UN RES­TAU­RA­TEUR

Le Journal de Montreal - Weekend - - THÉÂTRE -

«Ce se­ra la pre­mière fois que la pièce se­ra pré­sen­tée au Qué­bec», an­nonce d’em­blée le co­mé­dien et co­pro­duc­teur Be­noît Brière.

Écrite par les au­teurs ca­na­diens, Mar­cia Kash et Dou­glas E. Hu­ghes, la co­mé­die po­li­cière Too Ma­ny Cooks, qui a été pré­sen­tée la pre­mière fois en On­ta­rio en 2003, a été tra­duite par Re­né Ri­chard Cyr. C’est d’ailleurs lui qui as­su­re­ra la mise en scène de cette co­mé­die aux al­lures de vau­de­ville qui af­fiche dé­jà com­plet pour quatre soirs.

UN CHEF AB­SENT

Nous sommes au dé­but des an­nées 1930, en pleine pé­riode de pro­hi­bi­tion, à la suite de la Grande Dé­pres­sion de 1929. «C’est la pé­riode où les com­merces fer­maient leurs portes», sou­ligne le co­mé­dien.

Mal­gré les risques financiers, le res­tau­ra­teur, Ir­ving Bub­ba­lowe in­ter­pré­té par Be­noît Brière, et sa fille Ho­ney, per­son­ni­fiée par Émi­lie Bi­beau, ont tout mi­sé pour ou­vrir un nou­veau res­tau­rant sur le site tou­ris­tique des chutes du Nia­ga­ra. Mais rien ne se­ra fa­cile et tout risque de tour­ner à la ca­tas­trophe. Dé­jà, le jour de l’inau­gu­ra­tion, le ré­pu­té chef cui­si­nier fran­çais, Mon­sieur LaP­louffe, qui est aus­si chan­teur, que l’on vient d’em­bau­cher ne se poin­te­ra pas.

Par un étrange ha­sard, ap­pa­raî­tra Frank Plun­kett, cam­pé par Luc Guérin, qui cherche déses­pé­ré­ment un em­ploi. «Comme il est sans le sou, et qu’il risque d’être ex­pa­trié, il se fe­ra pas­ser pour le chef LaP­louffe», ré­vèle Be­noît Brière.

AL­COOL DE CONTRE­BANDE

Pour mettre du pi­quant à la sauce, un li­vreur de mar­chan­dise, Mi­ckey (Marc

Beau­pré) dis­si­mu­le­ra en douce dans la cave du res­tau­rant, une car­gai­son d’al­cool de contre­bande vo­lée à un ma­fio­so sans scru­pule de Chicago (Mar­tin Drain­ville).

«Mon­sieur Bub­ba­lowe ver­ra les caisses dé­fi­ler croyant qu’il s’agit de boîtes de soupe, mais ce sont 500 bou­teilles de Whis­ky, pré­cise l’acteur. La vente d’al­cool y est illé­gale. Ir­ving Bub­ba­lowe risque de perdre son res­tau­rant et même la pri­son.»

De là, une sé­rie de re­bon­dis­se­ments sur­vien­dront. On as­sis­te­ra à l’ar­ri­vée d’un agent de la GRC (Bru­no Mar­cil), ain­si qu’à celle d’une ins­pec­trice d’Im­mi­gra­tion Ca­na­da (Jo­sée Des­chênes) à la re­cherche de Frank Plun­kett ac­cu­sé d’être un com­mu­niste.

«On au­ra des portes bat­tantes sur scène et il faut s’at­tendre à beau­coup d’en­trée et de sor­tie», conclut Be­noît Brière.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.