100 bou­gies pour Billie

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND MUSIQUE - Ch­ris­tophe Ro­dri­guez Collaboration spé­ciale ch­ris­tophe.ro­dri­guez@qu­be­cor­me­dia.com

De Ja­nis Jo­plin à Amy Wi­ne­house et d’El­la Fitz­ge­rald à Joss Stone, toutes ces chan­teuses ont sa­lué l’im­mense ta­lent de Billie Hol­li­day. Pour son 100e an­ni­ver­saire de nais­sance, son disque ul­time, La­dy in Sa­tin, fait l’ob­jet d’une im­po­sante ré­édi­tion. L’émo­tion à fleur de peau!

Si la chan­teuse El­la Fitz­ge­rald était sy­no­nyme de joie de vivre, nous n’en di­rions pas au­tant de Billie Hol­li­day. D’une vie mar­quée au «fer rouge» par une en­fance presque tra­gique, elle au­ra pen­dant sa courte car­rière don­né une voix aux déshé­ri­tés, aux en­fants mal­trai­tés ( God Bless The Child) et «s’em­por­te­ra» contre le ra­cisme am­biant ( Strange Fruit).

En 1958, for­te­ment di­mi­nuée par la consom­ma­tion d’al­cool et de stu­pé­fiants, La­dy Day prend les che­mins du stu­dio sous la di­rec­tion du grand pro­duc­teur Ir­ving Town­send. En­tou­rée d’un or­chestre à cordes et d’une pha­lange de re­dou­tables mu­si­ciens, elle li­vre­ra son der­nier tour de chant.

UNE LE­ÇON DE CHANT

Pour une très rare fois et pro­ba­ble­ment parce que ce cof­fret fut conçu en Eu­rope, vous pour­rez suivre les pé­ri­pé­ties de cet en­re­gis­tre­ment en fran­çais. Consi­dé­rée par nombre de spé­cia­listes comme l’un des 100 disques qu’il faut écou­ter dans sa vie, La­dy In Sa­tin (Co­lum­bia/So­ny) est un conden­sé de stan­dards de jazz, la plu­part étant des bal­lades.

Si la mou­ture ori­gi­nale était de 44 mi­nutes, for­mat nor­mal pour l’époque, cette ver­sion 2015 en trois disques nous fait re­dé­cou­vrir des plages re­tra­vaillées en mode sté­réo comme The End Of A Love Af­fair. Nous nous at­tar­de­rons à cer­taines prises in­édites, et bien en­ten­du, les «perles» non re­te­nues du disque ori­gi­nal. Loin d’être une af­faire de spé­cia­listes, Billie Hol­li­day est en­core la chan­teuse qui se vend le mieux chez les non – ama­teurs de jazz. Nous de­vi­nons à l’écoute de ce cof­fret, tout le désar­roi d’une ar­tiste au bout du rou­leau. Par­fois elle tousse, par­fois la voix se fait dis­tante, mais la grande dame de la chan­son conti­nue. Une le­çon de cou­rage!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.