LE DER­NIER FILM DE DIS­NEY EN 12 SE­CRETS DE TOUR­NAGE

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND CINÉMA - Ma­lik Co­che­rel Collaboration spé­ciale

1 À l’image de Pi­rates des Ca­raïbes, qui était d’abord une at­trac­tion des parcs Dis­ney avant de de­ve­nir une sa­ga à suc­cès au ci­né­ma, Le monde de de­main est né dans une sec­tion du parc Dis­ney­land, le pre­mier parc créé par Walt Dis­ney en 1955. À l’époque, les Amé­ri­cains se fai­saient une idée très op­ti­miste du fu­tur. Mais cette vi­sion s’est peu à peu as­som­brie, no­tam­ment à par­tir des an­nées 70. C’est cette évo­lu­tion qui a pré­ci­sé­ment ins­pi­ré Da­mon Lin­de­lof, le scé­na­riste du Monde de de­main, éga­le­ment connu pour avoir tra­vaillé sur la sé­rie Per­dus.

2 Alors que l’idée du film cou­vait en­core dans l’es­prit de Da­mon Lin­de­lof, l’un des pontes des stu­dios Dis­ney, Sean Bai­ley, est ve­nu lui par­ler d’une mys­té­rieuse boîte dé­cou­verte, par ha­sard, dans un pla­card. Cette der­nière ren­fer­mait plu­sieurs do­cu­ments – plans, sché­mas, pho­tos et lettres – ap­pa-

rem­ment liés à la créa­tion du «Monde de de­main» à Dis­ney­land. Da­mon Lin­de­lof a alors ima­gi­né qu’il s’agis­sait de l’ébauche d’une his­toire igno­rée de tous et qu’il exis­tait quelque part un lieu réel bap­ti­sé «Le monde de de­main», avant de faire ap­pel au réa­li­sa­teur Brad Bird ( Les in­croyables, Mis­sion: Im­pos­sible - Pro­to­cole fan­tôme) pour dé­ve­lop­per le pro­jet.

3 Brad Bird et Da­mon Lin­de­lof ont confié avoir écrit le rôle de l’in­ven­teur désa­bu­sé Frank Wal­ker avec un seul acteur en tête: George Cloo­ney. Ils ont même dres­sé une liste d’ac­teurs lui res­sem­blant, au cas où ce­lui-ci re­fu­se­rait le rôle.

4 Le per­son­nage de Ca­sey New­ton, l’ado­les­cente pas­sion­née par les sciences qui ac­com­pagne Frank Wal­ker sur les traces du Monde de

de­main, est cam­pé par Britt Ro­bert­son. Si elle joue une ado à l’écran, l’ac­trice, vue ré­cem­ment aux cô­tés de Scott East­wood dans Le plus beau des che­mins, vient de fê­ter ses 25 ans le 18 avril.

5 L’his­toire se dé­rou­lant sur plu­sieurs époques – en 1964, en 1984 et en 2014 –, il a fal­lu faire ap­pel à un acteur de 12 ans, Tho­mas Ro­bin­son, pour in­car­ner le per­son­nage de George Cloo­ney, en­fant. Mais quand le jeune Tho­mas s’est mis à perdre ses dents une à une sur le pla­teau, la pro­duc­tion a dû lui faire fa­bri­quer, dans l’ur­gence, de fausses dents pour les be­soins du tour­nage. La même mésa­ven­ture est ar­ri­vée à la jeune ac­trice Raf­fey Cas­si­dy qui joue le rôle d’Athe­na.

6 L’équipe du film sou­hai­tait que le dé­cor de la ville fu­tu­riste du

Monde de de­main soit le plus réa­liste pos­sible. Plu­tôt que de créer une ville de toutes pièces, ce qui au­rait été long et coû­teux, Brad Bird et son équipe ont eu la chance de trou­ver un lieu de tour­nage qui ré­pon­dait par­fai­te­ment à leurs be­soins: la Ci­té des arts et des sciences de Va­lence, en Es­pagne, ima­gi­née par l’ar­chi­tecte San­tia­go Ca­la­tra­va.

7 Mal­gré tout, d’autres élé­ments de la ville du Monde de de­main ont dû être fa­bri­qués, comme l’im­po­sante place Brid­ge­way, tel­le­ment grande qu’au­cun stu­dio ne pou­vait l’abriter. La construction de celle-ci, dont la sur­face me­sure en­vi­ron la moi­tié d’un ter­rain de foot­ball, a né­ces­si­té pas moins de six mois de tra­vail.

8 Le dé­cor de la place Brid­ge­way in­tègre un mo­no­rail (aus­si ap­pe­lé vé­hi­cule aé­rien en lé­vi­ta­tion) qui fonc­tionne réel­le­ment. La pro­duc­tion a op­té pour un sys­tème de treuils hy­drau­liques pour faire avan­cer l’en­gin – avec les ac­teurs à bord – en toute sé­cu­ri­té, sur des rails sur­éle­vés à en­vi­ron cinq mètres du sol.

9 Dans le film, la jeune Ca­sey (Britt Ro­bert­son) at­ter­rit à Hous­ton au Texas, dans une cu­rieuse bou­tique de sou­ve­nirs, bap­ti­sée «Blast From the Past». Celle-ci a été en­tiè­re­ment construite en stu­dio. La chef dé­co­ra­trice et ac­ces­soi­riste Lin MacDo-

nald a pas­sé plu­sieurs mois à ras­sem­bler l’im­pres­sion­nant as­sor­ti­ment de mil­liers d’ar­ticles qui gar­nit la bou­tique (dont une fi­gu­rine ori­gi­nale de Luke Sky­wal­ker da­tant des an­nées 70!). Cer­tains ob­jets et co­mics sont, par ailleurs, is­sus de la col­lec­tion per­son­nelle du réa­li­sa­teur, Brad Bird.

10 Brad Bird et son équipe ont eu le pri­vi­lège de pou­voir tour­ner, du­rant deux se­maines, sur le pas de tir de la NASA à Cap Ca­na­ve­ral en Flo­ride. Ils étaient même pré­sents au mo­ment du lan­ce­ment de Ma­ven, la sonde spa­tiale d’ex­plo­ra­tion de la pla­nète Mars, au­quel ils ont pu as­sis­ter en di­rect.

11 Cer­taines scènes du Monde de de­main ont éga­le­ment été tour­nées dans une ferme de Pin­cher Creek en Al­ber­ta, au Ca­na­da. Sur place, la pro­duc­tion est al­lée jus­qu’à payer un agri­cul­teur pour qu’il fasse pous­ser un blé d’hi­ver d’une teinte am­brée par­ti­cu­lière, cor­res­pon­dant à la vi­sion idéale de la cam­pagne de Brad Bird! 12 Outre l’Es­pagne, le Ca­na­da et la Flo­ride, le film a été tour­né dans l’at­trac­tion «It’s a Small World» au parc Dis­ney­land d’Ana­heim en Ca­li­for­nie et sur une plage des Ba­ha­mas. Des prises de vues ont aus­si été réa­li­sées à Pa­ris, en France. Au to­tal, le tour­nage s’est dé­rou­lé sur 10 lieux dif­fé­rents, et le film com­prend plus de 90 com­bi­nai­sons dif­fé­rentes de dé­cors réels et fa­bri­qués en stu­dio.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.