Une pre­mière in­cur­sion dans le monde mu­si­cal

Co­mé­dien que l’on voit de plus en plus au ci­né­ma et au pe­tit écran, Alio­cha Sch­nei­der a dé­ci­dé d’as­sou­vir sa pre­mière pas­sion: la mu­sique. Ayant lais­sé tom­ber son nom de fa­mille pour sa nou­velle car­rière, Alio­cha nous ar­rive avec un pre­mier mi­ni-al­bum for

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE - Ra­phaël Gen­dron-Mar­tin Le Jour­nal de Mon­tréal ra­phael.gen­dron-mar­tin @que­be­cor­me­dia.com

En écou­tant les com­po­si­tions an­glo­phones d’Alio­cha, on est im­pres­sion­né par la maî­trise du jeune homme de 22 ans. Le Fran­co-Qué­bé­cois a tra­vaillé pen­dant cinq ans au sein de l’écu­rie Au­dio­gram avant de rendre pu­bliques ses pre­mières com­po­si­tions.

«J’avais énor­mé­ment de dé­ve­lop­pe­ment à faire, dit-il. Quand j’ai ap­pro­ché Au­dio­gram, je ne sa­vais rien sur la mu­sique. J’avais com­po­sé mes chan­sons d’instinct. Pen­dant ces cinq ans avec Au­dio­gram, ils m’ont fait tra­vailler avec plu­sieurs per­sonnes dif­fé­rentes. J’ai pu conti­nuer à me dé­ve­lop­per comme mu­si­cien et écrire des nou­velles chan­sons.»

EN STU­DIO AVEC JEAN LELOUP

C’est un heu­reux coup du des­tin qui a pro­pul­sé la car­rière mu­si­cale d’Alio­cha. Il y a cinq ans, le jeune homme a croi­sé par ha­sard Jean Leloup dans un ca­fé.

«Je suis al­lé le voir et je lui ai ex­pli­qué ma si­tua­tion. J’avais écrit plu­sieurs chan­sons et je ne sa­vais pas trop quoi en faire, car je ne connais­sais per­sonne dans le mi­lieu de la mu­sique. Jean Leloup a été hy­per spon­ta­né. Il m’a in­vi­té à al­ler le voir en stu­dio le soir même!»

Sur place, le jeune Alio­cha a joué une de ses chan­sons à Leloup, qui a écou­té avec at­ten­tion. Après avoir joué un autre mor­ceau, le ro­ckeur a de­man­dé à ses mu­si­ciens du groupe The Last As­sas­sins d’ap­prendre les com­po­si­tions sur-le-champ.

«On a en­re­gis­tré le soir même. Sur une chan­son, pen­dant un mo­ment ins­tru­men­tal, il s’est même mis à chan­ter

“Fuck the sys­tem!”, se rap­pelle Alio­cha en riant. Pen­dant un mois, les deux ont tra­vaillé sur des ma­quettes en stu­dio. C’est ce ma­té­riel qu’Alio­cha est al­lé pré­sen­ter à Au­dio­gram.

«Jean Leloup m’avait dit que je pou­vais pro­duire mon al­bum tout seul. Mais quand je suis al­lé voir Au­dio­gram et qu’ils m’ont of­fert un contrat, je n’ai pas hé­si­té.»

PAS UN COUP D’ÉPÉE DANS L’EAU

Dans toutes les ren­contres mu­si­cales qu’il a faites au cours des der­nières an­nées, celle avec le réa­li­sa­teur fran­çais Samy Os­ta a été très mar­quante.

«Nous avons eu une sy­ner­gie par­faite, dit Alio­cha. Je suis al­lé en­re­gis­trer avec lui dans un stu­dio en Suède. Il ve­nait de fi­nir l’al­bum de Feu! Chat­ter­ton là-bas. Le stu­dio était vrai­ment gé­nial. On était dans un pe­tit monde fer­mé pen­dant deux se­maines. On a fi­ni l’en­re­gis­tre­ment à Pa­ris.»

Très ins­pi­ré, Alio­cha in­dique avoir écrit une cen­taine de chan­sons ces der­nières an­nées. En stu­dio, il en a ame­né 20 avec lui. Pour son mi­ni-al­bum, ils ont choi­si six pièces. Et ils ont gar­dé 11 autres chan­sons pour l’al­bum com­plet qui pa­raî­tra l’an pro­chain.

«Avec ce pre­mier E.P., je fais mes pré­sen­ta­tions, dit-il. Je vou­lais faire ça dou­ce­ment, tes­ter un peu le ter­rain. Je ne vou­lais pas que ce soit un coup d’épée dans l’eau en lan­çant tout de suite un al­bum com­plet.»

NE PAS AR­RÊ­TER DE JOUER

Dé­jà, il y a un «buzz» in­té­res­sant au­tour de son pro­jet qu’il pré­sente ce week-end au Fes­ti­val de mu­sique émer­gente (FME), à Rouyn-No­ran­da. Le mu­si­cien ira aus­si faire un pe­tit tour pro­chai­ne­ment à Pa­ris.

Et la car­rière de co­mé­dien, dans tout ça? On pour­ra voir Alio­cha dans l’émis­sion Jé­ré­mie, à Vrak, ain­si que dans la nou­velle sé­rie Feux, à ICI Ra­dio-Ca­na­da Té­lé.

Que fe­ra-t-il si ja­mais sa car­rière mu­si­cale prend de l’am­pleur? «Ça me per­met­trait sur­tout de choi­sir mes pro­jets en tant que co­mé­dien, ré­pon­dil. Mais, de ne plus jouer, ce se­rait un manque. Je ne pour­rais pas lais­ser tom­ber ça com­plè­te­ment.»

Le pre­mier mi­ni-al­bum d’Alio­cha, Sor­ry Eyes, est pré­sen­te­ment dis­po­nible sur le mar­ché.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.