LA VIE EX­TRA­OR­DI­NAIRE D’UN HOMME OR­DI­NAIRE

Il s’ap­pelle Wal­ter Mitty (Ben Stiller), tra­vaille aux ar­chives photo du ma­ga­zine Life et a l’im­pres­sion d’être pas­sé à cô­té de sa vie. À la veille de perdre son em­ploi, il réa­lise qu’il lui faut vivre ses rêves et il se lance en­fin dans ce qu’il a tou­jou

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - Isa­belle Hontebeyrie Agence QMI

Adap­ta­tion d’une nou­velle de James Thur­ber pa­rue dans le New Yor­ker en 1939 et dé­jà por­tée au ci­né­ma en 1947, La vie se­crète de Wal­ter Mitty a été pro­duit et réa­li­sé par Ben Stiller, qui s’est éga­le­ment ad­ju­gé le rôle prin­ci­pal, ce­lui de Wal­ter Mitty, un grand rê­veur, se­crè­te­ment amou­reux de sa col­lègue (Kris­ten Wiig), qui va trans­for­mer son exis­tence.

Lors d’une pré­sen­ta­tion du film aux mé­dias qui s’est dé­rou­lée il y a quelques se­maines à Los An­geles, les deux ve­dettes, le scé­na­riste Steve Con­rad et le pro­duc­teur John Goldwyn ont le­vé le voile sur cer­tains as­pects de ce long-mé­trage.

Voi­ci quelques faits saillants concer­nant La vie se­crète de Wal­ter Mitty:

> Ce que Ben Stiller a ap­pré­cié de cette mo­der­ni­sa­tion? «Steve Con­rad a pris l’his­toire et a dé­ve­lop­pé le per­son­nage de Wal­ter Mitty tout en conser­vant l’es­prit de la nou­velle. Wal­ter ne fait pas que rê­ver à une autre vie; dans ses rêves, il de­vient une meilleure ver­sion de lui-même. En vi­vant ses rêves, il s’ouvre aux autres et, ain­si, réa­lise son plein po­ten­tiel. Ça a com­plè­te­ment trans­for­mé l’his­toire», a in­di­qué Ben Stiller.

> En re­gar­dant les pho­tos qu’il classe et ar­chive, Wal­ter Mitty rêve d’une vie ex­cep­tion­nelle qu’il n’a ja­mais eu le cou­rage d’avoir, et dans la­quelle il sauve le monde et vit des aven­tures hé­roïques. Or, un jour, le né­ga­tif d’une photo de Sean O’Con­nell (Sean Penn) dis­pa­raît, et Wal­ter va par­tir à sa recherche, se li­bé­rant en­fin de ses peurs. Du coup, Ben Stiller a eu l’oc­ca­sion d’ef­fec­tuer cer­taines des cas­cades lui-même, qu’il s’agisse de scènes d’ac­tion tour­nées à New York (une pour­suite en planche à rou­lettes) ou en Is­lande (un saut dans les vagues de l’At­lan­tique).

> Pa­ral­lè­le­ment à ces aven­tures, la vie pro­fes­sion­nelle de Wal­ter Mitty est en dan­ger, le ma­ga­zine Life est en pleine re­struc­tu­ra­tion et son pa­tron, Ted Hen­dricks (Adam Scott) de­vien­dra son grand en­ne­mi. De sur­croît, dans cette nou­velle adap­ta­tion, Wal­ter est un cé­li­ba­taire, amou­reux d’une de ses col­lègues, Che­ryl Mel­hoff (Kris­ten Wiig). Comme le monde rê­vé de Wal­ter se confond avec la réa­li­té, Kris­ten Wiig a eu l’oc­ca­sion de chan­ter une pièce de Da­vid Bo­wie, un grand mo­ment pour la co­mé­dienne qu’on connaît sur­tout pour Bri­des­maids.

«Certes, j’avais dé­jà chan­té pen­dant l’émis­sion SNL, mais là, je vou­lais vrai­ment faire du bon tra­vail. Après tout, c’est Da­vid Bo­wie! C’est vrai­ment la scène pour la­quelle j’ai eu le plus peur», a-t-elle confié.

> L’idée de faire se dé­rou­ler La vie se­crète de Wal­ter Mitty au mo­ment de la fermeture du ma­ga­zine Life – qui s’est pro­duite en 2009 – a per­mis à la pro­duc­tion d’uti­li­ser des mo­ments ico­niques de la culture po­pu­laire et du 20e siècle.

> Les risques pris par Ben Stiller pour La vie se­crète de Wal­ter Mitty? «Dès qu’on fait quelque chose, on prend un risque. Au ni­veau des risques pro­fes­sion­nels, je crois que ce­la fait par­tie de la créa­ti­vi­té. C’est un do­maine dans le­quel, si on ne prend pas de risques – c’est-à-dire sor­tir de sa zone de confort –, on stagne. Ce film a été pour moi une in­cur­sion en ter­ri­toire inconnu, ne se­rait-ce qu’à cause du ton du long­mé­trage. La vie se­crète de Wal­ter Mitty n’ap­par­tient pas, non plus, à un genre spé­ci­fique. Mais je crois que le pu­blic aime voir quelque chose de nou­veau, qui ne cor­res­pond pas aux stan­dards ha­bi­tuels.» La vie se­crète de Wal­ter Mitty jette un rayon de so­leil dans les ci­né­mas dès le 25 dé­cembre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.