MOINS DE «PA-PA-PA-PA-PAPAAH» POUR ALEX NEVS­KY

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - An­dré Péloquin jour­nal­de­mon­treal.com andre.pe­lo­quin @que­be­cor­me­dia.com

L’eau a cou­lé à en creu­ser des sillons de­puis la parution d’Hi­ma­laya mon amour (2013), le deuxième disque qui al­lait vé­ri­ta­ble­ment consa­crer Alex Nevs­ky au­près du grand pu­blic.

De chan­teur pop un brin «in­die» à fi­gure de proue de La Voix et ses dé­ri­vés, Nevs­ky ter­mine ces trois an­nées de ga­lère avec un nou­vel al­bum osé qui pour­rait di­vi­ser les mé­lo­manes, voire ses fans.

POP SYNTHÉTISÉE

Plu­tôt que de pro­po­ser bê­te­ment une suite à son al­bum pré­cé­dent – Ki­li­mand­ja­ro, mon trésor, genre? – Nevk­sy se met tout de même «en dan­ger» avec un LP qui fait fi de quelques ba­lises qu’il a lui­même ins­tal­lées.

Un frein, donc, à la pop suave et cha­leu­reuse d’Hi­ma­laya mon amour. Le dan­dy va même jus­qu’à se gar­der une pe­tite gêne cô­té re­frains aus­si ac­cro­cheurs qu’ono­ma­to­péiques à la «ouh-ou­hooouuuh» (Mieux vaut vivre pauvre) et le fa­meux «pa-pa-pa-pa-pa-paah» d’On leur a fait croire.

En fait, pour Nos El­do­ra­dos, l’ar­tiste semble s’être da­van­tage ins­pi­ré de mu­si­ciens électro pop de la trempe de Milk & Bone (Lau­rence La­fond-Beaulne, membre du duo, col­la­bore d’ailleurs avec Nevs­ky) pour cette nou­velle oeuvre où les syn­thé­ti­seurs sont mis de l’avant. Le coeur as­sez gros – un tube dia­ble­ment conta­gieux – en té­moigne tout par­ti­cu­liè­re­ment.

GAR­DER LE CAP

Ce­ci étant dit, Nevs­ky ne fait quand même pas table rase. Une fois la «sur­prise» de cette nou­velle di­rec­tion mu­si­cale pas­sée, les in­con­di­tion­nels de Nevs­ky y re­trou­ve­ront sa poé­sie éthé­rée au ser­vice de com­po­si­tions qui font ho­cher de la tête qu’on le veuille ou non.

Bien que – en bon pisse-vi­naigre – je m’at­ten­dais tout de même à un peu plus d’un ar­tiste aus­si al­lu­mé, Nos El­do­ra­dos de­meure un al­bum sa­tis­fai­sant et en phase avec ce qui fait ac­tuel­le­ment sur le mar­ché dans son do­maine.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.