A VELO AU SOM­MET DES VOL­CANS D'AU­VERGNE

CLERMONT-FER­RAND, France | Au centre de la France et du Mas­sif cen­tral, l’Au­vergne est une des­ti­na­tion en­core peu connue des tou­ristes qué­bé­cois. Cette étonnante ré­gion mon­ta­gneuse, que l’on peut ex­plo­rer à vé­lo, est ponc­tuée d’une cen­taine de vol­cans en

Le Journal de Montreal - Weekend - - VACANCES - Claude Bédard Agence QMI

Il n’est pas ex­clu d’as­sis­ter à leur ré­veil un jour dans cer­taines zones. Mais ce n’est pas de­main la veille.

Le Parc na­tu­rel ré­gio­nal des Vol­cans d’Au­vergne est l’un des plus vastes et des plus an­ciens du continent. C’est une ré­gion idéale pour com­bi­ner cy­clisme, ran­don­née et autres ac­ti­vi­tés de plein air.

Le parc pro­pose un cir­cuit unique en Eu­rope qui em­prunte plu­sieurs cols en­tre­cou­pés de pro­fondes val­lées et sur­mon­tés de re­liefs vol­ca­niques. Il tra­verse des pay­sages im­pres­sion­nants avec, en ar­riè­re­plan, de ma­gni­fiques pâ­tu­rages.

Deux des plus cé­lèbres vol­cans en­dor­mis de­puis quelques mil­lé­naires sont le Puy de Dôme, qui offre à 1465 mètres d’al­ti­tude une vue im­pre­nable sur la chaîne des Puys avec ses 80 dômes et cra­tères, et le Puy Ma­ry, qui im­pose à 1787 mètres sa forme toute par­ti­cu­lière au coeur des nom­breuses mon­tagnes du Can­tal.

Les routes peu fré­quen­tées sont pro­pices aux belles ba­lades à vé­lo. Vous pou­vez ain­si par­cou­rir la Grande Tra­ver­sée des vol­cans, longue de 200 ki­lo­mètres avec ses cols my­thiques dans des pa­no­ra­mas gran­dioses. Cy­clo­tou­ristes, adeptes du VTT, amou­reux de la ba­lade ou spor­tifs ac­com­plis y trouvent un ter­rain idéal.

Sans être une épreuve cy­clo­spor­tive, le pé­riple que nous avons par­cou­ru pen­dant une se­maine, de Bois­set au sud de l’Au­vergne au point d’ar­ri­vée à Clermont-Fer­rand, n’est pas non plus une pro­me­nade du di­manche.

Une bonne «mise en jambes» est for­te­ment re­com­man­dée pour tout cy­clo­tou­riste dé­si­reux d’ap­pré­cier cette sor­tie hors des routes des va­cances tra­di­tion­nelles. Elle com­bine ki­lo­mé­trages, mon­tées par­fois abruptes, des­centes à cou­per le souffle et dé­tours mé­mo­rables.

C’est la nature dans toute sa splen­deur! La météo est en gé­né­ral très agréable en sai­son es­ti­vale, mais le cli­mat peut être fort va­riable comme chez nous. Aus­si faut-il se pré­mu­nir en consé­quence.

Étant don­né la po­pu­la­ri­té de cette ré­gion au­près des ama­teurs de sports de plein air, on y trouve un grand nombre de jo­lies au­berges sou­vent amé­na­gées dans des bâ­ti­ments rus­tiques au coeur de pay­sages gran­dioses.

Par­ti de Bois­set, nous avons par­cou­ru les ruelles pen­tues du vil­lage de Mar­co­lès avant d’ar­ri­ver à Au­rillac, la ca­pi­tale fran­çaise des pa­ra­pluies, sise sur les bords de la Jor­danne. On dit que la moi­tié de la pro­duc­tion fran­çaise de pa­ra­pluies pro­vient de cette mu­ni­ci­pa­li­té de 24 000 ha­bi­tants!

Le che­min qui mène en­suite par Man­dailles au som­met du Puy Ma­ry, le cé­lèbre vol­can du Can­tal, s’ap­pelle la «route des fro­mages». On y tra­verse d’ailleurs de nom­breux pâ­tu­rages où se pré­lassent les vaches de Sa­lers, re­con­nais­sables à leurs cornes en forme de lyre et à leur robe rouge aca­jou.

Clas­sé Grand Site de France, le vol­can at­tire, du haut de ses 1783 mètres, près de 600 000 vi­si­teurs par an. Du haut de sa py­ra­mide se des­sine un des plus beaux points de vue sur l’Au­vergne. Lors des belles jour­nées, la vue porte jus­qu’au mont Blanc.

Après une nuit pas­sée à Blesle, clas­sé par­mi les plus Beaux Vil­lages de France, et une dure mon­tée ma­ti­nale, Besse-enC­han­desse, per­ché à 1050 mètres d’al­ti­tu- de, se dresse à l’ombre du vol­can du Sancy comme une ap­pa­ri­tion sur­gie de la cou­lée de ba­salte sur la­quelle elle est as­sise.

À quelques ki­lo­mètres à l’ouest, se ré­vèle la beau­té sau­vage du Lac Pa­vin, né il y a 6000 ans d’une ex­plo­sion due à la ren­contre d’une nappe phréa­tique et d’une mon­tée de lave.

Avant d’ar­ri­ver à Saint-Nec­taire, ré­pu­tée dans la France en­tière pour son fro­mage, on ne peut ré­sis­ter à l’en­vie de mettre les pieds dans l’eau du lac Cham­bon for­mé à la suite de l’érup­tion du vol­can Tar­ta­ret il y a en­vi­ron 8000 ans. Il est en per­pé­tuel chan­ge­ment. Un énorme ébou­lis y est d’ailleurs sur­ve­nu il y a quelques se­maines, chan­geant en­core une fois son pro­fil si ty­pique.

Il faut, le temps le per­met­tant, vi­si­ter les Fon­taines Pé­tri­fiantes, la plus étrange cu­rio­si­té de l’Au­vergne. Ici les sources chaudes jaillissent du centre de la Terre en bouillon­nant et donnent nais­sance à un ar­ti­sa­nat étrange et unique au monde grâce à l’in­crus­ta­tion sur mou­lage de cris­taux de cal­caire.

2

1

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.