LA NOU­VELLE AVEN­TURE d'Amos Da­ra­gon

Les fans des aven­tures fan­tas­tiques d’Amos Da­ra­gon qui at­ten­daient avec im­pa­tience la nou­velle créa­tion de l’au­teur Bryan Per­ro sont dé­sor­mais ser­vis. Après le spec­tacle Amos Da­ra­gon qui a te­nu l’af­fiche du­rant trois ans, voi­là que le nou­veau spec­tacle à

Le Journal de Montreal - Weekend - - THÉÂTRE - Louise Bour­bon­nais Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Cam­pée dans un dé­cor ori­gi­nal, la nou­velle créa­tion noc­turne pro­met d’être des plus co­lo­rées. Avec 30 ar­tistes sur scène, dont 15 acro­bates, qui in­carnent une cen­taine de per­son­nages, la pres­ta­tion mul­ti­dis­ci­pli­naire offre un amal­game de théâtre, de mu­sique, de cho­ré­gra­phie et de nom­breuses prouesses dignes des grands cirques sur fond de pro­jec­tions mul­ti­mé­dias.

«Le spec­tacle se dé­roule dans un uni­vers fan­tas­tique et mé­dié­val», dit l’au­teur et met­teur en scène Bryan Per­ro, fier de sa nou­velle créa­tion: il y tra­vaille de­puis près de 18 mois en­tou­ré d’un di­rec­teur de cirque et d’une équipe de 12 per­sonnes tra­vaillant à la concep­tion, la scé­no­gra­phie et les ef­fets spé­ciaux.

Les ama­teurs de l’oeuvre de Per­ro re­trou­ve­ront une in­trigue fa­mi­lière. Dans un monde ima­gi­naire, une grave me­nace plane sur l’hu­ma­ni­té, car un ef­froyable dra­gon vient de naître. Il fau­dra la pré­sence d’un jeune ma­gi­cien pour ré­ta­blir la paix.

UNE GRANDE AVEN­TURE

Pour ce spec­tacle de grande en­ver­gure, l’au­teur et l’équipe de pro­duc­tion sont des plus op­ti­mistes. «On croit que Dra­gao pour­ra te­nir l’af­fiche pen­dant plus de trois ans», in­dique Bryan Per­ro.

Si le cé­lèbre au­teur af­fiche cette as­su­rance, c’est que dé­jà les places se font rares pour as­sis­ter à cette nou­velle pro­duc­tion. «Nous ven­dons entre 400 et 700 billets par jour», dit-il.

Bien que les spec­ta­teurs aient ré­pon­du à l’ap­pel, Bryan Per­ro et son équipe re­tiennent néan­moins leur souffle à chaque re­pré­sen­ta­tion. «Nous ne sommes pas à l’abri des pro­blèmes tech­niques», dit-il. «En rai­son des pièces py­ro­tech­niques, même la di­rec­tion des vents in­fluence nos dé­ci­sions à chaque soir.»

Pour ceux qui avaient été im­pres­sion­nés par la pré­cé­dente pro­duc­tion de la Ci­té de l’éner­gie, pré­sen­tée de­puis 2012, le spec­tacle Dra­gao offre une belle conti­nui­té.

UNE BA­TAILLE NA­VALE

Par­mi les mo­ments forts du spec­tacle fi­gure une ba­taille na­vale avec cinq ba­teaux sur la scène aux abords de la ri­vière Saint-Mau­rice. «C’est l’un de mes nu­mé­ros fa­vo­ris», dit l’au­teur.

D’autres élé­ments im­pres­sion­nants at­tendent les spec­ta­teurs, dont une ma­chine vo­lante, des acro­ba­ties sur l’eau et des ar­ti­fices py­ro­tech­niques qui se fondent aux ef­fets spé­ciaux.

Dra­gao est ce­pen­dant la grande ve­dette. «Notre dra­gon est de gran­deur na­ture, il fait la taille de cinq élé­phants, ex­plique Per­ro. S’ajoutent deux ma­rion­nettes géantes, dont une de 18 pieds de hau­teur.»

Mais le clou du spec­tacle de­meure la scène fi­nale, avec le fa­meux dra­gon at­ta­qué par des pièces py­ro­tech­niques, qui sé­duit tant les spec­ta­teurs que le met­teur en scène lui-même.

Loin de vou­loir s’ar­rê­ter, Bryan Per­ro mul­ti­plie les pro­jets.

On ver­ra d’ailleurs son adap­ta­tion de la pièce Mo­by Dick qui pren­dra l’af­fiche au TNM cet au­tomne.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.