DE PÈRE EN FILS

SCÉ­NA­RISTE

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION -

Claude Lan­dry a en quelque sorte ser­vi de men­tor à son fils Maxime pour l’écri­ture de Karl & Max, une chance ex­tra­or­di­naire pour ce der­nier, qui a pu pro­fi­ter de la vaste ex­pé­rience de son pa­ter­nel.

Les deux hommes ont d’autres pro­jets com­muns à leur ac­tif, mais Karl & Max est le pre­mier qui va plus loin que la planche à des­sin. «C’est vrai­ment ras­su­rant que la per­sonne de­vant toi, qui te connaît bien, ac­cepte tes ex­cès d’émo­tion, a dit Maxime en sou­riant. C’est un gros projet, c’est long, c’est com­plexe, mais le fait d’être deux per­sonnes qui ont les mêmes goûts et qui ont une bonne re­la­tion père-fils, ça aide gran­de­ment. Quand on tra­vaille, c’est ef­fi­cace et pro­fes­sion­nel.» Claude a aus­si de bons mots pour son fils. «Même si je suis un peu un prof pour Maxime dans le cadre de ce projet, en contre­par­tie il ap­porte à la série du ja­mais vu, des choses no­va­trices», a in­di­qué le père. Maxime sou­hai­tait jus­te­ment que ce projet té­lé s’ins­crive dans la vague de re­nou­veau tou­chant le pe­tit écran. «La té­lé se mo­der­nise, on n’a pas à prendre le pu­blic par la main, c’est un jeu qu’on joue avec lui. On est dans le non-dit, dans la sub­ti­li­té et dans le dia­logue aus­si», a ex­pli­qué Maxime Lan­dry.

Benoit Gouin joue­ra le rôle d’un mer­ce­naire en­ga­gé par Karl et Max.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.