SA MIS­SION : SE­MER DE LA FIER­TÉ ET DE L’OP­TI­MISME

Confron­té à la nou­velle réa­li­té qui l’amène à re­ce­voir les confi­dences d’en­fants éprou­vés par la sé­pa­ra­tion de leurs pa­rents, et de plus en plus d’adultes souf­frant de so­li­tude, Ni­co­las Noël se dit por­teur d’une «mis­sion»!

Le Journal de Montreal - Weekend - - ACTUALITÉS - Pierre O. Nadeau Agence QMI

Ceux qui le cô­toient le dé­crivent comme «LE» vrai père Noël. Le plus au­then­tique! Vé­ri­table ma­gi­cien de Noël, il sème le bon­heur, tout en se di­sant sen­sible au mal­heur dont il est sai­si sous le sceau de la confi­dence. Pen­dant une di­zaine d’an­nées, Ni­co­las Noël a fait briller son per­son­nage dans un centre com­mer­cial de Mon­tréal, jus­qu’à cet heu­reux ha­sard qui l’a pro­pul­sé sur scène aux cô­tés du po­pu­laire Ar­thur L’Aventurier.

L’an der­nier, il dé­bar­quait sur plu­sieurs grandes scènes du Qué­bec avec son spec­tacle en so­lo Mon his­toire ma­gique. Par­tout il fait salle comble, et son DVD fait fu­reur, de­ve­nant le plus ven­du au Qué­bec en 2002.

Voi­là Ni­co­las Noël de re­tour avec le même spec­tacle, ou plu­tôt le «même «spec­tacle/ren­contre», nuance-t-il. «Car après chaque spec­tacle, je vais ren­con­trer et écou­ter les en­fants. Ça fait par­tie de ma mis­sion…»

Sa mis­sion, dit-il, est de se­mer de la fier­té et de l’op­ti­misme. À tous ceux et celles qui viennent s’as­seoir sur ses ge­noux, il leur dit de sa voix tendre et cha-

leu­reuse: «Sois fier de toi!»

«SAGE», VOUS DITES

Son al­lure est im­po­sante tout comme son re­ten­tis­sant Ho! Ho! Ho!, mais c’est son ap­proche po­si­tive qui sé­duit pe­tits et grands. Au pe­tit bon­homme qui lui de­man­dait une au­to té­lé­gui­dée, Ni­co­las Noël lui a dit: «Je ne te la don­ne­rai pas parce que tu as été sage, mais parce que j’ai confiance en toi.»

Ni­co­las Noël ne de­mande ja­mais à un en­fant s’il a été sage. «Les en­fants sont tou­jours sages; par­fois co­quins, mais sages dans l’en­semble de l’an­née. Et puis, com­ment les ju­ger nous les adultes qui ne sommes pas tou­jours sages…»

LE DROIT À L’ER­REUR

«Qu’im­porte les er­reurs qu’on a pu com­mettre, on doit res­ter fier de soi, car tout le monde a le droit à l’er­reur. Ça nous aide à gran­dir», in­siste Ni­co­las Noël. Ce der­nier veut re­don­ner ses lettres de no­blesse au lé­gen­daire per­son­nage en écar­tant d’abord le ca­rac­tère pu­ni­tif trop sou­vent as­so­cié au père Noël.»

Il en en­tend de toutes les sortes. Des té­moi­gnages d’en­fants qui vivent dif­fi­ci­le­ment la sé­pa­ra­tion de leurs pa­rents. «Je leur dis: «tu sais, tes pa­rents vont conti­nuer de t’aimer aus­si fort, mais dans deux mai­sons…»

Et il y a aus­si, ces adultes, de plus en plus nom­breux, qui de­mandent à Ni­co­las Noël un re­mède pour en­rayer leur so­li­tude… Là, il est plus em­bê­té…

PHOTO D’AR­CHIVES

Ni­co­las Noël est porte-pa­role du Phare En­fants et Fa­milles, un or­ga­nisme qui contri­bue au bien-être des en­fants dont la vie est me­na­cée par une ma­la­die né­ces­si­tant des soins com­plexes, et ap­porte ré­pit et sou­tien gra­tui­te­ment à leurs fa­milles.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.