CHI­RUR­GIE ES­THÉ­TIQUE OU PAS POUR RE­NÉE ZELL­WE­GER?

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

En oc­tobre 2014, une ap­pa­ri­tion de Re­née Zell­we­ger au ga­la An­nual Wo­men in Hol­ly­wood, or­ga­ni­sé par le ma­ga­zine Elle, de­vient une contro­verse mon­diale.

L’ac­trice, au vi­sage re­con­nais­sable entre mille, n’est plus elle-même. Ins­tan­ta­né­ment, tout le monde prend par­ti, la con­ver­sa­tion étant am­pli­fiée par les mé­dias so­ciaux

Les uns disent qu’elle a le droit de faire ce qu’elle veut, alors que les autres la tancent ver­te­ment, plu­sieurs sites in­ter­net n’hé­si­tant pas à de­man­der si elle est tou­jours la même ac­trice, ai­mée du pu­blic.

De­vant la vio­lence des pro­pos Re­née Zell­we­ger tente de cal­mer le jeu, dé­cla­rant dans les pages du ma­ga­zine People qu’elle est contente que tout le monde la trouve chan­gée. «Je suis heu­reuse, ma vie est beau­coup plus sa­tis­fai­sante main­te­nant», ex­plique à l’époque celle dont les dé­mê­lés sen­ti­men­taux ont fait la une des ma­ga­zines à po­tins.

«NOUS POU­VONS FAIRE MIEUX»

Or, en deux ans, la contro­verse ne s’est pas cal­mée, chaque bande-an­nonce ou in­for­ma­tion sur Le bé­bé de Brid­get Jones sus­ci­tant des com­men­taires sur l’ap­pa­rence phy­sique de la star. Du coup, le 5 août der­nier, elle dé­cide de pu­blier une lettre ou­verte dans le Huf­fing­ton Post amé­ri­cain dans la­quelle elle écrit: «Ce n’est un se­cret pour per­sonne que la va­leur d’une femme a tou­jours été me­su­rée par son ap­pa­rence phy­sique.» Et elle de­mande à éle­ver le dé­bat à se dé­bar­ras­ser de tels pré­ju­gés en concluant que «nous pou­vons faire mieux».

Co­lin Firth a ac­cep­té de ré­in­té­grer son per­son­nage de Mark Darcy dès l’an­nonce du troi­sième opus en 2009.

Pa­trick Demp­sey a rem­pla­cé Hugh Grant dans le rôle du dan­ge­reux sé­duc­teur.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.