«AVOIR L’OSM QUI JOUE TES CHAN­SONS, C’EST PRES­TI­GIEUX»

L’es­pace de deux concerts, la se­maine pro­chaine, Roch Voi­sine mon­te­ra sur la scène de la Mai­son sym­pho­nique en com­pa­gnie de l’OSM, di­ri­gé par Si­mon Le­clerc. Pour le chan­teur, qui a dé­jà vu ses mor­ceaux êtres ré­ar­ran­gés en ver­sion sym­pho­nique, cette nou­vel

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - Le spec­tacle Roch Voi­sine et ses in­vi­tés, avec l’OSM, au­ra lieu les 27 et 28 sep­tembre, à la Mai­son sym­pho­nique. Pour les dé­tails: ro­ch­voi­sine.com. Ra­phaël Gen­dron-Mar­tin Le Jour­nal de Mon­tréal ra­phael.gen­dron-mar­tin @que­be­cor­me­dia.com

Roch Voi­sine n’est pas étran­ger au cou­rant sym­pho­nique. Dans le pas­sé, le chan­teur a dé­jà joué avec des ar­tistes phil­har­mo­niques dans l’Ouest du Ca­na­da et en Eu­rope. Mais à chaque fois, il était tou­jours ac­com­pa­gné de son propre groupe. Cette fois­ci, c’est seul qu’il chan­te­ra en com­pa­gnie de l’Or­chestre sym­pho­nique de Mon­tréal.

«Ce se­ra ma pre­mière ex­pé­rience sym­pho­nique sans sec­tion ryth­mique, dit-il. Il n’y au­ra pas de bat­te­rie ni de basse. C’est plus dé­sta­bi­li­sant.»

Est-ce éga­le­ment in­ti­mi­dant? «Oui, ça l’est, ré­pond-il. Il faut trou­ver sa place là-de­dans. Je crois que ça prend sou­vent plu­sieurs an­nées d’ex­pé­rience sur scène. Il faut être vi­vant, s’as­su­mer, avoir du plai­sir.»

«UN GRAND HON­NEUR»

Quand il a re­çu l’ap­pel de l’OSM pour of­frir ce concert en deux soi­rées, Roch Voi­sine n’a pas hé­si­té très long­temps. «Je trouve ça ex­tra­or­di­naire. C’est quand même l’OSM, dit-il. C’est un grand hon­neur.»

Roch Voi­sine a lais­sé au chef d’or­chestre, Si­mon Le­clerc, le soin de ré­ar­ran­ger ses propres chan­sons. Dans le spec­tacle, il de­vrait faire une ving­taine de mor­ceaux. La moi­tié des pièces sont les suc­cès tant ai­més du public (Hé­lène, Dar­lin’, Avant de par­tir, La lé­gende Oo­chi­geas, etc.). Mais il s’est aus­si ré­ser­vé quelques chan­sons plu­tôt mé­con­nues.

«Je me suis per­mis d’in­clure trois ou quatre chan­sons que je n’ai ja­mais faites sur scène, dit-il. Il y a aus­si une chan­son que je n’ai ja­mais en­re­gis­trée et une re­prise que je n’ai ja­mais faite avant.»

Dans le spec­tacle, il pro­po­se­ra trois duos: un avec Jean-Fran­çois Breau, un avec Pa­trick Nor­man et un avec un in­vi­té-sur­prise. «Je pense que les gens vont être contents de ce troi­sième duo», dit Roch, s’as­su­rant de pré­ser­ver la sur­prise.

NOU­VEL AL­BUM

Quand on lui de­mande s’il est ama­teur de concerts sym­pho­niques, Roch Voi­sine ré­pond qu’il aime «le sym­pho­nique pop». «Je ne suis pas un grand connais­seur de clas­sique, pré­cise-t-il. Mais j’ai tou­jours ai­mé le mé­lange de la mu­sique sym­pho­nique avec le pop. J’aime ce que fait John Williams (La guerre des étoiles, Le parc Ju­ras­sique). Il y a de grands thèmes de films.»

Après cette pe­tite ex­pé­rience sym­pho­nique, Roch Voi­sine pas­se­ra son au­tomne à tra­vailler sur son nou­vel al­bum fran­co­phone, en plus de don­ner quelques concerts.

«Le pro­chain al­bum de­vrait sor­tir au prin­temps pro­chain», dit-il.

En jan­vier pro­chain, il re­pren­dra la tour­née de Fo­re­ver Gent­le­men, avec Ga­rou et Cor­neille. «On a dé­jà fait 50 shows avec ce pro­jet et il nous en reste en­core une ving­taine à faire. C’est vrai­ment très plai­sant avec les gars.»

Quant à Ame­ri­ca­na, Roch Voi­sine pense faire une pe­tite sé­rie de spec­tacles en 2018, pour sou­li­gner le 10e an­ni­ver­saire du pro­jet. «Je ne pense pas en­re­gis­trer un vo­lume 4, mais on ne sait ja­mais...»

PHO­TO COURTOISIE JEAN-CHARLES LA­BARRE

Roch Voi­sine pré­sen­te­ra deux concerts avec l’OSM la se­maine pro­chaine.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.