Dans les cou­lisses de La Voix

Vi­si­ter les cou­lisses d’une émis­sion comme La Voix, c’est par­ti­cu­lier. Dès notre ar­ri­vée aux stu­dios Mel’s, on nous tend un do­cu­ment : une en­tente de confi­den­tia­li­té plu­tôt stricte qu’on doit si­gner avant même d’en­le­ver man­teau, tuque et mi­taines. Puis­qu’

Le Journal de Montreal - Weekend - - ACTUALITÉS - Marc-André Le­mieux MARC-ANDRE.LE­MIEUX@QUE­BE­COR­ME­DIA.COM

Notre pho­to­graphe doit aus­si faire très at­ten­tion. Au­cune image pou­vant ré­vé­ler cer­tains re­bon­dis­se­ments ne doit pa­raître dans les pages du Jour­nal. On peut pho­to­gra­phier les coachs, mais seule­ment s’ils sont seuls, loin de leurs re­crues. Et Ju­lie Sny­der qu’on aper­çoit au loin entre deux cadres de portes, peut-on en glis­ser un mot? Bien sûr. Aux der­nières nou­velles, la pré­si­dente de Pro­duc­tions J n’avait pas ten­té sa chance aux au­di­tions.

Après avoir ar­pen­té la ca­fé­té­ria du per­son­nel, dis­cu­té briè­ve­ment avec quelques tech­ni­ciens et croi­sé Charles La­for­tune, nous par­ve­nons fi­na­le­ment au stu­dio prin­ci­pal, où prennent place les fa­meux fau­teuils rouges. Vides pour le mo­ment, ces chaises pi­vo­tantes sont ins­tal­lées de­vant une scène aux al­lures de ring de boxe.

Nous en­trons dis­crè­te­ment dans la salle où Marc Du­pré donne ses der­nières re­com­man­da­tions aux chan­teuses qui lut­te­ront bien­tôt pour son ap­pro­ba­tion. Ma­rie-Mai, Ariane Mof­fatt et Jean-Pierre Fer­land ayant quit­té leur poste après une sai­son, Marc Du­pré porte fiè­re­ment le titre de vé­té­ran. «Je suis tel­le­ment de­dans! Je suis dans ma bulle!» lance le chan­teur.

Mal­gré toute son ex­pé­rience, Marc Du­pré semble sou­cieux à quelques heures des duels. «On de­vra faire des choix, dire au re­voir à cer­tains can­di­dats. C’est dé­chi­rant. C’est tough, tough, mais c’est la game. game. On veut que tout le monde soit heu­reux... » Au mo­ment où Marc Du­pré s’ap­prête à re­tour­ner en cou­lisse, Louis-Jean Cor­mier ap­pa­raît sous les pro­jec­teurs avec ses nou­velles re­crues pour une ré­pé­ti­tion gé­né­rale d’en­vi­ron 30 mi­nutes sous l’oeil aver­ti du cho­ré­graphe Steve Bol­ton.

«Je guide les can­di­dats, nous ex­plique Bol­ton. Cer­tains d’entre eux ont be­soin de plus de conseils étant don­né qu’ils n’ont ja­mais fait de scène. Du­rant les duels, les par­ti­ci­pants doivent trou­ver un équi­libre entre af­fron­ter leur ad­ver­saire et chan­ter pour les spec­ta­teurs.»

UNE GROSSE MA­CHINE

Une ma­chine bien hui­lée, La Voix? «Cer­tai­ne­ment! ré­pond Jo­sée Des­ro­siers, pro­duc­trice dé­lé­guée du ren­dez-vous. C’est un très, très gros show. L’an der­nier, on dé­cou­vrait beau­coup de choses. Cette an­née, on sait plus où al­ler. On connaît la marche à suivre. Mais ça de­meure un très, très gros show. »

Se­lon Jo­sée Des­ro­siers, la nou­velle cu­vée de can­di­dats est tout aus­si ta­len­tueuse que celle me­née par Va­lé­rie Car­pen­tier, Char­lotte Car­din-Goyer et Jé­rôme Couture au prin­temps der­nier. Quant aux

coachs, la ma­gie de­vrait en­core une fois opé­rer. Bien qu’ils soient très dif­fé­rents les uns des autres, Marc Du­pré, LouisJean Cor­mier, Éric La­pointe et Isa­belle Bou­lay forment un pa­nel du ton­nerre», d’après la pro­duc­trice.

« DES CONDI­TIONS OP­TI­MALES »

Par­lant des coachs, leurs loges sont si­tuées au deuxième étage des stu­dios, non loin du re­paire des coif­feurs et ma­quilleurs. Seule re­pré­sen­tante fé­mi­nine du groupe, Isa­belle Bou­lay est en pleine séance de bru­shing au mo­ment de notre ar­ri­vée. Après 20 ans de car­rière, l’in­ter­prète semble sin­cè­re­ment ex­ci­tée de mon­trer aux té­lé­spec­ta­teurs une nou­velle fa­cette de sa per­son­na­li­té. « La

Voix, c’est une émis­sion qui fait res­sor­tir des par­ties de nous-mêmes qu’on montre ra­re­ment en pu­blic, sou­ligne-telle. Les gens vont dé­cou­vrir mon es­prit com­pé­ti­tif.»

La Gas­pé­sienne d’ori­gine voue non seule­ment un «im­mense res­pect» aux autres

coachs, elle vante aus­si les mé­rites de Sté­phane La­porte («On est su­per bien di­ri­gé… On évo­lue dans des condi­tions op­ti­males avec un “O” ma­jus­cule») et Charles La­for­tune.

«Charles nous en­cou­rage beau­coup, di­telle. Grâce à lui, je me sens en confiance.»

C’est aux stu­dios Mel’s de Mon­tréal qu’on en­re­gistre les deux pre­mières rondes du po­pu­laire concours de chant : les au­di­tions à l’aveugle et les duels. Les tour­nages pren­dront fin le 23 dé­cembre. En­suite, les équipes trans­por­te­ront leur ma­té­riel à SaintHu­bert pour l’en­re­gis­tre­ment des di­rects

en mars.

PHO­TOS LE JOUR­NAL DE MON­TRÉAL, BEN PELOSSE

De re­tour dans son fau­teuil de coach pour une deuxième sai­son, Marc Du­pré est do­ré­na­vant as­sis à cô­té d’Isa­belle Bou­lay. « C’est une dy­na­mique dif­fé­rente, mais tout aus­si ef­fi­cace », dé­clare le chan­teur en en­tre­vue au Jour­nal de Mon­tréal. Mal­gré son ex­pé­rience de coach, Du­pré avoue avoir en­core beau­coup de dif­fi­cul­té à lais­ser al­ler des can­di­dats. «C’est tough, mais c’est la game. C’est ce qui fait la beau­té du

show : y’a rien de

simple! »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.