Un re­tour à la mai­son pour VanCamp

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

Même si Hol­ly­wood a fait d’elle une star grâce à la sé­rie Re­venge et au film Ca­pi­taine Ame­ri­ca, l’ac­trice ca­na­dienne Emi­ly VanCamp pose un re­gard très cri­tique sur la ca­pi­tale du cinéma.

«C’est une in­dus­trie dure et il ne faut pas prendre tout ce­la trop au sé­rieux. On doit avoir un ca­rac­tère fort parce qu’il y a beau­coup de bull­shit», dit VanCamp, que Le Jour­nal a ren­con­trée lors de son pas­sage au Fes­ti­val de cinéma de la ville de Qué­bec, au mois de sep­tembre.

Voi­là pour­quoi l’ac­trice de 30 ans a sau­té à pieds joints sur l’offre de tour­ner dans Pays. «C’était comme un re­tour à la mai­son pour moi», lance VanCamp.

DÉ­FI IM­POR­TANT

En re­vanche, ce tour­nage re­pré­sen­tait un im­por­tant dé­fi pour l’On­ta­rienne puisque c’était son bap­tême sur un pla­teau fran­co­phone.

Emi­ly VanCamp a beau avoir pas­sé quatre an­nées de son ado­les­cence dans une famille fran­co­phone de Mon­tréal, elle avait des craintes bien lé­gi­times avant d’amor­cer le tour­nage.

«C’était très ef­frayant. Ça fai­sait quinze ans que je n’avais pas par­lé fran­çais sur une base ré­gu­lière. J’ai failli re­fu­ser le rôle parce que je croyais que je ne se­rais pas ca­pable. Mais je de­vais re­le­ver ce dé­fi.»

Fi­na­le­ment, son fran­çais lui est si bien re­ve­nu que Ch­loé Ro­bi­chaud a dû la rap­pe­ler à l’ordre à quelques re­prises parce qu’elle par­lait avec un ac­cent qué­bé­cois.

Son rôle de mé­dia­trice com­man­dait plu­tôt un fran­çais in­ter­na­tio­nal.

«Il a fal­lu que je fasse at­ten­tion», ri­gole-telle.

Fi­na­le­ment, l’ex­pé­rience a été gri­sante au point où Emi­ly VanCamp se dit prête à tour­ner dans un autre film qué­bé­cois dès qu’un pro­jet in­té­res­sant lui se­ra pré­sen­té. Et cette fois, «je veux le faire avec un ac­cent qué­bé­cois».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.