LE WEEK-END CULTU­REL DE ...

Le Journal de Montreal - Weekend - - SOMMAIRE - Louise Bour­bon­nais Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Quel est votre ré­cent coup de coeur lit­té­raire? Le livre La femme qui fuit, de l’au­teure Anaïs Bar­beauLa­va­lette, qui est en lice pour les Prix lit­té­raires du gou­ver­neur gé­né­ral. Elle a un style ful­gu­rant que l’on constate dès la pre­mière page. Elle nous ra­conte sa quête tan­dis qu’elle est à la re­cherche de sa grand-mère qu’elle n’a pas connue et qui a aban­don­né ses en­fants. L’histoire est des plus cap­ti­vantes. J’ai ado­ré ce livre et je sou­haite tous les hon­neurs pos­sibles à cette au­teure qui est re­mar­quable.

Quel est le film à voir?

J’ai été vé­ri­ta­ble­ment sé­duite par le film Mar­gue­rite avec Ca­the­rine Frot. L’histoire est li­bre­ment ins­pi­rée de la vie de la chan­teuse so­pra­no amé­ri­caine, Flo­rence Fos­ter Jenkins. C’est un ré­gal! L’ac­trice Ca­the­rine Frot s’ap­pro­prie le per­son­nage avec une grande naï­ve­té et une belle can­deur. L’histoire sus­cite beau­coup d’émo­tion. On rit, on pleure, on est ému et on dé­couvre ce grand amour pour la mu­sique. C’est aus­si mer­veilleu­se­ment bien réa­li­sé et les cos­tumes d’époque sont su­perbes. Un très beau film à voir!

Quel est le spec­tacle qui vous a in­ter­pel­lée? qui

J’ai vu à l’Es­pace Go la pièce Une femme à Ber­lin, m’a beau­coup tou­chée! La met­teuse en scène Brigitte Haent­jens et les co­mé­diennes ont fait un tra­vail ma­gni­fique. Ce sont quatre voix pour la même femme que l’on dé­couvre à tra­vers son jour­nal ré­di­gé alors que Ber­lin tom­bait aux mains des sol­dats russes à la fin de la Se­conde Guerre mon­diale. D’ailleurs, j’avais lu le livre et j’ai trou­vé que la trans­po­si­tion de Jean-Marc Dal­pé est très ha­bile. Même si la pièce est vrai­ment dure et que le propos est per­tur­bant, j’ai ado­ré ce spec­tacle. Il est à l’af­fiche jus­qu’au 19 no­vembre.

Quel est l’ar­tiste que vous avez ré­cem­ment ajou­té dans votre iPod?

J’ai ré­cem­ment été voir Ch­ris­tine and the Queens au Mé­tro­po­lis et le len­de­main j’ai ache­té son CD. Sur scène, elle est en­tou­rée de dan­seurs et ses cho­ré­gra­phies sont to­ta­le­ment réus­sies. Elle a son style en­voû­tant bien à elle. Dans la vie, elle est quel­qu’un de très ti­mide, tan­dis que sur scène elle est une bombe. Elle est en train de conqué­rir l’Amé­rique.

Avez-vous un men­tor dans le mé­tier?

Oui, Ro­bert Le­page, pour qui j’ai la plus grande ad­mi­ra­tion, no­tam­ment pour sa per­pé­tuelle ré­in­ven­tion. J’ai vu son spec­tacle 887 à trois oc­ca­sions, j’ai no­tam­ment eu la chance de le voir triom­pher à Pa­ris. De plus, son livre 887 sor­ti­ra le 15 no­vembre avec le texte in­té­gral de sa pièce et pour nous éton­ner da­van­tage, il pa­raî­tra en bande des­si­née. On a fait le Conser­va­toire en­semble et j’ai eu la chance de tra­vailler avec lui lors­qu’il a fait la mise en scène de mon spec­tacle Frida. C’est un homme tour­né vers les autres, qui est do­té d’une hu­mi­li­té ex­cep­tion­nelle, ce qui re­pré­sente pour moi la si­gna­ture des grands.

SO­PHIE FAU­CHER

Mar­gue­rite Une femme à Ber­lin Ch­ris­tine and the Queens Ro­bert Le­page

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.