L’ex-aca­dé­mi­cienne

Ré­vé­lée lors de son pas­sage à en 2005, Sté­pha­nie Bé­dard n’avait étran­ge­ment tou­jours pas lan­cé d’al­bum. L’at­tente au­ra été longue, mais elle est ter­mi­née. La jeune femme ori­gi­naire de Drum­mond­ville a lan­cé, il y a quelques jours, une pre­mière col­lec­tion d

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Yves Le­clerc Le Jour­nal de Qué­bec

Sté­pha­nie Bé­dard s’at­ten­dait tou­te­fois à réa­li­ser ce rêve de pe­tite fille dans les mois sui­vant son pas­sage à Star Aca­dé­mie.

Il y a eu quelques op­por­tu­ni­tés, mais rien ne s’est concré­ti­sé au cours des an­nées qui ont sui­vi.

La chan­teuse men­tionne que le dé­sir était pré­sent, mais qu’elle n’était peut-être pas prête pour cette étape.

«J’étais en dé­but de ving­taine et on di­rait que je ne sa­vais pas trop ce que j’avais en­vie de dire. J’ai tou­jours chan­té un peu de tout et je ne sa­vais pas trop quel style mu­si­cal prendre. C’était un peu flou et je ne vou­lais pas, non plus, me confi­ner à un seul style», at-elle in­di­qué, lors d’un en­tre­tien té­lé­pho­nique.

Les choses se sont mises à bou­ger pour celle qui a fait par­tie de la dis­tri­bu­tion de No­treDame de Pa­ris pour l’Asie, lors­qu’elle a si­gné avec la boîte En­tou­rage, après son pas­sage à The Voice en France.

Sté­pha­nie Bé­dard au­rait pu trou­ver cette at­tente in­ter­mi­nable, mais elle avait le «fee­ling», lors­qu’elle était plus jeune, qu’elle ne sor­ti­rait pas un al­bum avant d’at­teindre les 30 ans.

«J’es­ti­mais, dans mon corps de jeune fille, fai­sant ré­fé­rence à la chan­son des Trois Ac­cords, que j’étais plus pour sa­voir, à ce mo­ment, vers où je m’en al­lais, que j’étais pour plus me connaître, avoir plus de vé­cu, avoir plus de choses à dire et c’est un peu ce qui s’est pas­sé. J’ai aus­si beau­coup ap­pris à tra­vers les dif­fé­rents pro­jets qui m’ont oc­cu­pée», a-t-elle ex­pli­qué.

TROU­VER SON SON

Sté­pha­nie Bé­dard est sa­tis­faite des 11 pièces que l’on re­trouve sur Mi­nuit de­bout. «Je vou­lais, dans un pre­mier temps, trou­ver des pièces que j’étais pour être à l’aise de chan­ter et que j’étais pour être ca­pable de por­ter long­temps. Mon dé­sir était de trou­ver un son que j’al­lais aimer, qui était pour me faire “tri­per”, dont j’al­lais être fière et que j’étais pour as­su­mer to­ta­le­ment. Je ne vou­lais pas être coin­cée dans la fré­né­sie en­tou­rant le lan­ce­ment d’un pre­mier al­bum et me dire, plus tard, que j’au­rais peut-être fait les choses d’une autre fa­çon», a-t-elle lais­sé tom­ber.

Ja­mais on au­ra ma peau, une chan­son écrite par Alexandre Dé­si­lets et Marc Dé­ry, a été le point de dé­part de Mi­nuit de­bout.

«J’avais re­çu beau­coup de chan­sons au fil du temps, mais elles étaient beau­coup trop por­tées sur des en­vo­lées vo­cales à la Cé­line Dion. Je ne sais pas trop pour­quoi on m’a col­lé ce genre d’éti­quette. Oui, je suis ca­pable de faire ça, mais je ne m’amuse pas dans ce genre de chan­sons. J’ai réa­li­sé, lorsque j’ai en­ten­du cette pièce d’Alexandre Dé­si­lets et de Marc Dé­ry, il y a en­vi­ron un an et de­mi, que ce que je cher­chais exis­tait. Le réa­li­sa­teur Mi­chel Da­ge­nais a écrit plu­sieurs chan­sons, j’ai com­mu­ni­qué avec des au­teurs qui m’in­té­res­saient et c’est comme ça que la construction de l’al­bum s’est faite. J’ai choi­si d’y al­ler avec mes coups de coeur», a-t-elle men­tion­né.

RE­LA­TIONS HU­MAINES

Mi­nuit de­bout aborde la li­ber­té, les re­la­tions hu­maines et amou­reuses, la sé­duc­tion et le dé­sir, à tra­vers des so­no­ri­tés pop-rock et avec beau­coup d’élec­tri­ci­té.

«Je suis une tripeuse de gui­tare et il y en a beau­coup sur ce disque. C’est très “gui­ta­reux”, c’est rock et c’est quand même très ac­ces­sible», a fait re­mar­quer celle qui a l’in­ten­tion de se mettre à la gui­tare.

Sté­pha­nie Bé­dard par­ti­ci­pe­ra, cet été, à des fes­ti­vals pour en­suite en­tre­prendre, à l’au­tomne, sa pre­mière tour­née. Mi­nuit de­bout est of­fert en ma­ga­sin et sur iTunes de­puis mar­di. Sté­pha­nie Bé­dard se pro­dui­ra le 6 no­vembre au Na­tio­nal à Mon­tréal et le 3 dé­cembre au Centre d’art La Cha­pelle à Qué­bec. Les autres dates de la tour­née Mi­nuit de­bout se­ront dé­voi­lées au cours des pro­chains mois.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.