CHER­CHER À TROU­VER L’ES­POIR

La pièce contem­po­raine, de l’au­teure bri­tan­nique Ca­ryl Chur­chill, se­ra pré­sen­tée pour la pre­mière fois en fran­çais au Qué­bec. Far Away: Trou­ver l’es­poir dans un monde rem­pli de pa­ra­noïa ra­conte l’his­toire dé­rou­tante d’une femme à trois mo­ments dif­fé­ren

Le Journal de Montreal - Weekend - - THÉÂTRE - Louise Bour­bon­nais Col­la­bo­ra­tion spé­ciale louise.bour­bon­nais@que­be­cor­me­dia.com

L’au­teure, qui a écrit plus d’une tren­taine de pièces de théâtre, dont plu­sieurs ont été ré­com­pen­sées, a sou­vent été re­mar­quée pour ses thèmes fé­mi­nistes. Écrite en 2000, sa pièce Far away, qui a d’abord été pré­sen­tée au Royal Court Theatre à Londres avant de prendre l’af­fiche à New York et qui a été adaptée no­tam­ment en France, a voya­gé un peu par­tout dans le monde en rem­por­tant un im­por­tant suc­cès.

«Je suis in­tri­gué par l’écri­ture de Ca­ryl Chur­chill», confie Mi­guel Dou­cet qui a choi­si cette pièce pour la mettre en scène.

Cette pièce, que l’on pour­rait qua­li­fier de coup de poing, pose un re­gard ac­tuel et amène une ré­flexion sur la place de l’homme dans notre so­cié­té plu­tôt chao­tique.

«Nous avons uti­li­sé la ver­sion tra­duite en France pour en­suite l’adap­ter pour le Qué­bec, in­dique Mi­guel Dou­cet, fon­da­teur du Théâtre Globe Bulle Rouge qui pro­duit ce spec­tacle. «Elle se­ra jouée dans un lan­gage qué­bé­cois sou­te­nu.» Ce­lui-ci a éga­le­ment op­té pour une mise en scène beau­coup plus flam­boyante que les dé­cors sombres ha­bi­tuel­le­ment uti­li­sés pour cette pièce. De plus, le jeu des ac­teurs se­ra por­té par des mou­ve­ments grâce à un jeu cor­po­rel créé par un cho­ré­graphe.

UN MONDE CHAO­TIQUE

Le monde va plu­tôt mal et la pièce le mon­tre­ra de plu­sieurs fa­çons. «L’au­teure parle dans son texte d’une crise d’im­mi­grants, pour­tant, elle a été écrite en 2000», ré­vèle l’ini­tia­teur du pro­jet. «Je vois cette au­teure comme quel­qu’un de vi­sion­naire.»

On fe­ra ré­fé­rence à la Se­conde Guerre mon­diale, aux en­fants sol­dats et aux ter­ro­ristes.

«La pièce est no­tam­ment ins­pi­rée par l’uni­vers du ro­man 1984 de George Or­well et du film de science-fic­tion Bra­zil de Ter­ry Gilliam», fait re­mar­quer le met­teur en scène. «Il y a une part de science-

fic­tion sans que ça le soit vrai­ment. »

TROIS COURTES HIS­TOIRES

Far Away se­ra pré­sen­tée à la ma­nière de trois courtes his­toires dans la vie de Joan. D’abord fillette, on la re­trou­ve­ra plus tard de­ve­nue une femme rem­plie d’es­poir dans un monde qui n’en a plus.

On ver­ra la pe­tite fille qui re­trouve sa tante en pleine nuit pour lui ra­con­ter qu’elle a vu son oncle frap­per des hommes et même des en­fants à coups de barre de fer. «C’est mal­sain et à la fois sor­dide», convient Mi­guel Dou­cet.

On ver­ra en­suite la pe­tite fille de­ve­nue femme, qui dé­croche son pre­mier em­ploi, où elle doit fa­bri­quer des cha­peaux qui se­ront por­tés par des pri­son­niers le jour de leur exé­cu­tion.

L’his­toire se pour­sui­vra en al­lant tou­jours plus loin, dé­cri­vant une guerre ab­so­lue où toutes les créa­tures vi­vantes sont en lutte. «On ver­ra des clans qui se font la guerre», ré­vèle le met­teur en scène. «Ça nous amène en quelque sorte vers une troi­sième guerre mon­diale.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.