cham­pion qui a la chance de faire ses «der­nières» preuves. Ce qui a pe­sé dans la balance pour que Sly ac­cepte?

L’oc­ca­sion de s’en­traî­ner phy­si­que­ment et ver­ba­le­ment pour af­fron­ter le «Ra­ging Bull», Ro­bert De Ni­ro.

De Ni­ro joue quant à lui Billy «The Kid» McDon­nen, l’an­cien ri­val d’Hen­ry, main­te­nant un pros­père pro­prié­taire de res­tau­rant à Pitts­burgh et un ven­deur d’au­to­mo­biles. Tou­jours amer de sa dé­faite su­bie 30 ans au­pa­ra­vant aux mains de Ra­zor, McDon­nen bout à l’idée de pou­voir prendre sa re­vanche.

LE DE­VOIR AC­COM­PLI

«Nous sommes la preuve qu’on n’est pas for­cé­ment crou­lant ren­du à un cer­tain âge et qu’on n’est pas obli­gé de ré­duire la ca­dence», a dit Stal­lone.

«Je pense que plu­sieurs per­sonnes qui at­teignent l’âge vé­né­rable de 60 ans se disent qu’ils ont en­core des choses à ré­gler. Mal­heu­reu­se­ment, la vie ne nous per­met pas de re­tour­ner en ar­rière pour chan­ger le cours des choses. Mais c’est la beau­té et la fan­tai­sie de l’ima­gi­na­tion de pou­voir voir ces gars re­tour­ner dans le temps pour rec­ti­fier un mo­ment de leur vie qui leur don­ne­ra en­suite la quié­tude du de­voir ac­com­pli. Je pense que le pu­blic se re­con­naî­tra dans cette vo­lon­té.»

SE­CONDE CHANCE

Avec ces deux poids lourds réunis à l’écran, il n’est pas éton­nant que les clins d’oeil à Ro­cky et à Ra­ging Bull, le film de 1980 de Mar­tin Scor­cese avec De Ni­ro, abondent dans Com­bat re­vanche. Mais ce der­nier porte sur autre chose que le sport.

«Ce qui m’a sé­duit dans cette his­toire, c’est le fait d’avoir une se­conde chance», a dit Se­gal.

«En fait, il n’y a que neuf mi­nutes qui portent sur la boxe. Le reste porte sur des re­la­tions et le fait de vieillir», a pour­sui­vi Se­gal.

Stal­lone lui a em­boî­té le pas. «Tout le monde a connu la frus­tra­tion et fe­rait tout pour sur­mon­ter ce sentiment, a dit le vé­té­ran de Hol­ly­wood. C’est ce que nous fai­sons.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.