Un trio fé­mi­nin qui en mène large

La web­sé­rie qui met en ve­dette ce trio in­fer­nal d’amies qui vivent en­semble dans un quatre et de­mi, est de re­tour avec une deuxième sai­son plus ir­ré­vé­ren­cieuse et au­da­cieuse que la pre­mière. Ma­rie So­leil Dion (Cons­tance), Nadia Es­sa­di­qi (Bam) et Alexan­dra

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION - Sandra Godin SANDRA.GODIN@QUE­BE­COR­ME­DIA.COM

Le der­nier épi­sode de la pre­mière sai­son se ter­mine alors que le sé­dui­sant Beau, in­car­né par Ni­co Ar­cham­bault, se ré­veille de son co­ma. On ne veut pas brû­ler de punch, mais Beau est bien en vie dans la deuxième sai­son, quoi­qu’il conserve tou­jours son rôle d’homme-ob­jet. Va-t-on fi­nir par le voir dan­ser? Mes­dames, il faut voir la sé­rie au com­plet pour avoir la ré­ponse...

Dès le pre­mier épi­sode, Quart de vie dé­voile le fil conduc­teur de la sai­son: Ariane doit se pré­pa­rer pour son conven­tum du se­con­daire, qui au­ra lieu au 8e et der­nier épi­sode. Et il n’y a pas à dire, les filles sont tou­jours aus­si cas­sées, co­lo­rées et ex­cen­triques. Bam ten­te­ra de mettre fin à 777 jours sans sexe, Cons­tance conquer­ra un mé­de­cin et Ariane fe­ra tout pour briller de­vant ses amis.

«Je pense que l’au­teure [Ka­did­ja Haï­da­ra] est al­lée plus loin», ra­conte Ma­rie So­leil Dion. Cette sai­son-ci, on dé­cou­vri­ra que son per­son­nage, Cons­tance, en­tre­tient une re­la­tion ma­fieuse avec sa mère.

«Elle a écrit la deuxième sai­son en sa­chant qui on était comme co­mé­dienne et elle s’en est per­mis un peu plus avec nos per­son­na­li­tés. [...] Quand c’est bien fait, même si c’est un peu vul­gaire et ir­ré­vé­ren­cieux, le pu­blic est ca­pable d’en prendre. Quart de vie, c’est in­tel­li­gent et bien écrit», a-t-elle ajou­té.

DES RÔLES BON­BONS

Avant de tour­ner la sai­son un, les co­mé­diennes Ma­rie So­leil Dion, Nadia Es­sa­di­qi et Alexan­dra Cyr ne s’étaient ja­mais ren­con­trées. Elles ont dé­ve­lop­pé une com­pli­ci­té qui crève l’écran, même dans la fic­tion.

«On était ma­ni­fes­te­ment plus à l’aise dans nos rôles cette sai­son-ci, rapporte Alexan­dra Cyr. Dans la vie, comme dans la sé­rie, on est trois filles com­plè­te­ment dif­fé­rentes. Mais ça fait qu’on se com­plète dans notre jeu. Même quand on ar­rive à 5 h du ma­tin sur le pla­teau, ce n’est que du plai­sir.»

Jouer des rôles aus­si écla­tés est un pur bon­heur pour elles.

«C’est un rôle bon­bon, confie l’in­ter­prète de Bam. C’est le fun de pou­voir se per­mettre un peu n’im­porte quoi. C’est un per­son­nage tel­le­ment fou, que tout est pos­sible. [...] Il ne faut pas avoir peur de plon­ger dans l’ab­sur­di­té, ne pas avoir peur du ri­di­cule. Il faut ac­cep­ter l’im­pré­vu et faire des fo­lies.»

Les huit épi­sodes de Quart de vie sont dis­po­nibles sur tou.tv.

PHO­TO COUR­TOI­SIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.