Des vil­la­geois avides d’aven­tures

La nou­velle créa­tion de l’au­teur Steve Ga­gnon, Fendre les lacs, qui pren­dra l’af­fiche au Théâtre aux Écu­ries, se­ra cam­pée dans une pe­tite com­mu­nau­té du Nord qué­bé­cois d’à peine trente-cinq ha­bi­tants. Les per­son­nages, qui sou­haitent chan­ger d’exis­tence, l

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE - Louise Bour­bon­nais Col­la­bo­ra­tion spé­ciale louise.bour­bon­nais @que­be­cor­me­dia.com

«Je me suis ins­pi­ré, entre autres, de la pièce La Ce­ri­saie, de Tche­khov pour écrire Fendre les lacs », in­dique l’au­teur Steve Ga­gnon qui as­sure éga­le­ment la mise en scène du spec­tacle. «Dans La Ce­ri­saie , les per­son­nages sont pas­sifs, le temps passe et on laisse pas­ser des oc­ca­sions.»

Ain­si, on trou­ve­ra cer­taines si­mi­li­tudes sur le plan des per­son­nages dans cette nou­velle créa­tion.

L’his­toire se passe en 2016, dans un pe­tit vil­lage ima­gi­naire en voie d’ex­tinc­tion, qui pour­rait se si­tuer sur la Côte-Nord du Qué­bec. «C’est un en­droit très her­mé­tique», ajoute l’au­teur. «Les per­son­nages sou­haitent sor­tir de leur moule.»

On dé­couvre donc des per­son­nages ha­bi­tant tous dans des mai­sons rus­tiques au­tour d’un lac, au coeur d’une fo­rêt. «La fo­rêt re­pré­sente quelque chose de my­thique, qui se si­tue au centre d’un vaste ter­ri­toire», ex­plique Steve Ga­gnon.

Chaque per­son­nage se re­trouve dans un pro­ces­sus de ques­tion­ne­ment, sou­hai­tant chan­ger de style de vie, ne vou­lant plus faire les choses de la même ma­nière que leurs pa­rents.

«Un dé­cès sur­vien­dra qui vien­dra bou­le­ver­ser l’équi­libre de cette com­mu­nau­té», in­dique le met­teur en scène.

AP­PEL À L’AC­TION

Par­mi les huit per­son­nages de la pièce, la plu­part de jeunes adultes, l’un d’eux est une femme de 50 ans, Adèle, in­ter­pré­tée par Ma­rie-Jo­sée Bas­tien. «C’est une lea­der », an­nonce Steve Ga­gnon. «Elle va choi­sir de chan­ger de vie et de par­tir sur un pa­que­bot en quête de nou­veaux ho­ri­zons.»

Le dé­part de cette femme vou­lant dé­cou­vrir de nou­veaux pays, à la re­cherche d’un monde meilleur, sus­ci­te­ra de l’en­vie dans son en­tou­rage.

Les autres per­son­nages pen­se­ront aux choix qui s’offrent à eux. «On se ques­tionne à sa­voir si on veut res­ter ou par­tir», confie l’au­teur. On en­tre­voit la pos­si­bi­li­té de chan­ger les choses ou bien de re­bâ­tir ailleurs.

QUÊTE IDEN­TI­TAIRE

Après le dé­part d’Adèle, qui a fait preuve d’au­dace en osant quit­ter sa terre na­tale, toute la col­lec­ti­vi­té se re­met­tra en ques­tion. «Ils se di­ront: si elle a réus­si à par­tir, alors nous aus­si on pour­rait le faire», ré­vèle le met­teur en scène.

Néan­moins, la peur de se trom­per, et de faire le mau­vais choix, pour­rait frei­ner les ar­deurs de cer­tains...

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.