UN 3e EM­MY POUR RODEO FX

L’aven­ture du Trône de fer conti­nue d’être pro­fi­table pour Rodeo FX. La firme qué­bé­coise a mis la main sur une troi­sième sta­tuette Em­my pour les ef­fets nu­mé­riques créés pour la sixième sai­son de la po­pu­laire sé­rie de HBO.

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Yves Le­clerc yves.le­clerc@que­be­cor­me­dia.com

Le cé­lèbre dic­ton «ja­mais deux sans trois» s’est avé­ré vé­ri­dique pour l’en­tre­prise mont­réa­laise qui a des bu­reaux à Qué­bec et à Los An­geles. Il s’agit d’un troi­sième Em­my rem­por­té en trois ans.

Rodeo FX a rem­por­té, la se­maine der­nière, le prix des meilleurs ef­fets vi­suels pour une sé­rie té­lé, lors du ga­la tech­nique des Em­my Awards.

«C’est ren­du plate», a lan­cé à la blague Mat­thew Rou­leau, su­per­vi­seur d’ef­fets vi­suels 3D pour cette col­la­bo­ra­tion en place de­puis la troi­sième sai­son.

On pour­rait croire que l’ef­fet-sur­prise n’est plus là, mais ce n’est pas du tout le cas. Ce prix, pré­cise-t-il, est une ré­com­pense in­croyable.

«Ça re­pré­sente au­tant pour le re­cru­te­ment et pour la re­con­nais­sance. Nous sommes une com­pa­gnie qué­bé­coise qui es­saie de faire sa marque à l’in­ter­na­tio­nal et on réus­sit de plus en plus. Ga­gner des tro­phées comme ça nous aide énor­mé­ment. C’est gi­gan­tesque», a-t-il lan­cé le jeune homme ori­gi­naire de Qué­bec, lors d’un en­tre­tien té­lé­pho­nique.

LA BA­TAILLE DE MEEREEN

Rodeo FX a conçu 152 plans d’ef­fets vi­suels pour huit des dix épi­sodes de la sixième sai­son, dif­fu­sée ce prin­temps sur la chaîne spé­cia­li­sée HBO et en fran­çais, cet été, à Su­per Écran.

HBO avait sou­mis, pour sa can­di­da­ture, le neu­vième épi­sode in­ti­tu­lé The Battle of the Bas­tards.

Un épi­sode, se­lon plu­sieurs in­for­ma­tions, avec un bud­get dé­pas­sant les 10 mil­lions de dol­lars et qui a né­ces­si­té 25 jours de tour­nage.

Rodeo FX a conçu tous les ef­fets vi­suels d’une des deux ba­tailles que l’on re­trouve dans cet épi­sode phare, soit celle où la ville de Meereen est la cible d’une at­taque par la mer.

«Il y a une flotte de ba­teaux en­ne­mis qui es­saient de dé­truire Meereen. Dae­ne­rys Tar­ga­ryen ré­plique à cette at­taque avec ses dra­gons. Nous avons créé la ville, tous les en­vi­ron­ne­ments et tous les ef­fets de des­truc­tion. La seule chose qu’on n’a pas réa­li­sée, ce sont les dra­gons qui ont été conçus par une autre com­pa­gnie», a ex­pli­qué Mat­thew Rou­leau.

Une cen­taine de per­sonnes ont tra­vaillé sur les 152 ef­fets spé­ciaux que l’on re­trouve dans la sixième sai­son de Game of Trones.

Rodeo FX est en dis­cus­sion pour pour­suivre cette as­so­cia­tion avec les pro­duc­teurs de la sé­rie. La po­pu­laire sa­ga, qui tire à sa fin, se ter­mi­ne­ra à l’été 2018.

CONTRIBUTION DE QUÉ­BEC

Mat­thew Rou­leau et Rodeo FX se consi­dèrent chan­ceux de pou­voir tra­vailler sur cette sé­rie.

«On tra­vaillait plus pour le ci­né­ma et cette par­ti­ci­pa­tion pour Game of Th­rones était, pour nous, à l’époque, une pre­mière in­cur­sion du cô­té de la té­lé­vi­sion. On ne pen­sait pas qu’on rem­por­te­rait au­tant de prix. La sé­rie était po­pu­laire, à ce mo­ment, mais pas au­tant qu’au­jourd’hui, avec une ré­son­nance mon­diale et des pro­por­tions qui sont gi­gan­tesques. On se consi­dère chan­ceux d’avoir pu se joindre à cette aven­ture», a-t-il dit, pré­ci­sant que Rodeo FX avait aus­si fait sa chance.

Le su­per­vi­seur in­dique que le nou­veau stu­dio de Qué­bec, ins­tal­lé dans le quar­tier Saint-Roch, a été mis à contribution pour la créa­tion des ef­fets vi­suels de la sixième sai­son.

L’épi­sode The Battle of the bas­tards a été re­gar­dé en di­rect, le 19 juin der­nier, par 7,66 mil­lions de té­lé­spec­ta­teurs aux États-Unis.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.