UN CHA­LET DE VA­CANCES en guise de re­fuge

Par­fois, les va­cances au cha­let sont sy­no­nymes de tran­quilli­té. Mais pas tou­jours. Sur­tout pas au théâtre, un en­droit où les choses se dé­roulent sou­vent dif­fé­rem­ment. C’est d’ailleurs ce que l’on ver­ra sur les planches du Stu­dio-Théâtre Paul Hé­bert, où un

Le Journal de Montreal - Weekend - - THÉÂTRE - Louise Bour­bon­nais Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Écrite par l’au­teur et met­teur en scène fran­çais, Fran­cis Jof­fo, la pièce qui a vu le jour en 1995 en France sous le nom, Quelle fa­mille! a été adap­té par Yves Ki­rouac pour lui don­ner une sa­veur toute qué­bé­coise. «C’est une co­mé­die de bou­le­vard», dit Ger­main Na­deau, du Théâtre Les Bâ­tis­seurs de mon­tagnes qui as­sure la mise en scène de la pièce.

En plus d’avoir dé­mé­na­gé au Qué­bec, la pièce a aus­si été ac­tua­li­sée. «Elle est cam­pée dans l’ac­tua­li­té d’au­jourd’hui», ajoute-t-il.

Bien que la pièce compte plu­sieurs mal­en­ten­dus et qui­pro­quos, dans la plus pure tra­di­tion bur­lesque, on nous ra­conte qu’il ne faut pas s’at­tendre à voir des portes qui claquent. «C’est sur­tout une co­mé­die lou­foque bien écrite avec beau­coup de rythme», dit le met­teur en scène qui en est à sa sei­zième an­née au théâtre. «Ç’a été un grand dé­fi de mon­ter cette pièce.»

GRANDE CONFU­SION

Cam­pée dans un ma­gni­fique cha­let de va­cances, on com­pren­dra qu’il y au­ra plus de gens pré­sents sur place que ce qui était pré­vu. «C’est une très belle mai­son de cam­pagne si­tuée dans les Can­tons-de-l’Est», sou­ligne Ger­main Na­deau.

Si la de­meure est belle, elle a sé­duit un trop grand nombre de per­sonnes et le beau cha­let a fait l’ob­jet d’une sur­lo­ca­tion. «Trois couples s’y re­trouvent aux mêmes dates, il y a eu confu­sion au mo­ment des ré­ser­va­tions», dit Ger­main Na­deau.

C’est que le fa­meux cha­let a été ven­du et que les nou­veaux pro­prié­taires ont dé­ci­dé de prê­ter leur nou­velle ré­si­dence se­con­daire à un couple d’amis.

Si bien que tout s’an­nonce pour que les couples qui ne se connaissent pas, passent leurs va­cances sous le même toit.

DES ÉVÉ­NE­MENTS

IN­SO­LITES

Pour ajou­ter un peu d’hu­mour à cette his­toire lou­foque, une sé­rie d’évènements in­so­lites sur­vien­dront.

De sur­croît, les lo­ca­taires du cha­let n’ont rien de ba­nal. «L’un d’eux est un éva­dé de pri­son, dit le met­teur en scène. C’est plu­tôt un bum de ruelle, qu’un cri­mi­nel dan­ge­reux. On est néan­moins à sa re­cherche.»

À ce­la s’ajoute une his­toire en lien avec une voi­ture vo­lée.

Même si les traits des per­son­nages sont très gros­sis, on nous an­nonce qu’ils sont néan­moins fort sym­pa­thiques et très attachants.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.