RE­TOUR AUX VA­LEURS SÛRES

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Éli­za­beth Mé­nard Le Jour­nal de Mon­tréal Les nou­velles émis­sions se­ront en ondes à comp­ter du 24 août.

Avec Éric Sal­vail, Do­mi­nic Ar­pin et Fran­çois Mo­ren­cy, NRJ ef­fec­tue un vé­ri­table re­tour aux sources. Ces trois ani­ma­teurs bien connus des au­di­teurs de NRJ don­ne­ront-ils un nou­veau souffle à la sta­tion? C’est ce que la di­rec­tion es­père.

Lors des der­niers son­dages ra­dio Nu­mé­ris, NRJ était au qua­trième rang des sta­tions mu­si­cales mont­réa­laises, der­rière Rythme FM, Rouge FM et sa ri­vale CKOI.

La sta­tion a tou­te­fois ga­gné deux parts de mar­ché avec son émis­sion du ma­tin, ani­mée par Fran­çois Mo­ren­cy, et chez les adultes 25-54, rap­pelle la di­rec­trice prin­ci­pale, mar­ke­ting et com­mu­ni­ca­tions de la sta­tion, Joanne La­mou­reux.

«Et, évi­dem­ment, avec les ani­ma­teurs qu’on a an­non­cés, Éric la se­maine der­nière, Do­mi­nic [Ar­pin] et Fran­çois [Mo­ren­cy], on est très confiants», dit-elle.

VENT DE CHAN­GE­MENT

Cet au­tomne, Éric Sal­vail ani­me­ra la nou­velle émis­sion du re­tour, pre­nant ain­si la place des Grandes Gueules, qui tirent leur ré­vé­rence. Il se­ra ac­com­pa­gné de Phi­lippe Bond et de plu­sieurs autres col­la­bo­ra­teurs qui n’ont pas en­core été an­non­cés.

Do­mi­nic Ar­pin pren­dra la barre de l’émis­sion du ma­tin avec Anaïs Fa­vron et Maxim Mar­tin s’ajou­te­ra à l’équipe. Fi­na­le­ment, Fran­çois Mo­ren­cy, qui ani­mait les ma­tins de­puis l’au­tomne der­nier, pren­dra le cré­neau du mi­di.

«En fait, ce qu’on avait en­vie de faire, avec les dif­fé­rents chan­ge­ments, c’était d’in­car­ner au maxi­mum les va­leurs de NRJ, ex­plique Joanne La­mou­reux. NRJ re­naît avec des va­leurs sûres, des gens qui connaissent très bien la sta­tion et on est en­thou­sias­més de ce qui s’en vient avec eux cet au­tomne.»

CONNUS DES AU­DI­TEURS

La di­rec­trice mu­si­cale, Ge­ne­viève Mo­reau, in­siste sur le fait que les trois ani­ma­teurs sont connus des au­di­teurs de NRJ et ont fait leurs preuves.

«Ce sont tous des gens, pour la plu­part, qui ont com­men­cé leur car­rière à NRJ, dit-elle. Donc tout ça, c’est un re­tour au ber­cail pour ces gens-là.» Cô­té mu­sique, NRJ compte res­ter dans le même cré­neau après un vi­rage «al­ter­na­tif» amor­cé l’hi­ver der­nier.

«Mu­si­ca­le­ment, il n’y au­ra pas de chan­ge­ment, men­tionne Ge­ne­viève Mo­reau, confir­mant qu’il y a un peu plus de mu­sique dite “in­dé­pen­dante” sur les ondes de la sta­tion de­puis l’an der­nier. On es­saie beau­coup de faire de la place aux ar­tistes émer­gents. C’est très im­por­tant pour nous. Même du cô­té an­glo­phone, on es­saie. Il y a beau­coup de bons groupes mont­réa­lais qui ont un

buzz in­ter­na­tio­nal, mais que les gens s’em­pêchent de jouer à cause des quo­tas. Nous, on a pris la dé­ci­sion: ils viennent de chez nous, on est fiers d’eux, alors

go », dit-elle.

Do­mi­nic Ar­pin

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.