Hay­ley At­well L’agent Car­ter dé­barque à Montréal

Co­mic­con Hay­ley At­well, star de la nou­velle série de Mar­vel Agent Car­ter, est l’une des têtes d’af­fiche de la 7e édi­tion du Co­mic­con de Montréal, qui a ou­vert ses portes hier. L’ac­trice bri­tan­nique s’est confiée en ex­clu­si­vi­té au Jour­nal avant de po­ser se

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Malik Co­che­rel Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Hay­ley At­well doit beau­coup aux fans de l’uni­vers Mar­vel. Sans eux, elle ne se­rait sans doute pas la ve­dette de sa propre série. Après avoir cam­pé à deux re­prises Peg­gy Car­ter au ci­né­ma aux cô­tés de Cap­tain Ame­ri­ca en 2011 et 2014, l’ac­trice a eu toute une sur­prise en re­ce­vant un coup de fil des stu­dios Mar­vel qui vou­laient faire de son per­son­nage l’hé­roïne d’une toute nou­velle série. «Hon­nê­te­ment, je pen­sais en avoir fi­ni avec l’agent Car­ter, j’étais dé­jà ren­trée à Londres pour me consa­crer à d’autres pro­jets, avoue Hay­ley At­well en entrevue. Mais les fans ont tel­le­ment sou­te­nu Peg­gy sur in­ter­net que Mar­vel s’est dit qu’il y avait peut-être plus de choses à ra­con­ter sur son per­son­nage en bâ­tis­sant une série au­tour d’elle.»

« WON­DER WO­MAN »

Voi­là com­ment l’An­glaise de 33 ans s’est re­trou­vée, une nou­velle fois, dans la peau de Peg­gy Car­ter, mais cette fois-ci au pe­tit écran. Si elle n’a pas de su­per pou­voirs, cette der­nière peut être vue comme une vraie «won­der wo­man». Peg­gy tra­vaille pour la SSR (Sec­tion Scien­ti­fique de Ré­serve, l’an­cêtre du SHIELD) et doit jon­gler entre son tra­vail de se­cré­taire et ses mis­sions se­crètes, tout en ten­tant de vivre une vie de femme cé­li­ba­taire dans l’Amé­rique de l’après-guerre. Tout un pro­gramme. Mais pas de quoi ef­frayer Hay­ley At­well, qui se dit «su­per fière» d’être «la pre­mière femme de l’uni­vers Mar­vel à être à la tête d’une série».

Ne se sent-elle pas un peu per­due dans cette ga­laxie sur­peu­plée de su­per hé­ros? «Je ne prête pas trop d’at­ten­tion à tout ça», nous dit-elle, avant d’avouer: «je ne sais pas ce qui se passe dans les co­mics, je n’ai pas vu tous les films de Mar­vel, je ne connais pas vrai­ment les liens entre tous ces films, et sou­vent, quand je ren­contre des fans, ils en savent plus sur Peg­gy que moi! C’est plu­tôt ef­frayant, mais en même temps, c’est aus­si très mar­rant!» Le Co­mic­con se pour­suit jus­qu’à de­main, au Pa­lais des congrès. Pour plus d’information: mon­treal­co­mic­con.com.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.