UNE FA­MILLE ÉTEINTE

La pièce qué­bé­coise Le bra­sier, qui pren­dra l’af­fiche sous peu au Théâtre d’Au­jourd’hui, ra­conte l’his­toire de trois soeurs, des tri­plés. Met­tant en ve­dette Paul Ah­ma­ra­ni, Kath­leen For­tin et Do­mi­nique Ques­nel, ce drame s’ap­pa­ren­tant à une tra­gé­die grecque

Le Journal de Montreal - Weekend - - THÉÂTRE - Louise Bour­bon­nais Col­la­bo­ra­tion spé­ciale louise.bour­bon­nais @que­be­cor­me­dia.com

L’au­teur Da­vid Pa­quet, qui a choi­si d’écrire une pièce contem­po­raine, avec un cô­té cy­nique, sou­hai­tait s’at­ta­quer à la conscience col­lec­tive. «À tra­vers son écri­ture aus­si poé­tique que co­mique, cer­taines vé­ri­tés sont plu­tôt frap­pantes», fait re­mar­quer la co­mé­dienne Do­mi­nique Ques­nel, qui in­ter­pré­te­ra deux per­son­nages, dont Clau­die. Les per­son­nages au centre de l’his­toire prin­ci­pale sont les trois soeurs: Clau­dette, Clau­dine et Clau­die. Les re­la­tions qu’elles en­tre­tiennent ne sont pas des plus har­mo­nieuses. «Bien qu’il s’agisse de tri­plés, ce sont trois femmes très dif­fé­rentes les unes des autres», an­nonce la co­mé­dienne. «Elles se parlent souvent au té­lé­phone, mais se fré­quentent peu.» Leurs styles de vie sont aus­si dif­fé­rents. «Clau­dette a un en­fant et son conjoint est mort», ré­vèle Do­mi­nique Ques­nel.

DES LIENS FA­MI­LIAUX

L’au­teur met l’ac­cent sur trois soeurs qui ont des liens fa­mi­liaux, mais qui agissent comme si elles n’en avaient pas. Les per­son­nages veulent se mon­trer forts, tout en étant im­puis­sants. «Nous se­rons dans la tra­gi-co­mé­die», es­time la co­mé­dienne. «Comme dans les grandes tra­gé­dies grecques, plu­sieurs vont mou­rir.» L’au­teur nous fe­ra éga­le­ment re­mar­quer à quel point les êtres hu­mains ne naissent pas égaux. «Il se­ra aus­si ques­tion de so­li­tude, mal­gré que l’on vit en so­cié­té», ajoute Do­mi­nique Ques­nel. «Plu­sieurs pro­blèmes de san­té men­tale en dé­coulent.»

TROIS SEG­MENTS

La pièce est di­vi­sée en trois seg­ments qui pour­raient se voir comme trois courtes pièces avec trois his­toires qui lui sont propres. Si la pre­mière par­tie est cen­trée sur les tri­plés, la se­conde ra­conte l’his­toire d’un couple, Clé­ment et Ca­role, cette der­nière étant in­ter­pré­tée par Do­mi­nique Ques­nel. «Le couple va ra­con­ter, en s’adres­sant di­rec­te­ment aux spec­ta­teurs, l’his­toire de leur ren­contre», sou­ligne-t-elle. «Les per­son­nages de la pièce sont loin d’être des hé­ros. Au contraire, ce sont des gens qui en ar­rachent, mais qui sont aus­si très at­ta­chants.»

Ce couple por­té par un amour qui pa­raît fort et brû­lant, pour­rait aus­si bien tout brû­ler sur son pas­sage. De plus, le couple vient d’avoir un en­fant dont le com­por­te­ment au­ra de quoi ron­ger d’in­quié­tude ses pa­rents.

Dans le troi­sième seg­ment, on ver­ra une femme so­li­taire, Ca­ro­line, (Kath­leen For­tin) se lais­ser al­ler à ses fan­tasmes.

Fort oc­cu­pée, en plus de mon­ter sur les planches au Théâtre d’Au­jourd’hui, Do­mi­nique Ques­nel pren­dra part à trois autres pièces au cours des pro­chains mois. On la ver­ra dans la pièce Mac­beth qui se­ra pré­sen­tée en re­prise en no­vembre sur la scène de l’Usine C et dans Au­di­tions au Théâtre de Quat’Sous en jan­vier 2017. De plus, la co­mé­dienne se­ra la ve­dette dans le so­lo Avant-Garde, qui se­ra pré­sen­té à l’Es­pace Go en mars pro­chain.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.