DES BÊTES DE SCÈNE

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE -

Ma­rie-Mai est fière de son équipe, com­po­sée au­tant de grandes voix que de grands per­for­meurs. «Cha­cun de mes can­di­dats est ve­nu me cher­cher par sa pas­sion et son feu in­té­rieur, a-t-elle confié en en­tre­vue. J’aime pou­voir dis­tin­guer une voix ori­gi­nale, qui n’est pas comme les autres. Le plai­sir d’être sur scène, ça se res­sent aus­si beau­coup, même lorsque tu es dos à eux. Pour moi, c’est en­core plus im­por­tant de res­sen­tir cette pas­sion, que d’at­teindre la note par­faite. Je cherche à avoir des fris­sons quand j’en­tends quel­qu’un chan­ter.»

Même si plu­sieurs de ses re­crues sont aus­si des ad­mi­ra­teurs, elle n’a pas sen­ti de dé­ca­lage dans leurs rap­ports. «Je ne pense pas avoir une at­ti­tude in­ti­mi­dante à la base, je vou­lais vrai­ment qu’ils com­prennent à quel point je suis fan d’eux, à quel point ils m’im­pres­sionnent. C’est flat­teur qu’ils me suivent et qu’ils aiment ma mu­sique, mais je vou­lais qu’ils sachent que moi aus­si, je suis fan.»

Pour la pro­chaine étape des duels, son but a surtout été de créer les plus beaux nu­mé­ros pos­sible. «Je ne pense en au­cun cas, et par­ti­cu­liè­re­ment à La Voix Ju­nior, à qui j’au­rais en­vie de gar­der. Je crois vrai­ment que n’im­porte quel can­di­dat de mon équipe a le po­ten­tiel de se rendre en fi­nale. Cha­cun d’entre eux a un pe­tit quelque chose de spé­cial.»

Et même si elle va de­voir n’en choi­sir qu’un dans chaque trio, Ma­rie-Mai a l’im­pres­sion que tous les can­di­dats ont dé­jà ga­gné quelque chose. «Pour ceux qui vont par­tir, c’est là que tout va com­men­cer. Cer­tains vont dé­ci­der de conti­nuer à faire de la mu­sique et conti­nuer à ap­prendre. D’autres vont se dire qu’ils veulent faire autre chose. Tout com­mence au mo­ment où ils rentrent à la mai­son.»

Ma­rie-Mai a confir­mé qu’elle se­rait bien pré­sente au centre Bell et au centre Vi­déo­tron, en dé­cembre, à quelques se­maines de son ac­cou­che­ment. «Je ne peux pas ga­ran­tir que je vais être aus­si flam­boyante que dans mes spec­tacles so­los (rires). Je vais être as­sez phé­no­mé­nale, tout en ron­deurs. Je vais leur lais­ser toute la place.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.