HALTE SYM­PA EN OU­TAOUAIS

∫ L’au­berge de Mon Pe­tit Chum – Wa­ke­field

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES WEEKEND -

WA­KE­FIELD | Ceux et celles qui sont de pas­sage dans la belle ré­gion des Col­lines-de-l’Ou­taouais et qui cherchent une au­berge sans pré­ten­tion, sym­pa­thique, où on a l’im­pres­sion d’être en vi­site chez un co­pain, vont bien ap­pré­cier l’Au­berge de Mon Pe­tit Chum, un mi­gnon pe­tit Bed & Break­fast au coeur du vil­lage de Wa­ke­field.

L’Au­berge de Mon Pe­tit Chum se trouve au coeur de ce beau vil­lage si­tué à 20 mi­nutes d’Ot­ta­wa et à quelques mi­nutes du ma­gni­fique Parc de la Ga­ti­neau. Ce vil­lage his­to­rique à l’am­biance bien spé­ciale compte plu­sieurs res­tau­rants, ca­fés et bou­tiques.

L’Au­berge de Mon Pe­tit Chum a éga­le­ment l’énorme avan­tage d’être à dis­tance de marche du Black Sheep Inn (www.the­black­shee­pinn.com) une pe­tite salle de spec­tacles où se pro­duisent les meilleurs mu­si­ciens du Ca­na­da – et sou­vent de l’étran­ger. Dawn Ai­rey, la pro­prié­taire, pro­pose d’ailleurs le for­fait «Sheep & Sleep».

L’au­berge compte deux suites et une chambre, toutes amé­na­gées de ma­nière dif­fé­rente. La «Suite de fan­tai­sie», toute dé­co­rée de sou­ve­nirs de voyage, a son propre pe­tit sa­lon. Elle a un ac­cès di­rect de l’ex­té­rieur et un grand bal­con, ce qui fait que les in­vi­tés peuvent al­ler et ve­nir à leur guise sans dé­ran­ger.

La chambre «Mou­ton Noir» et la «Suite Burn­side» par­tagent les mêmes es­paces com­muns: un bal­con pour se dé­tendre à l’ex­té­rieur et une pe­tite pièce où se trouvent ca­fe­tière, ré­fri­gé­ra­teur et mi­cro-ondes. Dans cha­cune des chambres, le ca­fé, le thé, le cho­co­lat chaud et le pop­corn sont tou­jours dis­po­nibles.

LE BON EN­DROIT

Dawn Ai­rey a gran­di à Ot­ta­wa. Elle a voya­gé un peu par­tout dans le monde pen­dant huit ans avant de po­ser ses va­lises à Wa­ke­field. Un de ses grands rêves - ou­vrir sa propre au­berge – est de­ve­nu réa­li­té il y a neuf ans. «Ça m’a pris presque quatre ans avant de trou­ver le bon en­droit, car je vou­lais avoir une pro­prié­té qui soit proche d’un plan d’eau, pour uti­li­ser les ca­nots et les kayaks», dit-elle. «Je suis à deux mi­nutes de la ri­vière.»

Le ma­tin, Dawn pro­pose des dé­jeu­ners su­per gour­mands et co­pieux à ses in­vi­tés. Elle les livre d’ailleurs di­rec­te­ment aux chambres et, pen­dant la belle sai­son, nom- breux sont ceux qui choi­sissent de dé­jeu­ner sur le bal­con pour pro­fi­ter du cadre cham­pêtre de l’au­berge.

«Je pense que ce qui me dis­tingue, c’est la qua­li­té du ser­vice. Mon ma­ri s’oc­cupe de l’ex­té­rieur et moi, de l’in­té­rieur. Je pla­ni­fie les iti­né­raires des vi­si­teurs avant qu’ils ar­rivent. Je vé­ri­fie s’ils ont des al­ler­gies ali­men­taires ou des diètes spé­ciales, comme vé­gé­ta­lien ou vé­gé­ta­rien ou sans glu­ten ou sans lac­tose. Je leur de­mande pour­quoi ils vi­sitent Wa­ke­field et je pars de là. Je peux ré­ser­ver leurs billets de re­monte-pente, pré­pa­rer les cartes pour les sen­tiers de ski de fond et de ra­quette, ré­ser­ver leurs billets au Nor­dik Spa-Na­ture.»

L’éta­blis­se­ment s’est dé­mar­qué en 2013 lors des fi­nales pro­vin­ciales des Grands prix du tou­risme en étant Lau­réat «Bronze» dans la ca­té­go­rie Hé­ber­ge­ment – Gîte. Il s’est éga­le­ment dis­tin­gué en re­ce­vant des men­tions d’ex­cel­lence du site web Trip Ad­vi­sor, entre autres ré­com­penses.

Ce re­por­tage a été réa­li­sé avec la collaboration de Tou­risme Ou­taouais et ses par­te­naires.

∫ 1. L’Au­berge de Mon Pe­tit Chum est si­tué en plein coeur de Wa­ke­field. ∫ 2. La pro­prié­taire Dawn Ai­rey. ∫ 3. Le pont cou­vert de Wa­ke­field. ∫ 4. Les deux suites et la chambre de l’au­berge sont confor­tables et dé­co­rées dif­fé­re­ment. PHO­TOS COUR­TOI­SIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.